Posté le 19 avril 2013 Par Dans PlayStation 3, PlayStation Vita, Tests

[Test] [PS3] [PSVita] Test Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

Notre rongeur cambrioleur préféré revient pour la 4ème fois après une trilogie récemment portée en HD. Disponible sur PlayStation 3 et PlayStation Vita (en cross-buy), j’ai pu tester les 2 versions grâce à PlayStation France.

Avant toute chose, sachez que lors du téléchargement de la version PlayStation Vita, le système va télécharger 3 versions du jeu dans des langues différentes. Du coup, il y aura besoin de 3 fois plus de place sur la carte mémoire, et si vous n’avez qu’une ou 4 ou 8Go vous aurez sans doute un message d’alerte sur le manque de place. Annulez le téléchargement puis allez dans votre liste de téléchargement sur le PlayStation Store. Ne prenez que la version avec le titre du jeu en français.

Crédits

  • Plateforme : PS3, PSVita
  • Date de sortie : 27/03/2013
  • Développeur : Sanzaru Games
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : Plateforme
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non (hormis le Cloud)
  • PEGI : 7
  • Périphériques : Aucun

Menus & Modes de jeu

L’histoire se déroule dans la continuité de Sly 3, alors que Bentley (la tortue) file le parfait amour avec la geekette Pénélope, et que Sly, amnésique, fréquente Carmelita Fox.

Pénélope disparait mystérieusement, mais Bentley trouve une piste menant dans le passé, ce qui tombe bien puisqu’il vient d’achever une machine à remonter le temps. Sly, pas si amnésique que ça, intervient pour voler un objet de l’époque de destination, nécessaire au voyage dans le temps.

Notre bande de voleurs se retrouvent ainsi embarqués dans une mission à travers le temps. Ce sera l’occasion de retrouver de vieilles connaissances et de croiser des ancêtres de Sly.

C’est un plaisir de retrouver nos compères et leurs ennemis, l’histoire est sympathique et bien amenée. On regrette toutefois que le voyage dans le temps n’ait pas inspiré plus que ça les développeurs au niveau des destinations. En effet, rien que les 3 premières ont déjà plus ou moins été abordées dans les précédents opus.

N’importe quand dans le jeu, vous pouvez retourner dans des niveaux déjà visités et refaire des missions, malheureusement il faudra repasser par le refuge à chaque fois.

Il est possible de jouer intégralement sur PlayStation 3, ou intégralement sur PlayStation Vita, ou bien en alternant les 2 supports si vous avez acheté le jeu en cross-buy (en achetant la version PS3, vous bénéficiez automatiquement de la version PSVita à télécharger). Pour cela il faut lorsque vous quittez le jeu envoyer les données sur le cloud, et les récupérer en lançant le jeu sur l’autre console.

Un cross-save simple et efficace, bien pratique pour jouer partout où vous voulez.

Commandes & Jouabilité

Si vous avez déjà joué aux précédents jeux Sly, vous ne serez pas dépaysés. Les commandes sont les mêmes, et une partie des actions et attaques sont disponibles dès le début, même si beaucoup d’autres peuvent s’acheter au cours du jeu, moyennant des pièces récupérées en détruisant des objets ou en faisant les poches des ennemis.

Sly peut donc marcher, courir, sauter, grimper, se positionner sur des rebords, des pointes ou des cordes suspendues (sauter avec puis appuyer sur ).

Ses camarades ne peuvent pas grimper comme lui, les ancêtres eux le peuvent, en revanche tous sont capables de fouiller dans les poches des ennemis pour y trouver pièces et trésors, à l’exception de l’hippopotame Murray qui est plutôt bourrin.

En plus des personnages, Sly pourra revêtir des costumes (d’époque) lui conférant des aptitudes particulières (détruire des murs, sauter très loin etc).

Chaque personnage à ses caractéristiques propres qui lui permettent d’accéder à des endroits que les autres ne peuvent atteindre. Avec 9 personnages jouables et 5 costumes, cela offre un gameplay varié et un game design intéressant.

Ceci étant, il y a tellement d’attaques à débloquer qu’on finit par en oublier et rester sur les basiques, somme toutes très efficaces.

Le gameplay est identique entre les 2 versions du jeu, seules les commandes des touches et sont remplacées sur PSVita par des icônes sur l’écran tactile et une fonction sur le pavé tactile arrière.

On notera également au niveau des différences une caméra légèrement plus « souple » sur PSVita, un peu trop même, provoquant un léger effet de malaise qu’on ne ressent pas sur PS3.

Le jeu se déroule comme les précédents avec un enchainement de missions dans des zones ouvertes qui conduisent à certaines sous-zones. Les objectifs de mission et le déroulement global du jeu sont toutefois plus agréables et moins rébarbatifs que dans Sly 3.

En plus de la fonction cross-save / cross-play qui permet de jongler entre les 2 consoles pour jouer, il est possible d’utiliser sa PlayStation Vita comme un radar pour faire apparaitre les masques dans sa partie sur PlayStation 3. Une option sympathique bien que pas beaucoup exploitée ni très efficace.

Graphisme & Animation

Si la trilogie HD était visuellement très correcte, on passe ici un cran au-dessus avec des graphismes plus soignées et plus fins, tout en conservant le style auquel on était habitué.

Sur PlayStation 3, le cell-shading avec ses gros contours noirs surprend un peu au début, d’autant que sur PlayStation Vita, avec sa résolution d’écran plus petite, cet effet n’apparait pas et les graphismes sont ainsi plus proches des anciens épisodes.

Mais dans les 2 cas les décors, les ennemis, les animations sont très agréables à regarder.

Le seul reproche que l’on pourrait faire porte sur les styles des mondes visités, qui rappellent fortement d’anciens niveaux sur les précédents jeux, alors que le voyage dans le temps était un bon prétexte pour proposer des mondes inédits. On mettra cela sur le coup du clin d’œil.

Bande son

Toutes les voix des personnages ont été conservées et c’est un vrai plaisir que de les entendre, avec toujours cette pointe d’humour dans les dialogues (« Le » Murray prêtera souvent à sourire).

On a même le plaisir d’entendre à nouveaux les fameuses bouteilles tintinnabuler (elles avaient disparu dans l’épisode 3).

Durée de vie

Avec un épilogue, 5 niveaux et un prologue, en comptant entre 1h30 et 2h par niveau voire plus pour suivre la trame principale, vous aurez de quoi vous occuper pas loin de 12-15 heures, sans compter la quête de collectibles (bouteilles, trésors à rapporter au refuge en un temps limité, masques…).

Le temps de jeu sera en plus artificiellement rallongé par des temps de chargement extrêmement longs, aussi bien sur PS3 que sur PSVita. Et lorsqu’il faut repasser par le refuge juste pour relancer une mission, ça devient vite très agaçant.

Trophées

Les trophées sont tous abordables même si certains objectifs de mission sont délicats. Certains trophées à priori simples pourront pourtant agacer, comme le fait de devoir regarder la carte de tous les niveaux et sous-niveaux. Rien que pour ce trophée vous devrez sans doute rejouer une bonne partie des missions.

La quête de collectibles n’est pas super évidente, même si on a la possibilité de faire afficher les emplacements des bouteilles (il faut déjà trouver les 30 du niveau 3 et récupérer le trésor ainsi débloqué), ramasser tous les trésors en temps limité ne sera pas toujours facile.

Dans tous les cas, attendez d’avancer dans le jeu et de débloquer tous les costumes avant de vraiment chercher à tout trouver.

A noter qu’il y a 2 listes de trophées identiques, une pour chaque console, et que si vous jouez avec le cross-save, les trophées débloqués sur une console se débloquent automatiquement sur l’autre console en lançant la partie. Si cela fera plaisir à ceux qui ne jurent que par le nombre de trophées obtenus, cette double liste est inutile et injustifiée, une liste commune comme pour Ratchet & Clank QForce aurait été plus appropriée.

Trailer Officiel

Verdict

Ce nouvel opus est fidèle à la licence. Dans l’absolu, il ressemble beaucoup aux précédents dans sa construction, mais son gameplay très étoffé grâce aux costumes et nouveaux personnages jouables, le déroulement et les missions plus intéressantes et surtout moins barbantes, font que ce Sly Cooper : Voleurs à travers le temps est l’épisode le plus complet et le plus intéressant à jouer de la série.

La fonction cross-play est très appréciable et permet de poursuivre sa partie partout.

Les :

  • le cross-buy, cross-save et cross-play
  • un déroulement de jeu et des missions mieux construits
  • le plaisir de retrouver Sly and the Gang
  • un gameplay varié
  • le retour des bouteilles
  • 5 jeux d’arcade en bonus

Les :

  • des temps de chargement interminables
  • des mouvements de caméra sur PSVita qui donnent le tournis
  • des décors déjà vus dans les anciens épisodes
  • le téléchargement du jeu sur PSVita dans 3 versions
  • 2 listes de trophées identiques et synchronisées

SUGGESTION

Mots-clés : , ,

1 Réponse

  1. Le jeu me tente bien vu ton test : 17/20, Waow O_o

    Moi qui ai beaucoup apprécié la trilogie, après l’avoir découverte en 2012 avec se version remastérisée en HD, je ne pourrais qu’aimer ce nouvel opus. Mais dommage que les temps de chargement soient long, le truc bien pénible. 🙁

    J’attends déjà le résultat du concours anniversaire {Community Mag}, j’aurais peut-être une chance. 😉

    PS : Bravo, tu as réussi à placer « tintinatuber » dans cet article. 😛

Laisser un commentaire