Dragon Ball Xenoverse 2

Posté le 30 novembre 2016 Par Dans PlayStation 4

[Test] Dragon Ball Xenoverse 2

Après un premier épisode imparfait mais avec une base intéressante et solide, Bandai Namco propose aux fans de Dragon Ball un Dragon Ball Xenoverse 2 développé en prenant en considération leurs attentes. Verdict ? Voici mon avis.

 Dragon Ball Xenoverse 2

Merci à Bandai Namco pour l’envoi du jeu pour la réalisation de ce test.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), Xbox One, PC
  • Date de sortie : 25/10/2016
  • Développeur : Dimps
  • Editeur : Bandai Namco
  • Type de jeu : Combat
  • Nb de joueurs : 1 à 6
  • Online : Oui
  • PEGI : 12
  • Périphériques : Remote Play

Histoire & Mode de jeu

Trunks et les patrouilleurs du temps reprennent du service afin de remettre de l’ordre dans l’univers. En effet, malgré l’intervention d’un héro un an auparavant, il semble qu’il y ait encore des perturbations dans l’histoire de Kakaroto et ses amis. La nouvelle recrue que vous êtes est missionnée pour recadrer le cours de l’histoire pendant que Trunks enquête sur ces perturbations. On prend les mêmes et on recommence, le scénario s’inspire pas mal du précédent mais est un très bon prétexte à revisiter la saga que l’on connait bien sans la vivre de manière trop redondante, et surtout en pouvant jouer un personnage que l’on a créé de toute pièce, ce qui est la force de Dragon Ball Xenoverse.

L’histoire sent tout de même le réchauffé jusqu’à ce qu’elle intègre des éléments plus récents de la saga avec la Résurrection de F notamment, et bien qu’elle soit mieux ficelée.

Outre l’histoire principale, vous aurez de quoi varier les plaisirs avec les quêtes, les missions extrêmes, les tournois et combats en ligne, sans oublier les entrainements et des missions annexes. Tout se déroule depuis Conton City, un grand espace social pouvant accueillir jusqu’à 300 joueurs en même temps !

Dragon Ball Xenoverse 2

Les joueurs possédant une sauvegarde de Dragon Ball Xenoverse pourront récupérer des éléments de jeu ainsi qu’une jolie utilisation de leur personnage fétiche du premier épisode.

Commandes & Jouabilité

Le défaut majeur de Dragon Ball Xenoverse, c’était la trop grande simplicité des commandes, ou plutôt des actions, qui rendait le jeu un peu monotone et pas du tout technique. Dragon Ball Xenoverse 2 compte bien changer cela et vous vous en apercevrez dès les premiers entrainements avec le vieux Kaio Shin. En effet, le jeu intègre désormais plus de combos avec des possibilités de projections et de téléportation, rendant les combats plus dynamiques et techniques. Rien ne vous empêche de jouer basique, mais très vite vous vous rendrez compte face à des adversaires contrôlés par l’IA qu’il est plus que judicieux de maitriser les contres et des combos efficaces si vous ne voulez pas trop mordre la poussière.

Dragon Ball Xenoverse 2

Mais reprenons au début du jeu, lorsque vous devrez créer votre propre personnage. Pas de gros changement, vous avez toujours le choix parmi 5 races : terrien, saiyen, namek, race de Buu ou race de Freezer. Chaque race à des caractéristiques propres qui les avantage au corps à corps, aux attaques à distance ou qui les rend équilibrés. Si dans Dragon Ball Xenoverse, les saiyens étaient les seuls à pouvoir se transformer, ici chaque race peut débloquer une transformation en accomplissant une mission spéciale. Cerise sur le gâteau, les saiyens peuvent maintenant se transformer en super saiyen 3. Il y a plus d’éléments de personnalisation (ce qui n’empêche pas de voir des tonnes de simili Goku et Gohan dans les espaces sociaux).

Dragon Ball Xenoverse 2

Si vous avez une sauvegarde du premier jeu, vous pourrez récupérer entre autre de l’équipement, ce qui vous donnera un coup de pouce sur vos premiers combats dans l’histoire. Mais très vite vous serez bloqué par votre niveau et vous devrez vous essayer aux autres éléments qu’offrent le jeu.

Les quêtes sont toujours présentes, et reprennent même celles du premier jeu, ce qui les porte au nombre de 100. Elles permettent de gagner des équipements et des attaques afin de configurer vos personnages à votre guise. Que ceux qui comme moi ont pesté et rejoué des heures durant sur les quête du premier opus se rassurent, le système de récompense est moins hasardeux dans Dragon Ball Xenoverse 2 et vous ne devriez pas avoir à rejouer des dizaines de fois une même quête pour débloquer toutes les récompenses (cela reste tout de même aléatoire). Et tant mieux, car cela venait gâcher le plaisir du jeu, à vous dégouter des quêtes.

Dragon Ball Xenoverse 2

Heureusement, comme on peut les jouer en ligne avec 2 autres patrouilleurs du temps, c’est toujours plus sympa que tout seul avec 2 personnages gérés par l’IA. Un autre mode fait son apparition, ce sont les missions extrêmes. Jouables à 6, elles permettent d’affronter des boss bien plus coriaces, avec des attaques très spéciales, et ces combats nécessitent de bien maitriser les combos et de ne pas foncer tête baissée. Cela m’amène à parler d’un point négatif dans le jeu : le niveau de difficulté est mal dosé. Que ces missions extrêmes soient difficiles et exigeantes, c’est compréhensible et cela pimente le jeu. Mais les missions de l’histoire et les quêtes ont un niveau de difficulté très inégal, vous pouvez très bien vous balader sur plusieurs combats pour vous casser les dents sur le suivant, et de nouveau vous balader sur celui d’après, sans forcément que le niveau requis soit à remettre en cause.

Dragon Ball Xenoverse 2

La ville de Conton City est un espace social bien plus grand que Toki Toki, et les activités ne manquent pas.  La dimension MMORPG du jeu est encore plus forte que sur le premier épisode. Menu tchat, emotes rigolotes, tenues à la limite du déguisement, marchands, entraineurs, à tout cela viennent s’ajouter des petites quêtes avec des personnages clés (Mr Satan, Vegeta etc) et vous ferons traverser la ville en quête de nourriture ou d’informations. Vous pourrez vous déplacer sur un véhicule flottant, et même voler pour les plus chevronnés.

Graphisme & Animation

Sans être une révolution pour les yeux, Dragon Ball Xenoverse 2 est plus beau que sont ainé, avec des graphismes plus fins. Même si je préfère le côté cell shading des Dragon Ball Budokai Tenkaichi de l’époque, plus proches de l’animé, on apprécie de voir tous ces personnages en 3D dans les décors que l’on connait si bien.

Dragon Ball Xenoverse 2

Le scénario nous est raconté au travers de cinématiques tantôt réalisées en dessins animés, tantôt avec le moteur graphique du jeu. L’alternance des 2 styles n’est pas désagréable.

Bande son

Une fois passée l’introduction en anglais au lancement du jeu, et que vous aurez réglé les voix japonaises dans le menu, vous ne pourrez qu’apprécier la bande son, entre les voix originales et les musiques rock/techno dynamiques et entrainantes. Rien d’inédit et surprenant mais le tout fonctionne très bien.

Les sous-titres comportent parfois des erreurs.

Dragon Ball Xenoverse 2

Remote Play (PSVita)

Je n’essaie même pas. A moins d’avoir une PSVita dernier modèle et une coque qui simule les 4 gâchettes de la manette, vous risquez d’être un peu en galère pour gérer les commandes du jeu, lancer les attaques spéciales etc.

Durée de vie

Si Dragon Ball Xenoverse affichait une durée de vie très grande, artificiellement augmentée avec un système de récompense de quête très avare, Dragon Ball Xenoverse 2 propose de base plus de contenu, et devrait à son tour vous garantir plusieurs dizaines d’heures de jeu avant de pouvoir prétendre en avoir fait le tour. Je suis loin d’avoir fini pour ma part et j’ai même un peu peur devant la tonnes de choses qu’il me reste à faire pour les trophées.

Trophées

La liste de trophées est très semblable à celle du premier jeu, et est pour grande partie responsable de la durée de vie du jeu. Vous devrez éprouver l’histoire, toutes les quêtes et leurs récompenses (avec moins de souffrance que pour le premier, et tant mieux), les entrainements et vous essayez aux petites quêtes de l’espace social, sans oublier de participer à quelques combats en ligne.

Un platine surtout très long, mais tout de même un poil plus difficile que pour Dragon Ball Xenoverse, avec notamment l’objectif de terminer l’entrainement du vieux Kaio Shin. Si vous êtes à l’aise avec les jeux de baston et les modes entrainement combo en général, vous de devriez pas être trop embêté. Pour les autres, attaquez-vous à ce trophée dès que vous y aurez accès et vous saurez si vous pouvez espérer débloquer le platine.

Dragon Ball Xenoverse 2

Trailer

 

Verdict

appre_ciation_5-2
On prend les mêmes et on recommence, en mieux. C’est un résumé un peu facile mais qui retranscrit pourtant bien ce Dragon Ball Xenoverse 2. Si la base et la majeure partie du jeu ne change pas du premier, les défauts ont bel et bien été pris en considération. Les combats sont plus techniques, les récompenses des quêtes moins frustrantes, le contenu plus riche, et le jeu plus « à la page » avec du contenu Dragon Ball Super intégré et encore plus à venir en DLC (gratuit et payant).

Ceux qui ont aimé Dragon Ball Xenoverse ne pourront qu’apprécier Dragon Ball Xenoverse 2, ceux qui avaient quelques reprochent devraient y trouver leur compte. En revanche, ceux qui n’aimaient pas du tout n’ont pas franchement de raison d’aimer. Et enfin ceux qui ne connaissent pas le premier mais qui ont envie d’essayer ont grandement intérêt à commencer avec le 2.

Pour ma part j’aime bien, surtout cette idée de pouvoir jouer son propre personnage dans cet univers Dragon Ball que nous sommes beaucoup à apprécier depuis tant d’années. Je vais certainement plus étaler dans le temps mes sessions jusqu’au platine pour ne pas saturer des quêtes malgré tout redondantes, mais je sais que j’y reviendrai à chaque fois avec plaisir.

Les :

  • Des combats mieux travaillés
  • Les voix originales
  • Les récompenses de quêtes moins laborieuses à débloquer
  • Les petites quêtes dans Conton City, esprit MMORPG
  • Les missions extrêmes
  • Le côté Dragon Ball Xenoverse 2 = Dragon Ball Xenoverse +++

Les :

  • La cinématique à chaque lancement du jeu en anglais malgré les réglages
  • Quêtes du 1 + les nouvelles, finalement un peu trop non ?
  • Difficulté très inégale des missions

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

2 Réponses

  1. Merci pour ce test, j’ai bien envie de me platiner enfin un Dragon Ball mais c’est le temps qui manque… :/ je le ferai peut être après FFXV (que je commencerai après avoir fini Mafia III…)

Laisser un commentaire