LittleBigPlanet 3

Posté le 12 décembre 2014 Par Dans PlayStation 4, Tests

[Test] LittleBigPlanet 3

Sackboy revient une nouvelle fois, n’est-ce pas une fois de trop? En tous cas, il ne revient pas seul.

C’est le studio Sumo Digital qui reprend les rennes derrière Media Molecule, voyons si ils dirigent bien la bête à leur tour.

Merci à PlayStation France pour l’envoi du jeu pour test.

Crédits

  • Plateforme : PS3, PS4 (support du test)
  • Date de sortie : 26/11/2014
  • Développeur : Sumo Digital
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : plateforme
  • Nb de joueurs : 1-4
  • Online : Oui
  • PEGI : 7
  • Périphériques : PlayStation Vita en RemotePlay

Menus & Modes de jeu

Jadis à Bunkum, 3 affreux Titans semaient le chaos, jusqu’au jour où 3 héros légendaires vinrent les terrasser et les emprisonner pour ramener la paix, avant de disparaitre à leur tour.

Le jeune Newton souhaite que vous deveniez son meilleur ami et vous convie à Bunkum où il pourra vous parler de cette histoire… mais ses intentions pourraient bien ne pas être aussi pacifiste que le naïf Sackboy pouvait le penser. Les 3 Titans ne tarderont pas à être libérés et Sackboy devrait réveiller les 3 héros pour qu’ils l’aident à enfermer à nouveau ce fléau.

L’histoire de LittleBigPlanet 3 est assez classique, avec un gentil méchant finalement pas si méchant quoique, mais l’ensemble est bien amenée et suffira largement à rendre cohérent l’enchainement des niveaux de l’Aventure au travers d’un prologue et de 3 « livres », renfermant chacun plusieurs niveaux principaux et des niveaux défis à jouer seul ou à plusieurs (2 à 4 selon les cas).

C’est également et surtout un bon prétexte pour introduire 3 nouveaux personnages, Toggle, OddSock et Swoop, qui ont chacun leur propre gameplay. D’ailleurs certains niveaux de l’histoire ne sont jouable qu’en incarnant un personnage en particulier.

Pas besoin de changer ce qui fonctionne bien, on retrouve donc le Pod en guise de menu d’accueil, depuis lequel on peut accéder à des tutoriels de création, cette fois présentés comme de véritables niveaux à parcourir, aussi bien pour apprendre à utiliser les bidules qu’à récupérer des bulles récompenses et essayer de ne pas mourir. La création est toujours au cœur du jeu avec votre Lune sur laquelle vous pouvez créer des niveaux simples ou bien à présent des Aventures, autrement dit un groupement de niveaux.

Bien évidemment vous avez l’Aventure du jeu également, ainsi que l’accès à toutes les créations des autres joueurs du monde entier dans la Communauté.

A noter que LittleBigPlanet 3 est rétro compatible et contient des niveaux et éléments des 2 premiers jeux, y compris les niveaux de DLC et costumes que vous avez pu acheter (même si actuellement un bug empêche de pouvoir récupérer l’intégralité de son contenu). C’est plutôt une très bonne nouvelle et cela permettra aux créateurs en herbe ou confirmés d’améliorer ou remettre au goût du jour leurs anciennes créations.

Un scénario simple mais efficace, un menu et un contenu qui reprend ce qui fait le succès de la série, le nouveau studio qui prend en charge cette licence culte ne prend pas de risque particuliers sur ces points et ils ont bien raison, la formule fonctionne très bien ainsi.

Commandes & Jouabilité

Avant même de parler des nouveautés apportées par les 3 nouveaux personnages, LittleBigPlanet 3 est riche en innovation.

Première nouveauté notable, le jeu ne contient plus 3 mais 16 plans de profondeurs distincts. Une différence énorme, même si dans les faits, en tous cas dans l’Aventure principale, cela se traduit souvent par 2-3 plans utilisés en fond, 2-3 autres aux premiers plans, et les intermédiaire utilisés pour des glissades, des wall jump, des rails et des effets de profondeurs visuellement intéressants.

Bien évidemment l’intégralité de ses plans pourront être exploités différemment dans les niveaux de la communauté mais déjà le jeu gagne en « volume » et en profondeur.

Côté gadget, la bonne idée qu’à eu Sumo Digital est non plus de mettre temporairement à disposition des gadgets à certains endroits précis de certains niveaux, mais des gadgets à débloquer tout au long de l’aventure, utilisable ensuite à loisir et permettant d’accéder à des endroits jusqu’à lors inaccessible, y compris dans les niveaux déjà parcouru.

On est donc face à un level design évolutif comme on en trouve dans des jeux d’action aventure tells que God Of War ou Castlevania Lords Of Shadow. Il y a bien sûr plein d’autres exemples, mais je cite ces derniers car certains gadgets s’apparentent à des pouvoirs que l’on débloque avec Kratos ou Belmont, comme des bottes offrant un double saut, et permettant ainsi l’accès à des plateformes initialement trop hautes.

Un autre gadget permet de souffler ou aspirer des éléments du décor, pour libérer des passages ou délacer des mécanismes libérant des bulles récompenses.

Nous ne dévoileront pas tous les gadgets pour ne pas gâcher la surprise, mais l’idée de les avoir à disposition quand bon nous semble une fois débloqué, et se dire que l’on peut relancer un niveau pour y trouver de nouveaux passages, c’est assez frais sur cette licence et vraiment plaisant, surtout quand on aime fouiller partout afin de récupérer toutes les bulles récompenses.

N’oublions pas les autocollants à coller à certains endroit, pour libérer des bulles ou parfois même débloquer des mécanismes qui changent radicalement la façon d’aborder le reste du niveau (selon les gadgets que vous utiliserez).

Déjà avec tout ça, LittleBigPlanet 3 rempli sans soucis son contrat de faire mieux que ses ainés.

Mais ce n’est pas tout, vous allez pouvoir incarner 3 nouveaux personnages. OddSock, sorte de chien, est rapide, il court et saute loin. Plus for encore, il peut grimper au mur et y sauter pour accéder à des endroit assez haut. Pour le coup, les joueurs possédant LittleBigPlanet 2 ou LittleBigPlanet PSVita et le DLC DC Comics auront tout de suite reconnu l’un des pouvoirs qui nous était proposé (il s’agissait à ce moment-là de murs dans un matériau spécial).

Le saut sur les murs combiné à une vitesse accrue donne parfois des commandes imprécises, et sur certains passages speeds avec la pression, il ne sera pas rare d’avoir des difficulté à franchir sans encombre certains obstacles. A cette imprécision s’ajoute un manque de lisibilité de la scène à cause de la vitesse, de la profondeur de champ grandement augmentée dans LBP3, et de parfois quelques bugs d’affichage qui font disparaitre notre personnage de l’écran.

OddSock donne droit à des niveaux rapides donc, mais on retombe vite sur les mêmes phases à franchir.

Le second nouveau personnage, ou plutôt les seconds nouveau personnage est Toggle (attention à la prononciation). Il s’agit d’un grand, lourd et lent Sakboy qui ne saute pas haut, n’avance pas vite mais peut faire basculer des poids ou plateformes lourdes et casser des objets fragiles. Il peut également se transformer d’une simple touche en petit Toggle, qui lui est rapide, léger et saute très haut. Vous l’aurez compris, c’est la combinaison de ses 2 états interchangeable rapidement et à volonté qui apporte du gameplay inédit et de belles énigmes : être grand pour faire s’abaisser un bloc, rapetisser pour que le bloc remonte et vous projette en l’air, être lourd pour aller sous l’eau ou rester petit pour marcher sur l’eau etc.

Des 3 personnages c’est celui qui apporte le plus de nouveauté même si là encore après quelques niveaux on revient vite aux mêmes types de passages à franchir. La limite de temps parfois et la difficulté croissante apporte une pression supplémentaire rendant les passages intéressants.

Le troisième personnage, Swoop, est un oiseau. Qui dit oiseau dit voler, et planer. Voler, c’est une première dans LittleBigPlanet, c’est facile (maintenir la touche ) et cela permet d’aller à peu près où l’on veut. Planer, on en avait déjà un aperçu dans les DLC DC Comics encore une fois avec la cape de super héro, mais combiner avec le vol c’est encore plus fun à utiliser.

Si être un oiseau fait rêver beaucoup d’entre nous, être Swoop dans LittleBigPlanet, ce sera surtout du stress et certains passages périlleux, demandant du doigter et du sang-froid.

Une fois encore les passages dans l’Aventure sollicitant Swoop ne sont pas légion et les obstacles rapidement similaires.

C’est d’ailleurs un reproche que l’on peut faire à ce jeu, beaucoup de nouveautés mais trop peu exploitées pour la plus part. Sumo Digital a été timide et compte peut-être un peu trop sur la communauté pour proposer du contenu.

Il y a malgré tout en plus des niveaux principaux des salles de défis dont certaines spécifiques à certains personnages.

Équivalent des niveaux bonus des précédents épisodes, ils sont combinés à des quêtes données par des personnages. Par exemple, si dans un niveau défi Sackboy devra franchir tout un tas d’obstacle périlleux pour couper une musique rendant fou des ours dansant, un personnage vous donnera pour quête de réaliser en plus ce niveau sans ne ramasser aucune bulle récompense. Un challenge supplémentaire, et une dimension « aventure » qui vient s’ajouter au gameplay évolutif des gadgets, donnant à LittleBigPlanet 3 une dimension Aventure bien plus intéressante qu’auparavant.

Notons également et pour en finir avec le gameplay que pour chaque « monde » et à l’instar du DLC DC Comics encore une fois, vous pouvez passer par un niveau pour accéder à tous les niveaux de ce monde, ou par la sélection de niveau après les avoir découvert une première fois. Dans ces niveaux transitoires, vous pouvez récupérer des pièces, des collectabelles, qui vous permettront d’acheter des costumes pour vos héros, et même un gadget, dispensable pour compléter le jeu, mais indispensable pour récupérer certaines bulles.

Graphisme & Animation

Pour les habitués de la licence il n’y aura pas de surprise particulière dans la réalisation de LBP3, même si les environnements sont inédits. Mais le jeu est très beau et les 16 plans offrent un profondeur incomparable avec les anciens épisodes. Il y a même parfois trop de chose à l’écran et l’on s’y perd un peu.

Le rendu des personnages est très bien fait, trop peut-être, car les contours d’un personnage en laine, ça donne parfois un effet flou plus désagréable qu’appréciable.

Mais je chipote, car LBP3 est vraiment agréable à l’œil.

Mes décors de l’Aventure reposent sur des thématiques sympathiques (Manoir, Russie enneigée etc).

La foultitude d’éléments de décoration à débloquer et utiliser pour ses créations devrait permettre de bien belles choses.

Bande son

Les personnages rencontrés parlent, pour de vrai, fini les « blabla » accompagnés de texte à lire. C’est tout de même bien plus agréable.

Les musiques quant à elle sont toujours aussi originales, diverses et variées, et tout à fait dans la thématique des niveaux, avec des passages électro et stressants à souhait quand il faut, ou plus paisible et joviale sur des passages plus cool.

Les sons identifiant la récolte de toutes les bulles d’un niveau, les scores ou autre restent inchangés et c’est tant mieux, on y est habitué.

En sommes, que du bon côté son !

Remote Play

LittleBigPlanet PSVita était tout à fait jouable, il aurait donc été étonnant que LBP3 ne le soit pas aux commandes de la PlayStation Vita. Les nouveaux gadgets s’utilisent de manière simple, les touches de la console portable suffisent à bien appréhender le jeu.

Durée de vie

Si vous vous contentez de tracer l’Aventure une fois sans vous soucier des bulles et autres objectifs, ça ne devrait pas vous prendre plus de 10 heures de jeu. Mais il y a tellement plus à faire et refaire, que vous pouvez sans soucis compter 15 à 20 heures pour bien exploiter le jeu seul ET avec des amis, sans parler de la Communauté qui vous ouvre alors les portes à une infinité d’heures à découvrir toujours plus de niveaux.

Trophées

Si vous aurez besoin de créer des trucs pour quelques trophées (9, faisables en 5 minutes, voir mon Guide des trophées), vous n’aurez en revanche pas besoin de créer un vrai niveau digne de ce nom et d’espérer ou quémander des visites. Ouf, aucun trophée de partage venant vous forcer la main et polluant la Communauté de niveaux totalement inutiles.

Disparu également le trophée demandant de récupérer toutes les bulles récompense… Tant mieux se diront sans doute certains, car il faut parfois refaire des niveaux, jouer à 2 ou plus (toujours des zones « x2 »), mais je trouve cela dommage car certains joueurs risquent de ne pas pousser d’eux-même l’exploration des niveaux et de passer à côté de certains passages pourtant sympathiques.

Quelques défis vous obligeront cependant à jouer à plusieurs et à récupérer toutes les bulles de certains niveaux.

La seule vraie difficulté côté trophée résidera dans le fait de devoir faire tous les niveaux principaux sans mourir, les 2 derniers étant particulièrement corsés car longs et enchainant les 4 personnages. Sans compter un bug au moment de rédiger le test qui rend invisible notre personnage alors qu’il doit esquiver des pièges. Difficile de jouer à l’aveugle, il faudra bien apprendre les patterns des pièges par cœur.

Un platine abordable avec un challenge intéressant.

Trailer Officiel

Verdict

On prend les mêmes et on recommence? Oui et non. Changement de studio, qui garde les bases fondamentale de la licence mais y apporte une touche personnelle, et surtout une approche et un level design un gameplay évolutif vraiment intéressant, sans parler de nouveaux gadgets et autres personnages, bien que pas énormément exploités durant l’Aventure.

On prend vraiment plaisir à jouer à LittleBigPlanet 3 sans se lasser et sans avoir l’impression de rejouer à du vieux en plus beau, car ce qui fonctionne depuis le début, comme chercher les bulles, s’amuser à plusieurs, essayer de ne pas mourir etc, ça reste toujours agréable à faire, et les nouveautés apportent de la fraicheur.

Dommage que jouer à 2 ou plus en ligne soit si compliqué tant les bugs sont nombreux et désagréables, que ce soit pour se rejoindre déjà, puis pour lancer un niveau sans perdre un ami en route et réussir à progresser malgré les lags et les bugs.

Difficile de dire si un LBP4 pourrait continuer de nous satisfaire, mais ce LBP3 a bien sa place et Sumo Digital peut-être fier d’avoir repris le témoin, remis au goût du jour une licence bien implantée, en la sublimant et surtout sans la dénaturer. Dommage que de nombreux bugs persistent malgré des patchs correctifs.

Les :

  • nouveaux gadgets, nouveaux personnages, plein de gameplay tout neuf
  • 16 plans et de nouvelles perspectives dans le gameplay et le visuel
  • tout le contenu des précédents LBP compatible
  • les gadgets accessibles une fois débloqués
  • pas de trophée lié au partage de niveau
  • des vrais niveaux pour les tutoriels de création

Les :

  • des bugs d’affichage, de freeze, de lags etc (même si une bonne partie ont déjà été corrigées via un patch)
  • pas de trophée lié aux bulles récompense
  • un manque d’exploitation des nouveaux personnages dans l’Aventure
  • certains niveaux défis inaccessibles seul

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

1 Réponse

  1. Attendez avant d’acheter le jeu…
    Sony vient d’annoncer une baisse de prix.
    Valable d’ici la fin de la semaine.

Laisser un commentaire