The Walking Dead

Posté le 3 février 2015 Par Dans PlayStation 4, Tests

[Test] The Walking Dead Saison 2

Telltale Games a le vent en poupe avec ces jeux à épisodes, notamment depuis le succès de la saison 1 de The Walking Dead. La saison 2 est-elle à la hauteur ?

Ce test ne contient aucun spoil sur la saison 2 mais pourra faire référence à des évènements de la saison 1.

Crédits

  • Plateforme : PS3, PS4 (support du test), PSVita, Xbox 360, Xbox One, PC
  • Date de sortie : 17/12/2013
  • Développeur : Telltale Games
  • Editeur : Telltale Games
  • Type de jeu : Point & Clic
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 18
  • Périphériques : aucun

Menus & Modes de jeu

Lors de la saison 1, vous, Lee, aviez malgré vous pris sous votre aile une fillette, Clémentine, dans un monde hostile infesté de zombies et d’êtres humains prêts à tout pour survivre.

Les évènements passés font que Lee n’a plus été en mesure de protéger Clémentine qui s’en est allé avec d’autres compagnons d’infortune. La saison 2 débute quelques temps après, et vous incarnez désormais Clémentine qui a grandi par la force des choses.

Cette saison 2 est décomposée comme la première en 5 épisodes au contenu et au rythme plutôt irrégulier. Il s’agit toujours de suivre les aventures en tant que spectateur semi actif, à devoir faire des choix de dialogues qui peuvent influencer sur la suite des évènements, et quelques actions. Ces dernières sont moins nombreuses et plus dirigistes que dans la saison précédente, renforçant ce sentiment d’être spectateur et non joueur.

L’intrigue comporte toujours son lot d’évènements et de situations tantôt poignantes, tantôt stressantes, qui parviennent à nous tenir en haleine et nous poussent à continuer l’aventure, mais les situations et les choix sont pour la plupart moins critiques et marquants que dans la saison 1.

Pour peu que l’on ait joué à la saison 1 mais surtout au DLC 400 days à sa sortie, les liens n’apparaitront pas beaucoup voire pas du tout.

Commandes & Jouabilité

L’interface a quelque peu changé et propose des actions simples et directes. Il y a toujours des éléments du décor avec lesquels interagir en pointant le curseur dessus et en appuyant sur un des 4 boutons correspondants à la position de l’action souhaitée dans le réticule.

Sauf que bien souvent il n’y a qu’une action possible, sauf à de rares occasions nous n’avons pas le choix. Pour ce qui est des multiples points d’interaction sur une zone, bien souvent un seul permet d’avancer, les autres n’étant qu’optionnels.

Les vrais choix se feront plus lors des phases de dialogues, durant lesquelles il faudra choisir rapidement parmi 3 réponses, mais là encore la plupart du temps le sentiment de réellement faire un choix décisif pour la suite des évènements n’est pas souvent ressenti, en tous cas sur 3 réponses possibles seule une peu parfois vraiment se démarquer des autres, mais on sent bien dans les réponses des autres personnages que l’on choisit sans vraiment maitriser ce qu’il va se passer ensuite, sans réelle incidence.

Le parti pris de nous faire jouer une fillette était risqué, et il n’est pas franchement évident que ce soit toujours bien retranscrit. Si la situation veut que les temps et les choix soient durs, pas sûr que nous jouions en faisant les choix que ferait une fillette, même en essayant de s’immerger dans le rôle.

Il est possible de récupérer une sauvegarde de la saison 1 si elle a été jouée sur la même console, ou de recommencer une partie avec des choix « précédents » déterminés aléatoirement, malheureusement si vous avez joué la saison 1 sur PS3 et voulez poursuivre avec cette saison 2 sur PS4, il ne sera pas possible de récupérer vos choix. Ça commence mal pour l’immersion.

Graphisme & Animation

Pas d’évolution majeure, le cell-shading dans l’esprit du comics est plutôt agréable et bien fait, les animations des personnages également même si il manque de variation chez les zombies.

On regrettera en revanche la présence de « freezes », l’écran se figeant quelques dixièmes de seconde après un choix important, notant bien un début d’action ou une phase importante. Heureusement beaucoup moins présent que sur la saison 1, ce défaut qui semble persister d’un jeu à l’autre du studio, quel que soit le support, casse un peu l’immersion et il est assez incompréhensible de constater que peu d’efforts soient faits sur ce point.

A certaines occasion, il y aura des QTE à réaliser, qui ne sont ni plus ni moins que des directions à prendre avec le stick gauche, correspondant à des flèches qui s’affichent à l’écran. Il y a très peu de temps pour s’exécuter, ce qui apporte une certaine dose de stress, mais là encore on subit le gameplay sans vraiment avoir le choix.

Bande son

En vo sous-titrée (ouf !), l’ambiance est bonne, même si certains dialogues manquent d’intensité pour vraiment marquer la gravité du moment.

Dans l’ensemble ça tient la route, on ressent bien la tristesse et la détresse de Clémentine durant toutes les épreuves auxquelles elle doit faire face.

Remote Play

Étant donné le gameplay et le fait que le jeu existe en version PlayStation Vita et tablette/smartphone, jouer en remote play convient parfaitement et ne pose aucune difficulté.

Durée de vie

Comptez environ 1h30 / 2h par épisode, ce qui fait pas loin de 10 heures en tout. Le jeu étant beaucoup plus dirigiste que lors de la saison précédente, il y aura moins sujet à se perdre à chercher des interactions dans le décor.

Trophées

Les trophées tombent au fur et à mesure de votre progression, quelques soient vos choix, vous obtiendrez donc 100% des trophées en jouant jusqu’à la fin du 5ème épisode. Il n’y a pas de platine cette fois, ce qui est compréhensible étant donné qu’il n’y a aucun challenge à obtenir les trophées.

Trailer Officiel

Verdict

Le style du studio Telltale Games s’affine à chaque nouvelle licence/saison, quelques évolutions sont à noter entre la saison 1 et cette saison 2, mais pas sûr que ce soit une bonne chose. En effet, The Walking Dead Saison 2 est un jeu passif, on a plus le sentiment d’être un spectateur qui doit de temps en temps enlever la pause en appuyant une touche.

La notion de recherche et de choix est moins présente, les situations stressantes ou vraiment difficiles à devoir faire des choix cruciaux sont trop peu nombreuses. Incarner une fillette rend les choses compliquées, si d’un côté devoir incarner un personnage faible et peu expérimenté est plutôt intéressant, les situations et les choix des dialogues que le jeu propose ne sont pas forcément toujours adaptés au personnage, en tous cas nos choix ne le sont pas nécessairement.

Malgré tout, « jouer » à The Walking Dead Saison 2 est agréable, pour peu que l’on soit conscient de regarder une aventure interactive et non en train de jouer à un véritable jeu vidéo.

Les :

  • Retrouver une Clémentine marquée par des évènements difficiles.
  • D’anciens personnages marquants, de nouveaux pour certains charismatiques.
  • Un prise en main simple et efficace.
  • Le récapitulatif des choix importants avec la proportion des réponses des autres joueurs.

Les :

  • De plus en plus l’impression de contrôler de moins en moins.
  • Un rythme irrégulier voire quelques passages vides limite ennuyeux.
  • Impossible de récupérer une sauvegarde d’une console de sa partie Saison 1 et DLC pour les prendre en compte dans la saison 2 sur une autre console.
  • Toujours des lags dérangeants et l’absence de sous-titre français à la sortie des premiers épisodes.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire