Posté le 29 avril 2013 Par Dans 100%

Platines n°59 & 60 : Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

Avec tous mes jeux en cours, surtout des DLC, ça fait un moment que je n’ai pas eu de platine. Eh bien avec l’anarchie au niveau de la gestion des trophées des jeux cross-save/cross-play, je viens d’en avoir 2 pour le prix d’1.

Ayant apprécié et platiné les 3 premiers jeux Sly, il était évident que je jouerai à la suite, Voleurs à travers le temps, surtout avec sa fonction cross-play qui permet de commencer à jouer sur PS3 et de poursuivre sur PSVita (ou inversement), sans que l’on perde en plaisir de jeu.

Je n’avais qu’une crainte, c’est que le jeu soit un peu pénible, comme pouvaient l’être le 2 et le 3 avec des missions un peu lourdingues et redondantes.

J’ai vérifié les trophées avant de me lancer, histoire d’adopter la meilleure stratégie.

Comme dans la plupart des jeux, il y a des collectibles, mais il est possible de retourner en arrière et de refaire des missions à loisir. De plus j’avais vu qu’il y avait des costumes et des techniques que l’on débloquait au cours du jeu. Du coup, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que sur les jeux auxquels j’ai joué récemment, je n’ai pas cherché à tout trouver au début, et je me suis concentré sur l’histoire principale.

Les missions et le déroulement du jeu sont bien mieux orchestrées que dans les volets précédents et j’ai vraiment pris plaisir à jouer, malgré des mouvements de caméra un peu gênant sur Vita et surtout des temps de chargement extrêmement longs.

Assez long, par petites sessions, j’ai mis plusieurs jours avant d’en voir le bout.

J’avais tout de même fait l’effort de ramasser toutes les bouteilles du chapitre 3 car j’avais lu que le trésor ainsi débloqué permettait de faire apparaitre les bouteilles des autres chapitres, ce qui m’a permis de toutes les récolter dans les chapitres 4 et 5 au fur et à mesure que je passais à côté.

Une fois le jeu terminé, je me suis intéressé aux défis, même si j’en avais réussi quelques uns sans faire exprès durant ma première partie. J’avais peur sur le défi qui consiste à tuer le boss du chapitre 1 sans se faire toucher, mais en fait on peut recommencer au dernier checkpoint lorsque l’on se fait toucher, et le combat est découpé en plusieurs phases, donc c’est passé assez tranquillement (le stress en moins).

Finalement, le défi qui m’aura le plus fait chier, c’est celui qui consiste à réussir la séance d’entrainement dans le chapitre 3 sans faire d’erreur. Il s’agit d’épreuves « sportives » demandant concentration et réflexes. Pas si difficile, mais les épreuves s’enchainent dans un ordre aléatoire. L’une d’elle consiste à lancer des pingouins au lance-pierre sur une cible mouvante portée par un ptérodactyle. Le soucis, c’est que le temps que l’épreuve s’affiche, que l’on capte et que l’on arme le premier pingouin, la première cible est déjà passée et le trophée est raté. J’ai donc dû recommencer un bon paquet de fois avant d’avoir une série d’épreuve sans celle-ci.

J’ai ensuite fait les trophées un peu lourds : faire les échanges au ping-pong dans chaque refuge, faire les kills avec les différents personnages. On ne les utilise pas beaucoup durant le jeu donc j’étais quasiment à 0 sur ces objectifs. Pour Murray, par « écraser » j’avais compris qu’il fallait faire le saut () et s’écraser au sol (), et c’est ce que j’ai fait tout au long du jeu, alors qu’en fait il faut attraper () les ennemis et les écraser au sol ().

J’ai fini avec les collectibles : trésors à ramener en sprint au refuge, et masques. C’était également l’occasion de relancer toutes les missions pour afficher les cartes. Là aussi un trophée bien chiant. Pas difficile en soit, mais n’étant pas franchement nécessaire pour avancer dans le jeu, on ne pense pas naturellement à afficher la carte.

En récoltant tous les trésors d’un chapitre, on accède à une borne d’arcade avec l’un des mini-jeux dans lequel il faut scorer. J’avoue que j’ai mis un temps à faire un score correct sur le premier jeu, mais sur les bornes suivantes c’est passé relativement bien.

Le masque et la bannière : Récupère tous les trophées bronze, argent et or. (28/04/2013)

Un platine pas difficile, mais quelques trophées un peu pénibles, sur lesquels on peste vraiment les temps de rechargement du jeu qui sont juste indécents.

Le jeu est plutôt bon, la quête du platine sympathique, et j’attends maintenant la suite.

Le seul regret, c’est qu’au lieu d’avoir une liste commune aux jeux PS3 et PSVita qui sont liés, on a 2 listes identiques, et donc des trophées qui tombent 2 fois si on joue en cross-play sur les 2 supports.

Si certains seront ravis d’avoir un platine supplémentaire, je trouve ça idiot et non justifié ni mérité, je n’ai fait le jeu qu’une fois.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , ,

2 Réponses

  1. Bravo pour le doublé 🙂

    Lorsque j’en aurais fini avec le trilogie (je n’ai fait que le premier pour le moment) je m’attaquerai à celui-ci qui à l’air vraiment génial !

  2. Je confirme, l’entrainement parfait est super chiant, 1h15 pour l’avoir ! Et même remarque pour l’épreuve de la cible qui passe trop vite… Je reviendrai faire un coucou quand je l’aurai platiné aussi… un jour ! 🙂

Laisser un commentaire