Posté le 21 février 2013 Par Dans News

[News] L’avenir de PlayStation

Hier soir se déroulait à New York une conférence orchestrée par Sony. Annoncée depuis plusieurs jours déjà, les rumeurs allaient bon train sur l’annonce d’une nouvelle console, d’orientations en termes de jeu et d’options sociales.

Peut-être l’avez-vous comme moi regardé en live, je vais vous donner mon avis sur le sujet.

Je vais commencer à l’envers avec ma conclusion. Si beaucoup semblent déçus par cette conférence, personnellement je ne le suis pas même si je ne suis pas du tout emballé par ce qui a été annoncé, car à vrai dire je n’avais pas d’attentes particulières et cela reflète finalement bien l’idée que l’on s’en faisait au travers des rumeurs et des discussions.

La couleur est annoncée dès le début : l’avenir du jeu vidéo, c’est le tout connecté. Si tu n’as pas internet, c’est fichu pour toi. Par contre que tu sois chez toi, aux toilettes, au boulot, en vacances, partout, tu pourras toujours jouer et te connecter puisque tous les supports (consoles, smartphones, tablettes) seront interconnectés.

Il sera simple comme un appui de bouton de partage (« Share ») d’échanger toutes sortes d’informations avec ses amis (photos, vidéo, messages).

Les jeux vont également dans ce sens avec un esprit de groupes et de multijoueur. Il sera même possible qu’un ami prenne les commandes à distance de votre jeu si vous bloquez (« tiens, joue à ma place s’il te plait, j’ai piscine »). Je sens déjà le marché qu’il y aura avec cette fonction : 10€ l’heure de jeu, 50€ le platine…

Bref, le monde sera sur Play, sauf que moi, les jeux vidéo, c’est mon moment de détente, ce moment rien qu’à moi durant lequel j’oublie tout le reste. Et cette bulle, je m’y sens bien, mais si demain le monde entier est dedans avec moi, je risque de faire un malaise.

La vraie bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la PlayStation Vita devrait enfin avoir le rôle que l’on nous a fait miroiter à sa sortie avec la PlayStation 3. Ce fameux remote-play qui permet de jouer en streaming sur sa console portable à des jeux de la console de salon, en fait c’était pour la PS4, on nous aurait menti.

Son utilisation en guise de manette et de second écran devrait également se développer, et cette option devrait s’étendre aux smartphones et tablettes.

La PlayStation 4 devrait marquer la fin de l’attente. Qui ne s’est jamais retrouvé à passer son heure de jeu prévue à devoir faire des mises à jour ? Demain, il sera possible de faire en fond de tâche les opérations de mise à jour, et surtout la console aura un mode de veille performant qui conservera la progression dans un jeu. Il suffira d’une touche et de quelques secondes à peine pour reprendre sa partie arrêtée la veille.

Le cloud-gaming ira également dans le sens du « accessible tout de suite maintenant », et il ne sera plus nécessaire de télécharger une démo pour tester un jeu, on pourra y jouer instantanément (à condition d’avoir une bonne connexion).

Ayant eu des soucis pendant plusieurs dizaines de minutes avec la version traduite en live en français de la conférence, j’ai manqué une partie de la présentation après la manette Dualshock 4. J’ai repris ensuite la conférence en anglais, mais du coup je vais devoir faire une séance de rattrapage sur ces aspects sociaux justement.

Sans être exactement tels que les fakes le montrait, la nouvelle manette pour la future PlayStation 4 évolue et va dans le sens de cet esprit du tout connecté. Un pavé tactile au centre devrait permettre des innovations en termes de navigation et de gameplay. Un bouton share permettra donc d’être toujours en contact avec ses amis et d’étaler tous ses faits et gestes comme on peut déjà le faire avec les réseaux sociaux. Le système de vibrations devrait être plus puissant.

Je remarque que la forme des sticks changent avec un renfoncement sur le dessus, à l’instar des manettes XBOX que je n’aime pas du tout, espérons que l’ergonomie sera améliorée et non dégradée. Les gâchettes R2 et L2 semblent également avoir évoluées pour une meilleure préhension.

Cette nouvelle manette est plutôt jolie et semble encore plus ergonomique que l’actuelle.

On notera également la présence de prises audio pour relier un casque. La partie bleu est le moyen d’identifier la manette par couleur, contre actuellement une led sur une position 1 à 4. J’espère que ce ne sera pas gênant lorsque l’on joue tranquillement dans le noir.

La console intégrera un système de capture vidéo (les HD-PVR vont retourner dans leurs boites) et il sera possible facilement d’envoyer nos exploits sur la toile. Nous serons tous des Youtubeurs en herbe, pour le meilleur comme pour le pire.

A la limite, tout ça, ce sont plutôt des bonnes nouvelles, je suis un joueur qui joue dans son coin et qui ronchonne face à cette mode du toujours plus de social, mais ces évolutions vont dans le sens des habitudes et des demandes de la génération de joueurs actuelle.

Le reste de la conférence a vu défiler des éditeurs qui ont présenté des jeux à venir sur la PlayStation 4. Si on ne peut que constater une évolution graphique intéressante (les jeux sont beaux), je constate surtout qu’à chaque nouvelle génération de console, on nous fait rêver avec des jeux sublimes, sauf que ce ne sont pas les graphismes qui font un bon jeu. De ce qui a été présenté je ne vois rien de neuf ou de vraiment innovant. Aucune des licences présentées ne m’attire, que ce soit Killzone Shadowfall (FPS), Watchdogs (je ne comprends toujours pas l’engouement pour ce jeu), Diablo 3 (gné ?!), inFamous Second Son ou de nouvelles licences dont je n’ai parfois même pas compris le concept.

On notera que Mm (Media Molecule) travaille sur un jeu de création (après LittleBigPlanet ce n’est guère surprenant) qui tournera autour du PlayStation Move, en soulignant l’importance de développer l’utilisation de cet accessoire. D’ailleurs, le PlayStation Eye fera place à une nouvelle caméra double. Il faudra l’installer comme la sensor bar de la Wii afin d’améliorer l’expérience du PlayStaton Move.

La conférence s’est achevée sans même nous monter une demie seconde un visuel de la PlayStation 4. On reste donc avec une nouvelle manette, des graphismes qui déchirent et des jeux tournés vers le multijoueur et le social.

Pas de visuel, pas de prix, pas de date précise (fin 2013), et pour l’instant pas de grand intérêt pour moi, voire plutôt des inquiétudes quant à mon avenir dans ce loisir qui s’éloigne de plus en plus de ce que j’en attends. Je crois que j’ai bien fait de conserver la section mini-z de mon blog.

Mots-clés : , ,

3 Réponses

  1. Vraiement Vavache, excellent..Tu as décrit les principales choses de la conf, et effectivement y’a une partie sociale que je ne pas tout a fait saisi( pas tres doué pr l’anglais )..En plus de ceci, t as transmis tn ressenti, et oui, en tant que vieux gamer également, tt ca me rend un peu perplexe..Néanmoins, les jeux et l’investissement des gros éditeurs me rassurent, et la manette est vraiment pas mal..Maintenant, wait and see, et aux prochaines conf pr le reste des infos cruciales, date, visu de la console et prix..Encore bravo..

  2. On sent le passionné car je trouve que tu t’emportes très vite lol. Certes cette console sera hyper connectée et que tu peux partager toute ta vie de gameur avec mais cela ne voudra pas dire que tu seras obligé de le faire. Tu auras sûrement des options de partage à regler sur ce que tu veux ou non partager! Cette fonction d’aide peut-être bien si par exemple elle est limitée en temps pour éviter la fraude au trophée.

    • Je ne sais pas si on peut vraiment parler de fraude aux trophées, si l’option est implémentée c’est qu’à un moment elle a été jugée utile voire nécessaire.

      Je ne fais pas de reproche au final, je constate simplement que plus le monde du jeu vidéo évolue, et moins il me ressemble, moins je m’y reconnais. Malgré cela je comprends les orientations qui sont prises et je pense que d’un point de vue logique et économique c’est normal.
      Ce que tu vois dans mes propos comme de la déception, c’est surtout que je me rends compte que ce loisir risque à un moment de ne plus être mien, et même si ce moment n’est pas encore arrivé, il approche malgré tout.

Laisser un commentaire