Posté le 26 mars 2012 Par Dans Vavache

Sur la Piste du Grand n’importe quoi

Je voudrais pousser un gros coup de gueule contre Monsieur Alain Chabat et son Marsupilami, si tant est que l’on puisse appeler ça un Marsupilami.

D’ordinaire j’aime bien le travail d’Alain Chabat, mais là…

Voici l’objet du délit :

Alors je ne sais pas vous, mais pour moi, le Marsupilami, c’est ça :

Je veux bien qu’il soit adapté pour un rendu plus réaliste et moins cartoon, mais de là à pondre cette chose immonde…

C’est quoi ces poils blancs partout, surtout autour de ses yeux de chat poté?!

De la barbe, des oreilles pendantes façon chien battu, des yeux vitreux, des mains trop poilues… au jeu des différences, on n’en finirait pas !

Même à ces débuts dans Spirou & Fantasio, on avait un Marsupilami certes plus primitif, mais un vrai Marsupilami :

Ayant été grand fan dans mon enfance, je ne pensais pas qu’un jour je verrai le pauvre animal si mal représenté.

Heureusement, dans la BD qui reprend l’histoire du film, notre cher animal retrouve son apparence normale…

Le pauvre André Franquin doit se retourner dans sa tombe, paix à son âme…

SUGGESTION

1 Réponse

  1. Il ne me plait pas non plus :/

Laisser un commentaire