Vavache en voyage

Posté le 20 août 2013 Par Dans Voyage

[Carnet de Voyage] La Réunion 2013 – Jour 25

Une journée nature.

Ce matin il faisait un temps magnifique sur toute l’ile. Ça tombe bien, nous avions projeté d’aller du côté de Saint Benoit où il fait souvent un temps pluvieux.

Je n’avais pas envie de me taper les virages, nous sommes passé par la route du littorale du côté de Saint Denis, puis à Saint Benoit nous sommes remontés en direction de la plaine des palmistes jusqu’au sentier de Grand Etang.

Après 30-40minutes de marche et un point de vue bof, nous sommes arrivé à l’étang. J’ai été très déçu car il y avait peu d’eau et globalement ça n’était pas très joli :

C’est bien mieux en février, il y a plus d’eau et des cascades sur les falaises au fond.

Nous avons pris un bon pique-nique bien de chez nous (sandwich jambon beurre, chips, saucisson) même si ça revient plus cher d’acheter ces ingrédients que d’acheter des sandwichs tout faits dans les snacks.

Nous sommes retournés à la voiture en faisant un peu le tour de l’étang, et à défaut d’une belle vue je me suis rabattu sur la faune locale :

L’oiseau suivant est un Tek-Tek, qui tient son nom du bruit qu’il fait. C’est un animal endémique à la Réunion, c’est-à-dire qu’on ne le trouve qu’ici :

C’est un oiseau qui a l’habitude de suivre les randonneurs et c’est fréquent d’en avoir un qui nous observe et avance d’arbre en arbre sur une bonne partie de la marche.

Autour de l’étang il y avait pas mal de crapauds, tellement bien cachés qu’on avait la surprise d’en voir sauter à nos pieds. Tous étaient noirs sauf celui-ci qui a bien voulu prendre la pose avec Sackboy Nathan Drake :

J’ai aussi eu droit à un joli lézard bien coloré. Ce n’est pas un margouillat, plus connu, mais il est lui aussi endémique à la Réunion.

Nous sommes ensuite redescendus vers Saint Benoit pour aller du côté de Bassin la Paix et Bassin la Mer.

Le premier, Bassin la Paix, est à 15 minutes du parking mais en empruntant un escalier abrupte. Il y avait pas mal de monde qui squattaient le bord du bassin et mêmes certains qui se baignaient, il m’a été difficile de prendre des clichés vierges.

Après avoir pris un bain de pieds et de soleil, nous sommes remontés et avons marché une heure environ au milieu des champs de cannes (qui servent à faire du sucre) pour atteindre l’autre bassin, Bassin la Mer.

Nous ne nous sommes pas attardés au point de vue à cause d’un fumeur de zamal. C’est l’herbe de la Réunion et les fumeurs de joints isolés et souvent alcoolisés sont parfois agressifs.

Nous ne sommes pas descendus non plus jusqu’au bassin à cause de l’heure et d’un accès assez escarpé.

Le soir, il a fallut refaire la route en sens inverse jusqu’à la maison à la Rivière Saint Louis.

Je ne sais pas encore ce que nous ferons demain, c’est le dernier jour où je vais profiter vraiment des vacances.

Mots-clés : ,

1 Réponse

  1. Ton SackBoy prend de plus en plus de risques !!!! Va t’il arriver au bout du voyage sans une chute vertigineuse ou dans le ventre d’un crapaud !!! Réponse au prochain épisode !!!

Laisser un commentaire