Posté le 22 mars 2013 Par Dans 100%

Platine n°57 : Tomb Raider

Du bon et du moins bon dans ce jeu, du pur plaisir et de l’ennuie, mais au final un très bon jeu et un platine mérité car il aura fallu batailler…

Cela faisait presque un an que l’on découvrait le trailer magnifique de ce nouvel épisode, et pas n’importe quel épisode puisqu’il marque la renaissance de la licence. Quelques vidéos de gameplay laissaient également entrevoir un jeu d’action à la sauce Uncharted. J’étais hyper impatient d’y jouer, tout en étant un peu inquiet de voir la licence perdre son identité.

La date de sortie approchant, les news ne me rassuraient pas franchement : pas de nage, pas de réel besoin de survivre avec une santé qui se régénère, un mode multijoueur, des trophées multijoueur…

En plus de cela, j’ai loupé l’occasion de tester le solo ainsi que le multi lors de 2 évènements presse qui me sont passés sous le nez (j’ai même fait le déplacement sur la capitale pour apprendre que c’était annulé).

Bref, pas mal de déceptions, mais malgré tout je restais impatient d’y jouer, convaincu que Tomb Raider remis au goût du jour pourrait vraiment donner un bon jeu.

J’ai reçu le jeu la veille de sa sortie, mais je ne voulais pas jouer au solo juste 1h ou 2, et je ne voulais pas me lancer seul dans le multi. J’ai donc attendu le lendemain soir pour essayer le multi avec 3 amis.

Mes premières secondes dans le jeu m’ont refroidi. Le multi n’est pas franchement beau, le gameplay et les animations pas franchement réussis. La liste des trophées sous les yeux, nous avons au cours de cette soirée obtenu la plupart d’entre eux, 12 exactement, les 2 derniers trophées multijoueur demandant de jouer beaucoup. Finalement nous avons bien rigolé et bien critiqué ce mode multijoueur, nous avons pu profiter d’une faible fréquentation des serveurs pour gagner sans trop de difficulté nos parties classées. Mais tout cela ne me rendait guère optimiste sur la qualité du solo, et sur la motivation pour jouer en multi jusqu’à obtention des 2 derniers trophées.

Heureusement alexstunts, membre (hyper) actif de We Are PlayStation, a réussi à obtenir le platine rapidement (le 1er mondial à priori si on ne tient pas compte des joueurs ayant modifié leurs sauvegardes) et nous a confié une astuce pour booster rapidement l’xp seul ou à 3. Cela me redonnait espoir de ne pas y passer mes soirées des mois durant.

Le vendredi je me suis attaqué au solo, mon HD-PVR branché, dans l’idée de réaliser un guide complet pour les trophées. Je m’étais renseigné sur les trophées et je savais qu’on pouvait en manquer plusieurs, j’ai donc pris connaissance de chacun enfin de bien assurer le coup dès ma première partie. Il n’y a pas de trophée lié à la difficulté, j’ai donc choisi la difficulté normale.

J’ai commencé à jouer et j’ai tout de suite pris une agréable claque visuelle, et le début du jeu annonce rapidement la couleur : il va y avoir de l’action. Comme à mon habitude, j’ai cherché à tout compléter tout de suite avant de passer à la zone suivante. Je fouillais donc bien partout, avant de réaliser qu’en affichant la carte () on pouvait connaitre le nombre d’objets à collecter. Ok cool, donc là 0, je vais tout droit.

J’ai vraiment aimé comment le jeu amenait les choses, le fait que l’on s’équipe d’un arc pour chasser (les pauvres cerfs ont pris cher), le fait que l’on tue pour la première fois quelqu’un etc. Le déroulement du jeu, le système d’expérience et de matériaux à récupérer pour améliorer son équipement est une vraie valeur ajoutée par rapport à des titres comme Uncharted. Du coup les jeux sont comparables par leur aspect action, décor interactif qui s’effondre et QTE à réaliser, mais Tomb Raider a sa propre identité et les niveaux et les gunfights ne s’abordent pas de la même façon.

Comme je le disais, j’ai voulu tout bien faire et tout trouver en avançant. En gros, j’ai reproduit la même erreur que pour Batman Arkham City car ce n’est pas la bonne méthode à appliquer sur les jeux actuels (quelle idée de jouer comme j’ai toujours fait depuis 30 ans aussi…). En fait, plus tard dans le jeu on acquiert des compétences qui facilitent les recherches, ainsi que des équipements qui permettent d’accéder à des zones jusqu’alors fermées. De plus des cartes aux trésors indiquent les emplacements, et il est même possible de mettre un « drapeau » (un faisceau en réalité) sur un objet à ramasser pour bien le situer ensuite en vue « instinct de survie ». Clairement je me suis fait chier à tout fouiller souvent pour rien, et j’ai passé beaucoup mais beaucoup de temps à me balader, à faire des allers et venues, limite parfois à en avoir marre.

J’aurai du progresser de manière plus linéaire, heureusement les phases de la trame principale tiennent en haleine et sont vraiment fun à jouer. Utiliser l’arc en infiltration est jouissif, et je me suis vraiment mis dans la peau d’une personne perdue et seule sur une île mal famée.

Je me suis efforcé d’utiliser les armes dans l’ordre et jusqu’à obtention des trophées respectifs. Je savais qu’il fallait parler aux membres de l’équipage pour le trophée pipelette, un trophée facilement rattable, mais je ne savais pas à qui ni quand (et je ne voulais pas le savoir, je préférais le découvrir par moi-même quitte à devoir recommencer une seconde partie). A chaque fois que je parlais à un personnage, j’espérais voir tomber le trophée et être libéré.

Par chance et surtout en ayant été méthodique, j’ai pu obtenir tous ces trophées avant d’arriver à la fin. Même pour les meurtres d’ennemis en tyrolienne, il m’a suffi de retourner dans une zone déjà explorée (le bidonville, deuxième partie) pour retrouver des ennemis et finir mon trophée.

En approchant de la fin et bien équipé, je me suis mis en quête des derniers objets et défis qu’il me manquait. Avec les cartes aux trésors et l’instinct de survie, difficile de ne pas les trouver.

Arrivé au dernier feu de camp (c’est clairement indiqué dans le jeu qu’il n’y a plus de retour possible ensuite, même si après avoir terminé le jeu il est à nouveau possible de se déplacer à loisir sur l’ile), il me restait 1 trophée à obtenir, qui consiste à améliorer toutes les armes au maximum. Il me manquait environ 400 matériaux pour une dernière amélioration. J’aurai pu continuer à avancer et acheter la dernière amélioration après avoir fini le jeu, mais par principe et pour avoir une liste de trophée « propre », j’ai voulu obtenir ce trophée avant celui de la fin. Je suis donc retourné tuer quelques cerfs et quelques ennemis, histoire de ramasser les derniers matériaux.

J’ai pu ensuite terminer sereinement le jeu. Solo 100% complété en une partie, une bonne chose de faite.

Le plus pénible restait à faire : atteindre le niveau 60 en multijoueur, mais surtout atteindre le prestige 3 niveau 58 pour le trophée accroc du shopping. Une absurdité sans nom, à cause d’un personnage à débloquer au prestige 3, et des éléments qui se réinitialisent au passage de prestige et dont le dernier se débloque au niveau 58. Malgré les astuces pour booster l’xp en partie privée, je savais qu’il y en avait pour au moins 35-40h. A refaire bêtement en boucle la même action, difficile d’être enthousiaste.

Je me suis donc lancé dans du boost à 3 avec mes amis Jblaster et homer (qui m’avait déjà grandement aidé sur Uncharted 2). Par sessions de 2-3h, la progression se faisait bien mais ça restait long et chiant. Un soir, alors que je venais d’atteindre le niveau 60 et d’activer mon 1er prestige genre 1 minute avant, Jblaster m’informait qu’un officiel d’Eidos faisait mention d’un patch à venir pour rendre le personnage gratuit. Il suffirait donc d’atteindre le niveau 60. Ok, c’est con, je viens de passer prestige 1 niveau 1. Je dois donc aller jusqu’au prestige 1 niveau 58 et attendre le patch.

Nous poursuivons notre boost, Jblaster s’arrête au niveau 60, et je poursuis la quête d’xp avec homer.

Mercredi soir j’apprends par l’intermédiaire de mon camarade Camus00 qu’il serait possible de débloquer le personnage en utilisant un glitch. Il suffit donc d’être niveau 60 et il n’y a plus besoin d’attendre le patch. Ok, sauf qu’il faut avoir un personnage de la faction des survivants à acheter pour le glitch, et que je les avais tous acheté au fur et à mesure…

J’ai donc supprimé mon profil (non copiable sur clé sub) et recommencé au niveau 1. Il aura encore fallu quelques séances de boost avec mes 2 camarades pour atteindre une fois encore le niveau 60, mais cette fois avec tout à acheter. Au final, j’aurai fait l’équivalent de prestige 2 niveau 31…

Mais le plus chiant était encore devant moi, à savoir récolter 216 000 matériaux (un peu moins car durant le boost d’xp j’avais ouvert quelques caisses). Là encore en boostant, seul cette fois, je pouvais en récupérer 22 000 à 24 000 en 20 minutes. C’est donc après plus de 3 heures de farm intensif que je suis enfin venu à bout de ces satanés trophées multijoueur et ai obtenu le fameux platine :

Véritable survivant : Débloquez tous les trophées de Tomb Raider. (21/03/2013)

Tomb Raider est un excellent jeu d’action aventure, avec quelques défauts « de jeunesse » mais franchement très bien foutu, et j’ai déjà hâte d’avoir une suite, que j’espère tout de même plus orientée exploration et énigme à l’ancienne. Mais le gameplay lui peut rester tel quel, il est impeccable.

En revanche, il faudrait je pense oublier l’idée du mode multijoueur ou sérieusement le repenser. Avec la même qualité graphique et de gameplay que le solo, il aurait pu être intéressant, mais là il est raté, et les trophées (en tous cas les 2 qui demandent de faire de l’xp) ne sont pas vraiment motivant.

Je regrette une chose de mon expérience Tomb Raider, c’est d’avoir laissé tourner le HD-PVR sur des sessions d’1h 1h30. Résultat, extraire les moments de récolte de collectibles représente un boulot énorme et mon ordinateur a du mal à suivre. Erreur de débutant en acquisition vidéo, je ferai mieux la prochaine fois.

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

2 Réponses

  1. Article très sympathique, je suis toujours en quête du platine pour ma part ^^ Le solo est fait il me reste plus que quelques trophées multijoueur, mais ce sont les pires, même si j’apprécie le mode multi, les trophées à obtenir sont vraiment des plaies, boost ou pas, ça renforce mon idée et le jugement que je porte aux trophées multi, soit c’est trop simple, soit c’est juste hyper long et compliqué, résultat, je préfere quand il n’y en a pas !

  2. Bien joué pour ce petit platine mister ! Content d’avoir pu contribuer à l’obtention de ce dernier 🙂
    A bientôt pour de nouvelles aventures !!

Laisser un commentaire