Posté le 8 août 2012 Par Dans Matériels Gaming et Accessoires, PlayStation Vita

[Test] [Matériel] PlayStation Vita

Cela fait un petit mois maintenant que je possède la PlayStation Vita, et il est temps de faire un premier bilan en guise de test.

Ceci étant, je manque encore de recule sur les capacités graphiques compte tenu du peu de jeux auxquels j’ai pu jouer jusqu’à présent, ainsi que sur les applications sociales, étant peu concerné par le sujet.

Si je peux bien évidemment tester le navigateur internet, les applications Youtube et Skype, il est hors de question pour moi que je touche à Facebook (rien que d’en parler m’agace). De même que l’impossibilité d’utiliser plusieurs comptes sur une même console et mon attachement à avoir une liste de trophées propre m’empêchera de tester des jeux auxquels je n’ai pas une réelle envie de jouer, à moins d’avoir une seconde console réservée aux tests (chers Editeurs si vous me lisez…).

Parlons déjà de ce que l’on voit en premier : la console elle-même. Le design est très joli, de bonne facture, on a plus le sentiment d’être devant un objet high-tech qu’une Nintendo DS tout en plastique.

La prise en main est très agréable. J’avais peur avant de l’utiliser d’avoir à long terme des douleurs dans les poignets, comme cela peut arriver lors d’une utilisation prolongée sur smartphone, mais il n’en est rien.

La PS Vita est plutôt légère, les touches semblent robustes, même les 2 sticks.

Bref, c’est un très bel objet, bien conçu et qui devrait durer dans le temps, d’autant qu’il donne envie d’être utilisé avec soin.

Graphisme & Animation

Une fois allumée, la première chose qui m’a donné une sueur froide, ce sont des traces noires visibles lorsque l’écran affiche une image sur fond noir, lors d’un chargement par exemple. J’ai d’abord cru à un écran cassé (et connaissant ma poisse légendaire, s’eût été fort probable), mais ce serait à priori plutôt les conséquences de la conception, sans doute de la colle qui apparait selon comment les leds sont allumées.

Fort heureusement, en jeu et à l’usage, on ne voit absolument pas ces traces. Je ne suis pas un cas isolé loin de là, attendez-vous donc si vous achetez la console à avoir également ce phénomène.

Sans parler des graphismes propres à chaque jeu, notons que l’écran Oled de cette PlayStation Vita est grand et beau (5 pouces – 12.5cm ; résolution 960×544), l’image est fine et colorée.

C’est l’un des points forts de la console.

Menus

Venons-en aux menus. Ici tout est tactile, avec des icônes pour chaque application, que l’on peut repositionner comme l’on souhaite sur plusieurs pages, à l’instar des smartphones.

C’est fonctionnel, mais on aurait apprécié la possibilité d’utiliser les touches, ne serait-ce que pour éviter de salir l’écran avec nos doigts.

L’écran tactile réagit bien mais somme toute un peu moins bien que ce que je connais sur smartphone. Il m’arrive de devoir appuyer plusieurs fois dans un menu ou pour écrire. Mais c’est aussi une question d’habitude, il est probable que je n’appuie pas correctement (orientation et pression du doigt).

L’organisation des menus est globalement intuitive, même si j’ai eu du mal à trouver le menu pour personnaliser ma barre de profil (il faut aller dans les paramètres réseau…).

La PlayStation Vita fonctionne en multitâche, ou plutôt permet d’avoir plusieurs applications d’ouvertes en même temps, et le passage de l’une à l’autre se fait très facilement.

Si vous possédez une PlayStation 3, vous retrouverez vos petits avec les menus paramètres, amis, messages, PlayStation Store etc.

De nouvelles fonctions viennent s’ajouter, comme le Near. Cette application vous permet de visualiser les joueurs proches de vous, et d’obtenir sur certains jeux des éléments à télécharger. Vous pouvez également consulter l’activité récente de vos amis (trophées obtenus, nouveaux amis, nouveaux jeux etc).

A côté de cela, vous avez à disposition un navigateur internet, la possibilité d’installer une application Youtube, Skype, Foursquare, Facebook et Twitter. Sans doute pratique pour certains, pour ma part les applications dont je suis susceptible d’avoir besoin sont déjà sur mon ordinateur portable.

Mais pour les nomades et ou vacances, ce peut être bien pratique.

Enfin vous pouvez prendre des photos, écouter de la musique, regarder des films, et gérer toutes ces données en connectant votre console à un ordinateur (mac ou pc).

Commandes & Jouabilité

Je ne vais pas parler des jeux dans le détail, vous trouverez pour cela des tests individuels, mais disons que c’est un vrai plaisir que de jouer sur cette console. Déjà, les possibilités de gameplay sont importantes, avec l’écran tactile, le pavé tactile arrière, la fonction gyroscopique, la caméra, les touches et les 2 sticks.

Le pavé tactile arrière s’avère fichtrement efficace et intuitif (on aurait pu en douter puisque l’on ne voit pas où l’on pose les doigts), et le reste, plus classique, est également bien géré dans les jeux la plupart du temps.

Son

Le son, que ce soit via les haut-parleurs ou un casque (les oreillettes et kit-piéton avec micro fonctionnent), est très correct, avec un effet stéréo bien géré.

Divers

Que dire d’autre, l’autonomie est plutôt bonne, même si je la mets régulièrement en charge (tous les 1 ou 2 jours, mais surtout pour ne pas me trouver en rade, car il reste de la marge généralement), il faut reconnaitre que je la sollicite beaucoup.

Il est beaucoup plus simple de sortir la console et d’y jouer même quelques instants que de s’installer devant la PS3, dans le lit, aux toilettes, en déplacement.

Je ne vais pas trop m’attarder sur le cross play et le remote play, fonctions annoncées en guise d’appât avant le lancement de la console et finalement peu exploitées.

Le cross play permet de jouer à un même jeu sur PS Vita et PS3 et d’avoir la sauvegarde en commun sur les 2 supports, sauf que pour pouvoir y jouer sur les 2 consoles il faut acheter le jeu sur chaque.

Pourquoi ne pas proposer des bundles regroupant le Blu-Ray et la cartouche (ou un code de téléchargement), quitte à proposer un prix sensiblement plus élevé ?

Le remote play quant à lui devait permettre de jouer à des jeux PS3 sur sa PS Vita, via la fonction d’utilisation à distance (la PS3 fonctionne, et vous voyez ce qui s’y passe depuis l’écran de votre PS Vita), sauf que très peu de jeux proposent cette fonction de manière officielle. Le plus énervant est que cette fonction était un bon argument de vente et qu’elle semble fonctionner (plus ou moins bien) avec des PlayStation 3 crackées. Un jour peut-être les honnêtes joueurs pourront également en profiter.

A côté de cela on nous propose d’acheter les jeux PSOne… Eh oh, on est sur de la next-gen là…

Côté line-up, on a eu droit à une foultitude de jeux à son lancement en Europe, puis un gros vide, provoquant chez les joueurs un sentiment de manque.

Mais à bien y regarder, il y a tout de même pas mal de jeux disponibles, et moi-même qui ne suis pas un touche à tout j’aurai de quoi m’occuper un moment.

Je ne suis pas inquiet de ce côté-là, il y a de bons titres de sortis, et d’autres plutôt prometteurs en approche.

Verdict

Peu adepte de consoles portables à la base, cette PlayStation Vita est un vrai petit bijou plein de promesse, je ne regrette aucunement mon achat bien au contraire. Très agréable à manipuler, une vraie console de salon dans ses mains et que l’on peut emmener partout avec soi.

Reste à espérer que les défauts seront rectifiés par le biais de mises à jour, et qu’un effort commercial sera apporté sur le prix des cartes mémoires et les jeux en cross play.

Les :

  • Des caractéristiques techniques diverses proposant de nouvelles façons de jouer
  • Belle et ergonomique, bien conçue
  • Possibilité de faire des screenshots n’importe quand (touches PS + )
  • Des jeux et des applications multimédia et sociales
  • La progression en jeu est conservée lorsque la console s’éteint faute de batterie, comme s’il était simplement en pause
  • Gestion des trophées cumulés avec ceux gagnés sur PS3

Les :

  • Obligation de posséder une carte mémoire
  • Cartes mémoires propriétaires Sony vendues au prix fort
  • Sauvegarde de données et sauvegarde de jeu non séparées : désinstaller le jeu = perdre sa progression
  • Les demandes d’ami ne sont pas accompagnées d’un message
  • Des tâches noires visibles sur certains fonds noirs
  • Un seul compte SEN par console
  • Le modèle wifi ne parvient pas à se connecter dans les zones wifi de restaurants, magasins…

SUGGESTION

Mots-clés :

Laisser un commentaire