Posté le 2 juillet 2014 Par Dans PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation Vita, Tests

[Test] Another World 20th Anniversary Edition

Vous étiez déjà joueur il y a 20 ans ? Pour les nostalgiques ou les plus jeunes, Another World revient dans une édition « 20th Anniversary ».

Another World est cross-buy (PS3, PS4, PSVita), cross-save et cross-trophies (1 seule liste commune).

Crédits

  • Plateforme : PS3, PS4 (support du test), PSVita (support du test), PC, Mac, IOS, Android, Xbox One, Wii U, 3DS
  • Date de sortie : 22/11/2011 (25/06/2014 sur PlayStation)
  • Développeur : DotEmu
  • Editeur : Bulkypix
  • Type de jeu : Action/Aventure
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI :
  • Périphériques : aucun

Menus & Modes de jeu

Vous êtes le Pr. Lester Knight Chaykin, et par un soir d’orage alors que vous travaillez sur un projet d’accélération de particules, l’expérience tourne mal et vous vous retrouvez projeté dans un monde hostile, très clairement un « Autre Monde ».

Simple et efficace, cette entrée en matière est donc un très bon prétexte à explorer une terre inconnue et à tenter de vous en échapper.

Commandes & Jouabilité

Il faut replacer les choses dans leur contexte. Another World a été créé en 1991, époque à laquelle le système de sauvegarde et de difficulté était loin des standards actuels.

Attendez-vous donc à mourir souvent, très souvent, et à recommencer beaucoup de passages avant de les franchir.

D’autant que cet autre Monde est vraiment hostile. Des chenilles au venin mortel au moindre contact, aux autochtones armés en passant par la nature pleine de pièges naturels, vous aurez l’occasion de mourir à loisir et dans la diversité.

Vous pouvez vous déplacer à l’aide du stick analogique gauche ou de la croix directionnelle, sans doute plus précise quand il s’agit de s’accroupir ou de sauter au bon moment. Eh oui, les sauts qui vont bien, c’est bien dans les jeu d’aujourd’hui, mais avant, il fallait vraiment calculer l’action au pixel près !

Je note une moins bonne réponse aux commandes sur PS4 que sur PSVita.

Malgré tout, les checkpoints sont assez nombreux, plus que dans la version d’origine, et si jamais après une mort vous reprenez le jeu à une étape bien avant, c’est sans doute que vous avez oublié quelque chose, car il n’est pas possible de se retrouver coincé dans sa progression.

La rigueur qu’exige un tel gameplay et la difficulté pourront rebuter les plus jeunes qui n’ont pas l’habitude, mais le jeu mérite que l’on s’accroche et que l’on cherche à trouver les énigmes et les chemins à prendre.

Vous pouvez marcher, courir, sauter, utiliser une arme pour tuer, créer des boucliers ou détruire des portes. Il est même possible de nager. Le gameplay est très complet pour l’époque.

Graphisme & Animation

A l’époque, le jeu était plutôt bluffant sachant qu’il a été réalisé par une seule personne, Eric Chahi.

Les graphismes ont bien évidemment été revus à la hausse, et l’on peut facilement s’en rendre compte puisque un simple appuie sur la touche permet de basculer des graphismes d’origines à ceux en HD :

La version HD est très sympa et donne vraiment une nouvelle jeunesse au titre.

Malgré le fait que le jeu dans son ensemble soit court, nous traversons plusieurs environnement plutôt variés avec chaque fois une ambiance propre.

Bande son

La bande-son a également été revue avec des ajouts et un meilleur rendu, tout en restant assez fidèle à ce qu’il se faisait à l’époque.

Là aussi il est possible de choisir la version remasterisée ou la version d’origine.

Les voix, les bruits des armes ou des morts sont tout à fait appropriés.

Durée de vie

Comme beaucoup de jeux de l’époque, en connaissant le parcours et sans mourir, on peut le boucler rapidement (moins de 20 minutes). Mais en le découvrant, en faisant face à la difficulté et à certaines énigmes et certains passages ardus, la première partie devrait vous prendre au moins 2 heures.

Il est possible de rejouer les chapitres déjà joués depuis le menu.

Trophées

Pas de platine, mais un 100% sympa et accessible, avec des trophées qui tomberont naturellement au cours de la progression de part vos actions, plus quelques uns qui sont moins évidents.

Ne comptez pas sur leur description qui laisse vraiment peu d’indice sur l’objectif à réaliser, mais hormis Ovni secret qui ne s’invente pas et Cowboy dont le déblocage est pas clair, il y a de grandes chances pour que vous ayez tous les autres sans avoir à relancer de chapitres. Et quand bien même, il existe déjà des vidéos d’aide sur internet.

Trailer

Voici quelques extraits du jeu. Vidéo réalisée avec les captures sur PS4 et l’application Share Factory :

Verdict

Pour un vieux de la vieil comme moi, qui n’avait pas joué à l’époque, se replonger dans un jeu difficile mais bien réalisé, avec de la plateforme, de l’énigme et une histoire cohérente, cette édition anniversaire d’Another World est une vraie bouffée d’air, même si certains passages font grincer des dents bien que les checkpoints soient plus nombreux qu’à lépoque.

C’est un peu cher pour un jeu très court, mais en cross-buy, et la nostalgie n’a pas de prix.

Les :

  • Des graphismes soignés et variés
  • Fidèle à la version d’origine
  • Un gameplay dur mais très bon
  • Le passage version d’origine / version HD d’un touche à tout instant

Les :

  • Une difficulté déroutante pour les non habitués

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire