Destiny Rise Of Iron

Posté le 30 septembre 2016 Par Dans PlayStation 4

[Test] [DLC] Destiny Les Seigneurs de Fer

La légende Destiny a entamé sa troisième année avec une nouvelle extension, Les Seigneurs de Fer, dont voici mon test.

Destiny Les Seigneurs de Fer

Merci à Activision pour l’envoi d’un code du DLC pour la réalisation du test.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), Xbox One
  • Date de sortie : 20/09/2016
  • Développeur : Bungie
  • Editeur : Activision
  • Type de jeu : MMORPG-FPS
  • Nb de joueurs : 1 en local (connecté), jusqu’à 6 en ligne
  • Online : Oui
  • PEGI : 16
  • Périphériques : PSVita en remote play, compagnon app

Histoire

Il y a fort longtemps, un groupe de héros courageux, les Seigneurs de Fer, avaient réussi à contenir une menace ennemie en scellant toute une zone sur Terre vers le Cosmodrome (et eux dedans par la même occasion). Malheureusement cette menace a trouvé un moyen de sortir de sa prison d’acier et compte bien poursuivre ses projets d’invasion et d’infection. L’avenir repose une nouvelle fois sur vos épaules, gardien.

Le scénario fait un peu penser à celui de Cropta avec un groupe de valeureux qui part en mission suicide et un seul revient vous embaucher, mais on aborde une autre époque de l’épopée Destiny qui s’étoffe au point qu’un livre mettant à plat tout cela ne serait pas du luxe et même plutôt intéressant.

Destiny Les Seigneurs de Fer

Quoiqu’il en soit, vous voila obligé de repartir en mission, à 95% sur Terre, qui s’est habillée de son manteau blanc d’hiver pour l’occasion, et avec un tout petit passage sur Mars. Au programme, 5 nouvelles missions histoire, des missions quêtes dans des zones PvP, 2 assauts dont un inédit et un revisité, un tout nouveau raid, un nouveau mode PvP et tout un lot de quêtes et contrats.

Commandes & Jouabilité

On commence à avoir l’habitude du jeu, les mécaniques et le système économique ont bien mûrit entre la sortie du jeu et les dernières extensions. Pas de gros changements cette fois donc mais pas de défaut notoire à relever. Aujourd’hui il est possible d’avoir l’équipement que l’on souhaite au niveau que l’on souhaite, sans se forcer à porter la même armure que tout le monde à haut niveau. Le niveau maximum reste à 40, le niveau de lumière quant à lui qui plafonnait à 335 pourra aller jusqu’à 400 avec l’équipement du raid en difficile, 385 en attendant (j’ai déjà vu du 386, 387 ceci étant). Heureusement une infusion d’un équipement donne à présent le niveau de lumière de l’équipement infusé. De toutes façons les engrammes verts et bleu vont pleuvoir, et l’équipement dans les 3 espaces sociaux sera proposé à 340 ou 350.

 

En lançant l’extension et en attaquant le vif du sujet vous devriez rapidement atteindre les 340+, il y a en revanche un gros passage à vide avant les 365 et la possibilité d’envisager le raid sérieusement. En effet les engrammes bleu encryptés plafonnent à 340 à moins qu’ils ne deviennent en les décryptant du légendaire (violet) voire de l’exotique (jaune) ! La meilleure solution pour monter rapidement sera d’enchainer des assauts et espérer avoir de bonnes récompenses. C’est dommage d’avoir cette longueur entre 340 et 365 car on va vite retomber dans une routine de faire en boucle un évènement alors qu’il y a des choses à faire à côté.

Destiny Les Seigneurs de Fer

Depuis le nouvel espace social, Fellwinter, de nouveaux personnages vous proposeront des contrats et des quêtes, vous incitant fortement à aller en patrouille dans la contrée infestée sur Terre. Ça fait bizarre de retourner en patrouille compléter des objectifs, chercher des coffres et des ressources mais ça n’est pas désagréable bien au contraire, et cela permet de débloquer auprès du nouveau Cryptarque Tyra des Artéfacts spéciaux conférant des bonus très intéressants soit pour le PvP soit pour le PvE, comme la réduction de dégâts de durée subits en PvP, l’accélération du chargement du Super des alliés etc. Il y en a 8 différents à collectionner.

Destiny Les Seigneurs de Fer

La contrée infestée est limitrophe au Cosmodrome, vous aurez même l’occasion d’y aller dans une version hivernale infestée ce qui n’est pas déplaisant. Histoire de pimenter nos balades, il y a de nouveaux spectres défunts à récupérer et des « dormants », équivalent aux fragments du Roi des Corrompus.

Côté quêtes vous serez incité à faire des patrouilles donc, mais aussi à participer à un nouvel évènement, la Forge, que l’on peut comparer à la cour d’Oryx, avec un temps limité pour éliminer tout un tas d’ennemis avec des boss à la clé. C’est fun, ça défoule, mais ça ne rapporte pas grand chose quand on est bas en points de lumière. Pour activer un combat à la forge, il vous faut une offrande (il y en a 3 différentes correspondant à 3 niveaux de difficulté). Le gros problème vient du fait que vous ne pouvez en porter qu’une à la fois (et donc si vous en portez une vous ne pouvez plus en gagner en tuant des ennemis), et qu’il n’est pas possible de les transférer via l’application mobile, ni entre personnages, ni depuis le coffre. Du coup, à moins d’en gagner par hasard pendant un combat de la forge, ou que d’autres joueurs soient présents avec chacun une offrande, vous risquez de faire des allers et venues à Fellwinter. C’est pénible et surtout je ne comprends pas cette restriction.

Destiny Les Seigneurs de Fer

De la même manière, il y a des clés symbiotiques que vous ramassez sur des ennemis ultra en patrouille et qui permettent d’ouvrir des salles contenant des coffres (et des dormants bien souvent), mais vous ne pouvez en avoir que 10 à la fois sur vous. Ces petits détails techniques viennent tout de même bien dégrader le plaisir que cette extension nous offre.

Les nouveaux assauts sont sympa, enfin le nouvel assaut, le second étant une revisite du tout premier assaut de Destiny (à l’instar des assauts revisités façon corrompus).

Destiny Les Seigneurs de Fer

Le nouveau raid, Fureur mécanique, je n’ai eu l’occasion de le faire intégralement qu’une seule fois, faute d’avoir 5 autres joueurs réguliers avec moi. Nous sommes 4, et encore pas toujours disponibles en même temps, et tous nos amis qui jouent sont bien souvent déjà 6 ou plus. En attendant de pouvoir compléter notre escouade, j’ai aussi eu l’opportunité de rejoindre des amis à qui il manquait une personne pour affronter le second et le dernier boss. Ce raid est direct, vous êtes directement face à des boss et des hordes d’ennemis, à devoir activer des mécanismes pour désactiver les boucliers des vilains et leur botter le train. J’aime beaucoup l’ambiance mi-machine mi-organique et les interactions avec des écrans de télé et les orbes pendant les combats. Les stratégies ne sont pas aussi tordues que pour La chute d’Oryx par exemple et dans l’ensemble, dans la version normale du raid, ça se fait bien même avec un niveau inférieur à celui requis (j’ai joué avec 20 niveaux de lumières de moins que ce qui était recommandé et je m’en suis pas trop mal tiré). C’est beaucoup plus musclé en revanche avec énormément d’ennemis à affronter. Cela risque d’être beaucoup moins évident en difficile sans résurrection possible mais ce mode de difficulté n’est pas encore disponible. En plus des combats qui demandent de la discipline et de la coordination (c’est ce qui me plait dans ces missions à 6 joueurs), le raid regorge de secrets et de couloirs, avec une quête pour une arme exotique pleine de promesse. Alors même si le raid est tombé pour la première fois en à peine 2 heures, et que la plupart des secrets ont déjà été découverts, de ce que j’en ai vu je le trouve vraiment intéressant car il exige de l’organisation et de la coordination de la part de toute l’équipe. Et dans un sens, qu’il soit faisable rapidement (quand on a une bonne équipe bien rodée tout de même, il ne se fait pas les doigts dans le nez avec une équipe faite à la volée), cela permet de s’occuper aussi des nombreuses activités quotidiennes et hebdomadaires.

L’autre nouveauté de Les Seigneurs de Fer, c’est le nouveau mode PvP : Suprématie. Je vous en ai déjà parlé à la Gamescom où j’avais pu l’essayer, et je vous confirme que j’aime vraiment bien ce mode. Moi qui ne suis pas un grand amateur de PvP en général, ce mode Suprématie influe positivement sur les techniques de combat (on voit rarement des snipers faire des headshots de l’autre bout de la carte). Pour rappel, chaque fois qu’un gardien est éliminé, il lâche une relique (qui ressemble à un engramme). Si c’est un adversaire qui la ramasse, l’équipe de cet adversaire gagne 1 point. Si en revanche c’est un allié qui récupère cette relique, il n’y a pas de perte de point. L’idée est donc d’éliminer les adversaires relativement proches pour ne pas que leurs alliés récupèrent les reliques, et ne pas se précipiter sur les reliques au sol quand il y a encore des ennemis en face. Sur ce second point, beaucoup de joueurs ont du mal, et foncent bêtement sur les reliques, y compris celles que vous venez de générer, comme si l’absence de points de frags devaient être compensée d’une quelconque manière compétitive et inutile. Excepté pour le mode Suprématie chacun pour soi (que j’aime encore plus, sans doute parce que je fini toujours dans le trio de tête), Suprématie est un mode d’équipe, avec un objectif d’équipe, et quand ça joue dans cet esprit, c’est vraiment très fun.

Destiny Les Seigneurs de Fer

Si vous aviez relancé le jeu avant l’arrivée de ce DLC, vous avez certainement remarqué dans le journal de quêtes la présence d’un carnet regroupant des objectifs et un système de progression et de récompense. Il s’agissait d’un carnet de missions de l’an 2 qui reprenait l’idée des objectifs de l’an 1, mais avec cette nouvelle présentation originale et bien pensée (un vrai journal de quêtes). Le Seigneur de Fer vous propose un nouveau carnet avec des objectifs directement liés au DLC, et avec la clé des récompenses comme un set d’armure de Fer pour chacune des classes de personnage, et quelques joyeusetés. Les objectifs vous invitent globalement à découvrir le DLC et à faire les missions, les assauts, les patrouilles et le raid. Tout reste relativement accessible, plus ou moins long. C’est un bon moyen d’avancer et se motiver.

Graphisme & Animation

Ambiance hivernale comme je le disais plus haut, avec de la neige partout sur Terre, et des loups à Fellwinter. C’est sympa et ça change un peu surtout pour les lieux que l’on connait déjà. J’ai été plutôt déçu en revanche par les décors dans la toute première mission avec les télécabines que j’ai trouvé pauvres en texture et rendu.

Destiny Les Seigneurs de Fer

La neige n’est pas le seul changement, l’infection se matérialise en énormes racines rouge à moitié organiques et à moitié robotiques. Les ennemis et tout l’intérieur des bâtiments est ainsi infecté et certaines parties métalliques ont été partiellement chauffées et découpées, c’est plutôt joli.

Destiny Les Seigneurs de Fer

Les ennemis ont eu aussi droit à leur relooking infecté. Pas de grosse révolution au niveau des ennemis donc, mais une ambiance très sympa.

Bande son

Nouvelle extension, nouveau thème, nouveau thème musicale. Et on ressent bien dans la musique le côté hivernal, les loups et un semblant d’esprit viking à Fellwinter. La musique est beaucoup plus énergique durant les combats de la forge et face aux boss du raid, et l’on retrouve avec plaisir les voix habituelles des personnages et de notre spectre.

Remote Play

La fonction était déjà disponible et jouable avant cette extension, c’est toujours le cas, mais prévoyez d’utiliser des armes telles que le fusil d’éclaireur ou le revolver si vous ne voulez pas trop perdre en précision, et l’achat d’une coque ergonomique pour votre PSVita ne sera pas du luxe pour un usage fréquent et prolongé.

Durée de vie

Difficile à estimer, c’est vraiment selon le profil et les motivations de chacun. Se contenter de découvrir l’histoire et le nouveau contenu sans trop s’investir ne vous occupera pas longtemps. En effet il y a peu de quêtes et le niveau est abordable. Si vous visez de gagner des points de lumière et de faire des raids toutes les semaines, tout en récupérant les objets de quête, vous pourrez y passer en revanche un bon moment, et plus encore si vous voulez compléter le carnet. On parle de plusieurs dizaines voire centaines d’heures, en sachant que très vite le côté répétitif se manifeste (mais quand on aime Destiny on y est préparé).

Trophées

Les trophées sont assez logiques et vous demandent de faire les missions histoire, de compléter des quêtes et de finir le raid (en normal et difficile). Classique, abordable et moins long que des objectifs similaires du carnet. Le 100% ne peut s’obtenir qu’après au moins 2 semaines et 1j (en commençant un mardi, pour obtenir les 8 artéfacts vendus seulement 3 par semaine) et une fois que le raid difficile sera disponible.

Trailer Officiel

Verdict

appre_ciation_5-2

Les Seigneurs de Fer sont une très bonne raison de relancer Destiny pour ceux qui avaient lâché avant l’été, et de poursuivre leur aventure pour les plus mordus qui continuent de jouer régulièrement. Du nouveau contenu, de nouvelles quêtes, de nouveaux équipements et toujours cette quête aux points de lumière, le tout dans une ambiance mécanique/organique plutôt réussie. Le souci, c’est que quand on est mordu de Destiny, on veut jouer et tout faire tout de suite, si bien qu’en une grosse semaine on a déjà fait le tour des quêtes et on retombe déjà dans la routine des assauts et patrouilles en boucle. Ce n’est pas une surprise, c’est le jeu qui est comme ça depuis toujours, mais je m’attendais à plus de choses à découvrir avec ce DLC. Le système de carnet d’objectifs est un très bon moyen de nous motiver à jouer et rejouer, et il y a tout de même pas mal d’activités qui se renouvellent chaque semaine pour ne pas avoir le temps de s’ennuyer.

Le raid en mode difficile risque d’être un challenge intéressant, de quoi nous occuper encore quelques semaines, mais après ?

Les :

  • Du nouveau contenu aussi bien pour le PvE que le PvP
  • Le retour du Gjallarhorn !
  • Le journal d’objectif
  • L’ambiance de la contrée des infectés et ses « habitants »
  • Le mode Suprématie

Les :

  • Les offrandes d’Aria limitées à 1 emplacement sans pouvoir être transférés
  • Les récompenses de niveau de cryptarque ne sont pas accessible à Fellwinter
  • Finalement peu de nouvelles missions et quêtes

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire