Destiny 2 Renégats

Posté le 7 septembre 2018 Par Dans Evènements

[Évènement] Soirée de lancement Destiny 2: Renégats (Forsaken)

Une nouvelle saison commence en cette rentrée de septembre pour Destiny 2 avec l’extension Renégats. Vous avez peut-être déjà mis la main dessus chez vous, moi j’ai pu assister à son lancement, voici un compte-rendu.

Mardi 4 septembre, jour de la sortie de la nouvelle grosse extension de Destiny 2 : Renégats (Forsaken en VO), j’ai eu la plaisir d’être convié par Activision à une soirée de lancement qui se déroulait au Webedia à Paris. Il s’agit d’un lieu qui, à l’instar des studios de l’ESL que j’avais pu visiter pour un évènement NVIDIA, met à disposition des espaces pour l’entrainement de joueurs pro et la réalisation d’évènements pour diffusion en direct sur la toile. D’ailleurs, le studio avait été décoré pour l’occasion aux couleurs de ce Renégats.

Destiny 2 Renégats

Au menu, un évènement live visible par les internautes donc, co-animé par Maxyldan, Merj1 (spécialisé dans la réalisation en solo d’évènements Destiny 2 et la découverte de zones inaccessibles) et Carole Quintaine. Dans la Hall, on pouvait se faire maquiller dans l’esprit Renégats. Je me suis prêté au jeu, le rendu avec les lumières noires était sympa.

Destiny 2 Renégats

Un buffet avec des mets japonais était proposé, ainsi que des boissons dont un cocktail très spécial qui bullait. On m’avait annoncé la soirée à 20h, mais visiblement elle avait débuté une heure plus tôt. Je suis donc arrivé un peu tard pour pouvoir profiter de tout cela mais peu importe, j’étais venu pour découvrir l’extension. On pouvait au passage voir les talents d’un artiste peintre en live.

 

Vous le savez sans doute, j’aime beaucoup Destiny depuis le lancement du premier sur lequel j’ai passé un nombre d’heures assez conséquent. Je ne vais pas vous mentir, j’avais été plutôt déçu par Destiny 2 malgré un enthousiasme évident les premiers jours. J’en avais d’ailleurs fait une analyse à l’époque dans mon test qui s’est confirmée par la suite : à vouloir rectifier des éléments reprochés du premier, Destiny 2 s’est trouvé être trop accessible et direct, si bien que beaucoup de joueurs lui ont tourné le dos après en avoir fait rapidement le tour. La première extension m’avait replongé dedans mais là encore j’ai eu du mal à accrocher, j’avais d’ailleurs été tellement déçu que j’ai voulu digérer le tout avant de rédiger mon test, et le temps a passé et je ne l’ai jamais publié. Ce qui m’avait gêné aussi à  ce moment-là, c’est le fait qu’il faille être 6 pour les raids et que mes camarades n’étaient pas trop sur le jeu. A la sortie de la seconde extension, j’étais sur d’autres jeux, je n’ai même pas eu l’envie de la lancer.

Depuis, Bungie a beaucoup étudié la situation, discuté avec les fans, et remis en question pas mal d’éléments. Plusieurs mises à jour ont permis de remettre petit à petit des éléments qui avaient fait le succès du premier. Notamment le fait de pouvoir mieux personnaliser ses équipements, avec une touche d’aléatoire dans les loots qui rendait plus attractif et justifié le fait de rejouer et farmer. Le challenge global des épreuves et évènements a également été revu à la hausse.

Destiny 2 Renégats poursuit dans cette voie. Parmi les nouveautés, nous aurons droit à un raid variable, avec des éléments, des pièces, des stratégies qui changeront d’une semaine à l’autre. Fini la routine, il faudra s’adapter. Bungie promet que si l’on stoppait le jeu pour y revenir un peu plus tard, nous pourrions ne plus reconnaitre le raid. C’est intéressant, pour les habitués, mais cela risque d’être encore plus compliqué pour les joueurs qui comme moi ont du mal à réunir une équipe de 6. En tous cas, l’idée est belle. Côté équipement, il sera désormais possible de choisir les armes que l’on équipe, sans la contrainte d’arme principale/secondaire/lourde. Libre à vous de partir avec 3 fusils à pompe si cela vous chante, mais vous risquez de rapidement être à cour de munitions, comme elles seront communes entre les 3 armes dans le cas évoqué.

Pour faire face à tous les nouveaux équipements, l’inventaire gagnera en volume. On notera également le retour des carnets d’objectifs et de l’équivalent des grimoires, ces morceaux de l’histoire à collectionner en fonction des faits d’arme, pour en savoir plus sur le fond de Destiny.

Renégats s’annonce donc comme un grand renouveau de Destiny 2, en espérant que cette fois-ci ce soit la bonne.

Destiny 2 Renégats

L’idée de la soirée de lancement était de présenter en détail le nouveau mode PvP, Gambit, qui a la particularité de combiner du PvP et du PvE. Ainsi, chaque équipe de 4 gardiens doit faire face à des vagues d’ennemis qui lâchent des particules, en plus ou moins grande quantité selon leur niveau.

Les joueurs doivent ramasser ces particules et les déposer dans une « banque », mais pas n’importe comment : à 5 particules ou plus, un bloqueur de banque de bas niveau est créé dans la zone adverse. A 10 particules, c’est un bloqueur moyen qui est envoyé empêcher l’autre équipe de « banquer », et à 15 particules, le maximum que l’on puisse avoir sur soi, c’est un gros bloqueur qui sera généré. On est donc tenté de vouloir emmagasiner un maximum de particules avant de banquer, mais ça n’est pas forcément la meilleure stratégie : cela laisse le temps à l’adverse moins gourmand d’envoyer des petits bloqueurs pour vous retarder, et vous prenez également le risque de tout perdre. En effet, si vous mourrez, les particules que vous aviez sur vous sont définitivement perdues. Et si vous pensez que les monstres ne sont pas assez forts pour vous éliminer, sachez qu’il est possible d’envoyer un joueur dans la zone adverse durant 30 secondes pour faire le ménage et ainsi détruire votre stock de particules.

Une fois un total de 75 particules banquées, un Boss et des acolytes apparaissent. Vous devez l’éliminer en premier pour gagner. Là encore, les adverses peuvent envoyer l’un des leurs chez vous pour vous éliminer. Chaque joueur tué redonne de la vie au Boss.

Il faut constamment se coordonner et adapter sa stratégie à celle des adversaires, et rien n’est joué jusqu’au dernier moment.

Destiny 2 Renégats

Durant l’évènement, on a vu des équipes avec beaucoup d’avance, le boss invoqué alors qu’en face ils en étaient encore à la cueillette de particules, et malgré tout perdre parce qu’ils n’ont pas su attaquer le boss correctement. Le fait d’envoyer un joueur dans la zone ennemi au moment le plus opportun est également capital. Plusieurs fois durant la soirée, on a vu un joueur passer de l’autre côté alors que le boss adverse avait toute sa vie.

C’était d’ailleurs assez intéressant de voir plusieurs équipes évoluer. Entre la première, composée notamment des Youtubeurs Gotaga et Mickalow, qui semblaient connaitre le jeu, communiquer (un peu trop) et faire les malins, mais qui ont perdu leurs 4 matchs, avec des stratégies pas adaptées à la situation, et une autre équipe avec en tête Domingo et Doigby, plus posés, plus calmes, avec des joueurs pas du tout familiarisés avec le jeu, mais qui ont malgré tout été plus stratèges et plus efficaces. On pourra en revanche critiquer le système de points qui a été mis en place dans le cadre de l’évènement et qui permettait aux spectateurs du stream de gagner un lot de goodies. Avec des bonus par kills/particules et un malus par particules perdues, les équipes se sont retrouvées avec des scores négatifs assez proches alors que la supériorité de la seconde était flagrante. Je ne l’ai pas précisé, mais c’était chaque fois une équipe sur le plateau contre une équipe au hasard des réseaux dans le jeu, sur le serveur mondial.

Nous avons pu également voir les frères Karabatic connus pour leurs prestation en Handball mais aussi pour leur passion pour Destiny, et plus tard Laink et Terracid.

Si j’avais un reproche à faire à cet évènement, c’est le langage franglais employé à outrance : une game,  une win, alors que ça n’est pas plus compliqué de le dire en français, et c’est surtout plus clair pour un plus grand nombre. Mais c’est sans doute mon côté vieux con qui ressort, n’empêche que ce genre de pratique me tient à l’écart des diffusions de ce type, c’est très vite insupportable pour moi à écouter. Carton rouge pour « l’ultra » et le « spécial » quand le nom de « Super » fait partie intégrante du jeu maisn’a jamais été prononcé de toute la soirée.

Destiny 2 Renégats

Je regrette en revanche de ne pas avoir pu mettre la main sur la partie histoire de Renégats. Il y avait bien des bornes pour jouer solo dans le hall d’entrée, mais il fallait créer un personnage et partir du tout début du jeu que je connais déjà. J’espère donc pouvoir m’y mettre prochainement à la maison, car il faut l’avouer, entre ce mode Gambit original et intéressant, les nombreux efforts d’amélioration que le jeu subit régulièrement depuis des semaines et le nouveau contenu annoncé, l’envie de reprendre les commandes de mes gardiens est plutôt forte.

Destiny 2 Renégats

Un petit mot pour finir sur le sac de goodies avec lequel j’ai pu repartir. Je remercie au passage les pique-assiettes habituels venus juste 10min le temps de prendre 4 photos pour Twitter en mode « j’y étais » et pour récupérer le fameux sac, car sans eux je serais probablement reparti les mains vides, la distribution se faisant via un contact dans une salle non accessible. Bref, le sac contient un joli t-shirt, une figurine FunkoPop aléatoire (j’ai eu Ikora, ça tombe bien ma classe préférée est l’arcaniste), la figurine de Cayde-6 que j’avais eu à la sortie du jeu, un pin’s du logo Destiny, une clé USB 8Gb gravée du logo, et une boite contenant le bonus de précommande ainsi qu’un médaillon.

Destiny 2 Renégats

Merci Activision pour l’invitation et Bungie pour faire son maximum pour faire de Destiny 2 un jeu plaisant et intéressant sur la durée. Il ne me reste plus qu’à m’y remettre pour vous donner mes impressions et voir si l’aventure reprend comme il se doit.

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire