Platine Astro Bot Rescue Mission

Posté le 17 octobre 2018 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°154 : Astro Bot Rescue Mission

Un jeu fun l’est encore plus lorsque l’obtention du platine l’est tout autant. C’est le cas de l’excellent  Astro Bot Rescue Mission dont j’ai décroché le platine. Cet article fait office de mini-guide/aide à la progression, sauf pour la recherche des robots et caméléons (il y a des vidéos sur le net pour ceux qui ne veulent pas chercher par eux-mêmes).

Platine Astro Bot Rescue Mission

Prenez un jeu de plateforme 3D, en réalité virtuelle avec vous en tant que spectateur et un personnage à diriger, à l’instar de Moss. Le tout avec un level design qui me rappelle les jeux de plateforme de mon enfance, Astro Bot Rescue Mission avait tout pour me séduire.

Je n’ai pas trop regardé les trophées avant de me lancer, je n’étais pas inquiet. J’ai tout de même repéré qu’il fallait compléter les niveaux complètement, obtenir tous les jouets dans le vaisseau et accomplir quelques actions spécifiques.

Avant de lancer un niveau, comme je me souvenais du trophée, j’ai bousculé le robot avec la manette virtuelle depuis le menu pour Dérive spatiale.

J’ai ensuite joué au premier niveau, j’ai trouvé (un peu par hasard) le caméléon caché et libéré 7 robots sur 8. L’affichage dans le menu est bien pensé et nous indique clairement dans quelle zone du niveau il nous manque des robots puisqu’ils sont affichés dans l’ordre. J’ai relancé le niveau histoire de trouver le robot manquant. Je n’ai pas pu m’empêcher de le refaire à fond en récupérant toutes les pièces, bien m’en a pris car il en faut beaucoup pour la machine à pince dans le vaisseau.

J’ai ensuite compris que les robot appelaient à l’aide lorsque l’on était proche, tout comme le caméléon émet un son bizarre.

Du coup, les niveaux suivants, je prenais le temps de bien fouiller partout pour tout trouver. De temps en temps, je vérifiais dans le menu pause si je n’avais pas manqué un robot. Si cela m’arrivait vers le début d’un niveau je le relançais sans attendre. Si j’étais plus avancé dans le niveau je regardais si je pouvais revenir un peu en arrière. La plupart du temps j’arrivais à trouver les 8 robots et le caméléon du premier coup, sauf quelques robots durant des phases dynamiques en chariot ou autre. Certains sont bien cachés mais si vous êtes attentifs, il n’y a pas de grosse difficulté. Il n’y a pas de chronomètre ni d’urgence sauf à de rares occasions, prenez le temps de regarder partout autour de vous dès le début du niveau. Si vraiment vous peinez à trouver un ou plusieurs robots, je suis sûr qu’il y a des vidéos sur internet qui montrent les emplacements. Pour ma part je n’ai pas eu besoin d’aide et tout l’intérêt du jeu réside dans l’observation et la recherche des fameux robots.

Dans le niveau 1-4 vous débloquez un lance corde pour la manette virtuelle. Vous devrez l’attacher parfois pour faire marcher dessus votre robot. Sur l’une d’elle, des ennemis viendront à votre rencontre. Vous devez retirer la corde pour qu’au moins l’un d’eux tombe pour débloquer Tout le monde descend !

J’ai joué en 5 sessions : à chaque session, je jouais un monde complet, puis le défi du boss sans se faire toucher, comme l’affrontement était encore frais, puis les 4 autres défis, et enfin d’avant d’arrêter j’allais dans le vaisseau jouer à la machine à pince pour récupérer les figurines. Il n’y a aucun risque d’avoir un double. Dès que l’on obtient une figurine, les exemplaires similaires disparaissent de la machine et ne reviennent plus. Il n’y a pas trop à réfléchir quelle boule prendre, il faut juste éviter les boules noires qui explosent et font perdre du temps et de l’argent. Si comme moi vous complétez les niveaux du premier coup, vous n’aurez pas beaucoup plus de pièces que nécessaire à la toute fin pour Maître du grappin. Pour Ha, la veine !, il y a une boule spéciale qui finira par apparaitre dans la machine, pas d’inquiétude à avoir pour ce trophée.

Dans le monde 2, un niveau nous fait plonger en mer. En faisant nager le robot près de ma tête il s’est collé comme à une paroi et j’ai débloqué Ventouse. A la fin de ce niveau, il y a des ennemis sur un terrain de foot dont un qui lance des ballons. Frappez-en un de manière à le faire entrer dans une des cages pour Champions du monde !

Durant l’affrontement contre le boss du monde 2, après lui avoir blessé un ou deux yeux, vous pouvez débloquer 2,21 gigowatts ! en lançant de l’eau dessus (ils sont électrifiés). Vous pouvez en profiter pour débloquer Blrgggbl ! en retournant la manette vers vous et vous asperger avec le jet d’eau.

Dans le monde 3, il y a des zones avec des groupes d’ennemis. En chargeant le coup de poing tournoyant pour en éliminer au moins 8, il est possible d’obtenir Tu me fais tourner la tête.

Je vous indique les actions spécifiques dans l’ordre, mais me concernant j’ai dû relire la liste des trophées à la fin du monde 2 pour me les remémorer, et j’ai dû relancer certains niveaux pour les faire.

En battant le boss du monde 4, l’araignée, j’ai compris comment obtenir Gentleman. C’est donc en faisant le défi contre ce boss que j’ai baissé la tête avant la phase finale qui consiste à lui défaire son corset. Même sans la voir, en lançant des shurikens un peu au hasard, c’est assez facile de terminer le combat trophée en poche.

Comme je vous le disais précédemment, je faisais les défis après avoir terminé le monde correspondant, pour changer un peu et ne pas avoir à tous les faire à la fin. Globalement, j’ai réussi la plupart du premier coup, sauf à l’approche des mondes 4 et 5, la difficulté augmentant. Pour les défis score, il faut bien apprendre les emplacements des cibles et le score pour les 2 robots ne laisse pas trop de place aux cibles ratées. Pour les contre-la-montre, les défis que j’aimais le moins, il faut parfois chercher des raccourcis. Quand il faut rebondir sur des bumpers par exemple, il ne faut pas hésiter si c’est possible à en prendre 1 sur 2 seulement, et à tracer en diagonale si cela peut faire gagner de précieuses secondes. Certains niveaux m’ont demandé plusieurs essais, mais c’est surtout une question d’habitude, à bien mémoriser le parcours. Pour les niveaux avec les shurikens, ça peut paraître difficile mais il y a normalement largement le temps, surtout si vous pensez à en lancer 4 pour préparer le terrain avant de démarrer la course.

Une fois le Boss final vaincu, il faut bien penser à tirer sur les noms qui défilent dans le générique pour récupérer des pièces s’il vous en manque, et surtout le nom du président du studio pour Tire sur le Boss ! Pas de panique si vous le manquez, il est possible de relancer le générique par la suite.

Vous pouvez ensuite aller dans le vaisseau pour récupérer la figurine du boss final, et les dernières qu’il pourrait vous manquer.

Pour les boss sans mourir, je n’ai pas eu trop de difficulté sauf contre le requin et le boss final, la fatigue n’aidant pas. Mais il ne me restait plus que ce trophée, je ne voulais pas m’arrêter sans le platine. En persévérant et en gérant bien les attaques du boss, ça a fini par passer. Le platine est tombé en réussissant ce dernier défi  :

Platine Astro Bot Rescue Mission  Star Lord : Vous avez obtenu tous les trophées d’ASTRO BOT Rescue Mission™. Bravo ! Il est temps de prendre l’air ! (11/10/2018)

Platine Astro Bot Rescue Mission

J’ai adoré Astro Bot Rescue Mission et j’ai adoré tout autant décrocher le platine. En fait, à l’exception des trophées d’action spécifiques que je n’aurais pas forcément eu l’idée de réaliser même pour le fun (en tous cas ceux que je n’ai pas eu par hasard), j’aurais accompli toutes les actions de complétion du jeu même si les trophées/succès n’existaient pas, comme à la bonne vieille époque où l’on avait le temps et l’envie de faire un jeu à 100% car c’était fun.

J’espère que ce titre débouchera sur des suites ou d’autres titres du même acabit.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , ,

2 Réponses

  1. Salut!
    J’adore ce jeu c’est une vrai merveille et tu as fait un super recap bravo!
    Je n’en suis qu’au monde 4 mais il y a vraiment des défis difficiles qui se jouent à même pas 1 seconde!
    J’ai dû en recommencer pas mal encore et encore! Ca rajoute du challenge et ce qui en fait un platine pas facile! A moins que ce soit mon niveau qui soit pas top ^^ mais je ne regarde pas de vidéo j’essaie par moi-même de trouver la meilleure façon de finir première dans les défis.

    • Merci. C’est typiquement le genre de jeu que j’aime faire tout seul sans guide, la difficulté est bien dosée, on parvient à tout trouver soit-même si on se donne la peine de chercher, et les défis malgré la difficulté de certains avec de la persévérance et de l’entrainement ça fini par passer. C’est tout de même plus gratifiant de réussir ainsi qu’avec des vidéos sous les yeux.

Laisser un commentaire