Posté le 8 octobre 2013 Par Dans PlayStation 3, Tests

[Test] Disney Infinity

Je n’ai pas eu l’occasion de le tester moi-même et il est exclu que j’investisse dans ce jeu en parallèle de Skylanders, je laisse donc la parole à jblaster pour le test de Disney Infinity !

Crédits

  • Plateforme : PS3 (support du test), Xbox360, Wii, Wii U
  • Date de sortie : 19/09/2013
  • Développeur : Avalanche Software
  • Editeur : Disney
  • Type de jeu : Plateforme et création
  • Nb de joueurs : 1-2 en écran splitté, jusqu’à 4 en ligne
  • Online : Oui
  • PEGI : 7
  • Périphériques : Portail USB (obligatoire) + Figurine(s) (obligatoire), Trophe?es (obligatoire) et Power Discs (optionnel)

Menus & Modes de jeu

Le jeu Disney Infinity se divise en 2 modes bien diffe?rents, le mode aventure et la toy box. Le mode aventure est le classique mode histoire du jeu, sauf que dans le concept lance? par Disney Infinity, ce mode est e?volutif. Dans le starter pack, vous aurez le droit a? 3 mondes : Pirates des Caraïbes, Les Indestructibles et enfin Monstres Academy. Mais il est dores et de?ja? possible d’e?tendre ce mode de jeu en achetant des packs comprenant 2 figurines et un trophe?e d’acce?s a? une nouvelle aventure. Sont de?ja? disponibles ou? annonce?s : Cars, Lone Ranger, Toy Story… Ceci a? clairement un avantage certain, celui d’avoir l’impression que le jeu n’est jamais fini, mais il a e?galement l’inconve?nient d’avoir le sentiment d’un jeu en kit. Cela de?pendra surtout de votre point de vue. Si vous voyez de?ja? Disney comme une machine a? sous vous vous rangerez sûrement du côte? du deuxie?me point. Mais revenons en a? nos moutons.

Les 3 packs aventures livre?s vous permettrons donc de vivre 3 expe?riences bien distinctes, chacune impre?gne?e de l’univers qui lui est propre. Dans Pirates des Caraïbes, le jeu est plus axe? exploration et bataille navale. Dans les Indestructibles, beaucoup de combat et de conduite d’engins divers, et enfin dans Monstres Academy il y a une sorte de gameplay d’infiltration pour effrayer les autres personnages ainsi que du sport avec ve?lo freestyle et paint ball. Et c’est en cela que ce jeu est inte?ressant, il vous offre l’opportunite? de jouer a? plusieurs jeux dans un seul.

Ce mode de jeu peut se jouer a? 2 joueurs en coope?ratif, a? condition d’avoir 2 figurines du même monde (cf. paragraphe sur les trophe?es).

Le deuxie?me mode de jeu, la toy box, est un mode qui s’inspire du mode cre?ation de LittleBigPlanet, mais en l’agre?mentant de quelques e?le?ments de jeu inte?ressants. Vous avez a? votre disposition des mondes de?ja? e?tablis que vous pouvez personnaliser, ou bien la possibilite? de partir de ze?ro et cre?er un monde a? votre image. Pour cela, vous de?bloquerez dans les modes aventures de nombreux objets pour la toy box, mais vous pourrez e?galement en obtenir dans celle-ci ou bien par l’interme?diaire de power discs. C’est d’ailleurs le seul mode de jeu ou? vous pourrez me?langer les univers Disney : vous pourrez par exemple jouer avec la figurine de Jack Sparrow tout en faisant du Skate ae?ro-glisseur du monde Indestructibles. Lors de mes parties, ce mode de jeu m’a plus inte?resse? que le mode cre?ation de LittleBigPlanet car il y a e?galement un vrai côte? jeu, avec des ennemis pre?sents sur la map de manie?re ale?atoire mais e?galement des aventures a? re?aliser (sorte de petites missions) et enfin des exploits (par exemple Planer plus de 30 secondes). Pour les personnes plus ou moins cre?ative comme moi, la possibilite? de partir d’un niveau de?ja? cre?é peut permettre de se focaliser uniquement sur les aventures et exploits a? re?aliser.

Cote? cre?ation, le nombre d’e?le?ments que l’on peut ajouter dans la toy box est limite?, vous avez une jauge qui pre?sente le niveau de remplissage et il se remplit d’autant plus que les e?le?ments pre?sents sont interactifs. Si vous ajoutez beaucoup d’ennemis ou de ve?hicules, votre toy box sera vite remplie. Ce mode de jeu est jouable jusqu’a? 4 en ligne.

Commandes & Jouabilité

Disney Inifinity est un ve?ritable jeu de plateforme action. C’est ce côte? qui m’a le plus plu compare? a? Skylanders (chose qui devrait probablement changer avec l’arrive?e du prochain opus Swap Force). Si une base du gameplay est commune a? chaque aventure : les sauts, les attaques au corps a? corps, avec armes… Certaines particularite?s sont propres a? chaque univers. En effet, dans Pirates des Caraïbes vous aurez le droit de naviguer dans de petites barques ou bien d’être a? la barre d’un ve?ritable vaisseau marin pour vous lancer dans des batailles navales. Dans les Indestructibles, vous avez la possibilite? d’utiliser des accessoires comme un ae?ro-planeur, un skate ae?ro-glisseur ou bien de piloter des ve?hicules comme une voiture ou un he?licopte?re. Enfin dans Monstres Academy, vous pourrez effrayer les gens, faire du paint-ball ou faire du freestyle a? ve?lo.

Vous l’aurez compris, chaque univers se de?marque et on n’a pas l’impression de refaire tout le temps la même chose mais avec des personnages diffe?rents. Concernant la jouabilite?, elle est plutôt bonne, les mouvements et combats se font facilement. L’utilisation des diffe?rents moyens de transport est assez efficace, hormis peut-être le ve?lo de Monstres Academy qui me parait le moins bien re?alise?. Je finirais ce paragraphe par un petit mot sur la difficulte? du jeu, je l’ai en fait trouve? tre?s ine?gale entre les diffe?rents univers du mode aventure. Si Pirates des Caraïbes est tre?s facile (ce a? quoi je ne m’attendais pas vraiment), le monde des Indestructibles pourra donner du fil a? retordre même a? un adulte, je pense que pour des enfants certains de?fis en difficile ne seront pas re?alisables. Cependant, la trame globale de chaque univers est accessible même pour les plus jeunes.

Graphisme & Animation

Les graphismes ne sont pas le point fort du jeu. Puisqu’il est souvent compare? a? Skylanders, j’ai trouve? que globalement les graphismes e?taient plus fins mais que parfois ils souffraient de soucis d’affichage. Par exemple, certaines textures peinent a? apparaitre. Cela n’est pas gênant mais plutôt de?sagre?able. Cote? animation, c’est plutôt pas mal, la fluidite? est globalement bonne, j’ai remarque? quelques soucis dans Pirates des Caraïbes lorsque vous arrivez dans une nouvelle zone avec le bateau, mais jamais lors de phases d’action. D’ailleurs dans cet univers l’animation des vagues est assez re?ussie visuellement.

Pour un adulte, ces de?fauts peuvent être de?plaisants, mais le public vise? par ce jeu ne remarquera sûrement même pas ces quelques petits soucis.

Bande son

Vraiment un des points fort du jeu. Entendre le ce?le?bre the?me du film Pirates des Caraïbes alors qu’on est a? la barre du Black Pearl a quand même un petit cote? bien sympa. Bien sûr, chaque univers posse?de son propre the?me musical emprunte? aux films du même nom, et les bruitages sont plutôt bons dans l’ensemble. Je porte tout de même une mention spe?ciale a? Pirates des Caraïbes pour sa bande son issue de la B.O. des films, ainsi qu’aux divers bruits comme les vagues par exemple plutôt bien restitue?es.

Durée de vie

Avec le starter pack, il faut compter environ 7h pour terminer inte?gralement un univers du mode aventure, en faisant bien sur tous les de?fis et les quêtes annexes. Dans le cas contraire, 4h devraient être suffisantes. Vous aurez donc entre 12h et 21h de jeu dans le mode aventure.

Concernant le mode Toy Box, cela de?pendra surtout de votre passion pour la cre?ation. Les aventures et exploits peuvent de?ja? vous occuper un bon nombre d’heures, en effet certains exploits nécessitent de re?aliser certaines actions sur une longue dure?e, mais si vous êtes adeptes de la cre?ation vous pourrez y passer un temps infini, surtout qu’avec chaque nouveau pack aventure dans le commerce vous trouverez de nouveaux objets.

Trophées

L’ensemble des trophe?es du jeu se de?bloqueront facilement pour un chasseur de trophe?es. Certains ne?cessiteront tout de même d’y passer beaucoup de temps, comme celui demandant de passer 3 figurines niveau 15, ou un autre demandant de re?aliser 70 exploits dans la toy box.

Mais c’est ici que je vais pousser un coup de gueule contre ce jeu (et pourtant ceux qui me connaissent savent que je suis fan de Disney). En effet, 2 trophe?es peuvent ne pas être de?bloque?s avec le pack de de?marrage. Un demande l’utilisation d’un power-disc, mais si comme moi vous avez eu un power-disc hexagonal (disque d’objet) dans le starter pack, il faudra repasser a? la caisse pour avoir un power-disc rond (disque de pouvoir).

Un autre trophe?e ne?cessite de jouer a? 2 en coope?ration dans le mode aventure, mais pour cela il faut 2 figurines du même univers, donc obligation de repasser a? la caisse. Bref, vous l’aurez compris, ce platine va vraiment a? l’encontre d’une re?gle essentielle, il n’est pas déblocable juste en achetant le jeu, et cela est vraiment inadmissible.

Figurines, Trophe?es et Power Discs

Un petit paragraphe dans ce test pour vous expliquer le fonctionnement du jeu et de ses jouets.

Comme dans Skylanders, la base du jeu est autour de ses figurines, elles permettent de faire apparaitre des personnages dans le jeu. Mais contrairement a? Skylanders, ces seules figurines ne sont pas suffisantes pour acce?der au mode solo. En effet, il vous faudra un trophe?e qui vous ouvre l’acce?s a? ces aventures. Pour re?sume?, si vous achetez un ve?hicule Cars vendu seul dans le commerce comme la F1 Francesco, vous ne pourrez l’utiliser que dans la toy box! Ceci est important a? savoir, histoire de ne pas avoir de de?ception apre?s un achat. Les nouveaux packs aventure sont vendus en pack contenant 2 figurines et le trophe?e permettant d’acce?der au mode aventure correspondant.

Enfin, la dernie?re cate?gorie d’objet correspond aux power-discs. Ils sont de deux types : les hexagonaux qui vous permettent de de?bloquer des objets (par exemple le bateau de Peter Pan) pour la toy box, et les ronds qui vous permettent d’obtenir des pouvoirs supple?mentaires (par exemple un multiplicateur de pie?ces), aussi bien dans le mode aventure que dans la toy box. A savoir les power-discs sont vendus en sachets aveugles, comme a? l’e?poque des images Panini, donc si vous avez la collectionite aiguë, vous allez probablement obtenir un grand nombre de doubles avant d’obtenir tous les power-discs existants. Des sites ou page Facebook proposent de?ja? un syste?me d’entraide et d’e?change!

Vous l’aurez compris, Skylanders e?tait de?ja? un gros gouffre financier pour les collectionneurs et Activision incitait gentiment a? l’achat, le gros bulldozer Disney n’y va quant a? lui pas avec le dos de la cuille?re et a mis en place un ve?ritable syste?me poussant a? la consommation, libre a? vous d’adhe?rer ou non.

Trailer Officiel

Verdict

Dans l’ensemble, j’ai trouve? ce jeu tre?s plaisant, les univers des films sont bien retranscrits et le fait d’avoir l’impression de joueur a? un jeu diffe?rent dans chaque univers est tre?s plaisant.

Les de?fauts graphiques ne sont pas tre?s gênants pour ce type de jeu, cela n’est pas ce que l’on attend le plus quand on va jouer a? un jouet vide?o. Une mention spe?ciale a? la bande son qui est bonne et reprend des the?mes connus des films. Je pense pour conclure qu’il faut arrêter de penser que ce jeu est comme Skylanders, ils sont diame?tralement oppose?s et le seul ve?ritable point commun est l’utilisation de figurines!

Les :

  • Gameplay
  • Plusieurs « jeux » au sein d’un seul
  • Bande son
  • Figurines bien re?alise?es

Les :

  • De?fauts graphiques
  • Platine non de?blocable avec le starter pack (j’aurais mis une meilleure note dans le cas oppose?)
  • Certains univers trop facile
  • Les power discs vendus en sachet aveugles, un vrai pie?ge a? sous!

Suggestion

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire