Vavache

Posté le 25 mars 2012 Par Dans Interviews

[Interview] Profil d’un Gamer : Vavache (3ème Partie)

Suite de ma présentation en tant que joueur de jeux vidéo.

Dans la deuxième partie, je m’étais arrêté aux consoles 16-bit.

Je vais passer la période Méga-cd sans grand intérêt pour parler PlayStation, Nintendo64 et Dreamcast.

Pour la première, je remercie mon frère de l’avoir acheté, et de m’avoir laissé jouer, au final bien plus que lui.

Y ayant déjà pas mal joué en salle d’arcade, je me suis baladé sur Ridge Racer, allant jusqu’à attendre 30-40 sec avant de démarrer, faire demi-tour et remonter tous les concurrents en mode miroir, avec des sauts à 360° qui vont bien.

J’ai bien frissonné sur Resident Evil, voyagé avec Tomb Raider, etc. Pour le multi, j’ai passé des après-midi et des soirées entières à délirer sur Destruction Derby, Crash Team Racing, la série Need For Speed ou bien encore Rival Schools

Je m’éclatais également chez des amis sur les autres consoles : Mario Kart 64, Golden Eye 64, il n’en fallait pas plus pour s’amuser de longues heures durant.

J’ai ensuite eu ma période PC et MMORPG avec l’excellent Dark Age of Camelot qui m’a bouffé un nombre d’heures incommensurable. J’ai pris mon pied à monter ma Paladine en même temps que la Clerc d’un ami, jusqu’au level 43 nous étions à 1 ou 2 monstres de différence niveau xp.

Je ne suis pas peu fier d’avoir été le meilleur nécro du serveur Ys pendant une longue période. Bien que ce soit une classe plutôt solo dont aucun groupe pvp ne voulait, j’ai su me faire un nom, et mon Zhorglub Nieprawdziwa ne restait pas longtemps sans groupe.

Je proposais également une interface du jeu remaniée.

J’ai ensuite migré sur le magnifique Guild Wars, beaucoup plus accessible pour les joueurs casual, ce qui m’a permis de continuer à jouer mais de manière plus raisonnée. Avec une très bonne guilde de joueurs adultes, j’ai vraiment passé de très bon moment sur ce jeu, jusqu’à l’extension Nightfall que j’ai fini en moins de 3 soirées en duo avec un membre de la guilde et nos pnjs.

J’ai fait mes premiers pas dans le montage vidéo avec des guides de solotage de Boss.

Je me suis acheté une PlayStation 2 en pleines vacances de noël alors que je m’ennuyais. Ce fût pour moi l’occasion de poursuivre les licences Tomb Raider et Resident Evil, et d’en entamer d’autres tels que God of War (la claque !) et Devil May Cry ou bien encore les Dragon Ball Z Budokai (et d’excellentes soirées entre amis sur le 3 et le Tenkaichi).

C’est une période toutefois plus modérée en terme de temps de jeu.

Je suis ensuite passé du côté obscur avec ma première console Nintendo, j’ai nommé la Wii. C’est d’avoir transpiré un après-midi sur Rayman contre les Lapins Crétins qui m’avait convaincu.

J’ai beaucoup joué, mais surtout seul à des jeux multi pour débloquer les éléments à utiliser lors de soirées entre amis. Résultat, j’étais gavé, et surtout trop à l’aise lors des affrontements avec mes amis, si bien que je gagnais trop facilement.

Maitrise des morceaux et des danses des lapins, rigolades sur Cerebrum, un peu d’exercice sur la balance board Wii fit, mais avec le temps, mes soirées jeux vidéo entre amis se raréfiant, mon temps passé seul sur la Wii en a fait de même.

J’ai poussé le vice de prolonger mon expérience Nintendo avec une DS, qui m’a bien amusé un temps avec les Professeurs Layton et autres jeux de réflexion, mais sans être attiré par d’autres types de jeux.

Clairement, cet univers ne me correspond pas.

A suivre.

Mots-clés :

2 Réponses

  1. yop

    quand je lis ton parcourt sa me fait penser au miens on a eu les mme consoles jouer au mme jeux etc
    que de bon souvenir en te lisant
    resident evil le 1 me souviendait toujours m avais fait fliper ce jeux
    allez j attend la suite

    • Oui et encore j’ai pris des raccourcis, je n’ai pas parlé de la claque avec Gran Turismo et Final Fantasy 7 🙂

      Resident Evil, quand mon frère a commencé à jouer il a flippé, du coup je tenais la manette, et lui et un voisin regardaient, stressaient avec moi, c’était magique !

Laisser un commentaire