Hitman

Posté le 13 août 2015 Par Dans Evènements

[Évènement] Gamescom 2015 – Hitman

Compte-rendu de mes impressions sur Hitman présenté à la Gamescom 2015. Avec la participation de jblaster et sur rendez-vous avec Square Enix.

 Mercredi 5 aout au matin nous avions notre tout premier rendez-vous de cette Gamescom 2015, pour le prochain Hitman. Cela se déroulait dans la zone public, sur le stand Square Enix assez imposant, mais dans une salle fermée. C’était la seule présentation en anglais pour ce jeu sur le salon, les jours suivants la présentation avait lieu en allemand.

Hitman

Nous étions donc bien content d’avoir été convié jblaster et moi, car même si j’ai découvert la licence Hitman sur le tard avec Hitman Absolution, j’aime vraiment bien le concept et l’univers.

Nous avons pu assister à une démonstration en direct avec des commentaires afin de nous présenter les mécaniques du jeu. Petit détail bien appréciable en tant que joueur, le fait que la présentation ne montre volontairement pas certaines séquences pour ne pas nous gâcher la surprise le jour où nous testerons le jeu. Il est vrai qu’en général les salons ou les soirées de présentation de jeux nous spoilent méchamment. L’Agent 47 se rend dans un immense palais à Paris, mais on nous apprend qu’il sera amené à visiter le monde entier au travers des différents contrats qu’il recevra. La cible est un célèbre grand couturier, de prime abord innocent, mais en réalité il s’agit d’un dirigeant d’une agence pas très catholique.

Hitman

Le joueur se retrouve alors lâché dans une vaste zone, ce palais plein de salles dont certaines à priori inaccessibles, avec pour seul objectif d’éliminer la cible, mais la totale liberté d’action pour y parvenir. Des armes, des déguisements, des lieux propices, bref les possibilités sont nombreuses et variées. D’autant que les armes sont générées aléatoirement et qu’une partie ne devrait pas être identique à une autre. Clé anglaise, katana, armes à feu, hache, poison, meurtre « accidentel » avec le décor etc, les seules limites sont votre imagination et votre capacité à analyser les situations et vous infiltrer. Trop de liberté, vous êtes perdu ? La meilleure chose à faire est alors d’écouter discrètement les conversations des convives, dans certains cas ils pourraient vous donner des indices ou des astuces sur la façon d’accéder à tel endroit, ou sur les possibilités de rencontrer la cible à tel moment. En parlant de convives, la foule est impressionnante, plus encore que dans Hitman Absolution, en nombre. En revanche pour l’instant (la démo se déroule sur une version du jeu en développement) visuellement il y a très peu de modèles de visages et de tenues, si bien qu’on a l’impression d’être à un rassemblement de jumeaux, voire dans une usine de clones.

On retrouve les mécaniques classiques de la licence, avec la possibilité de changer de tenue pour tromper la vigilance des gardes et du personnel, de cacher des corps dans des caisses, d’utiliser des armes ou de préparer des coups bien plus complexes pour des meurtres plus élaborés. Parmi les nouveautés, il sera possible de dissimuler une arme par exemple dans une caisse de légumes dont on sait que du personnel de maison va se charger de l’emmener dans une zone surveillée. Ainsi, avec un déguisement approprié, il sera possible de passer avec succès la fouille à l’entrée de cette zone (à condition tout de même d’avoir la tenue adéquat) et de récupérer l’arme plus loin, puisque le personnel ne subira pas de fouille car connu des gardes. Ce nouveau système de suspicion semble bien plus réaliste et efficace que celui d’Absolution qui parfois n’avait aucun sens et pouvait frustrer. Ma seule crainte est que tout soit mis en place et pensé par des gens qui connaissent ce qu’ils sont en train de mettre en place, mais qu’en tant que joueur, on soit parfois perdu sur comment faire ceci ou cela, qui leur semble à eux évident, ou au contraire que l’on essaie de faire des choses auxquelles ils n’ont pas pensé et que ça ne se déroule pas bien. Mais il reste encore du temps pour peaufiner le jeu.

Entre les séquences vidéo et la démo, nous avons pu avoir un petit aperçu des possibilités d’approche, mais nous sommes loin d’avoir tout vu. Le jeu proposera un système de contrat et d’objectif / scoring qui devrait offrir à ce Hitman une rejouabilité sans précédent. Si en plus vos amis se lancent également dans l’aventure et que vous aimez la compétition, vous aurez de quoi vous occuper en attendant l’arrivée des prochains contrats, puisque le jeu est prévu en version digitale avec du contenu additionnel périodique.

Cette présentation nous a mis l’eau à la bouche. J’avais un peu peur à l’annonce de ce reboot et de son format, mais finalement le projet semble avoir été bien pensé, et colle bien avec cette idée d’un nettoyeur qui a carte blanche pour opérer. Il devrait malgré tout y avoir un semblant de scénario et de lien entre les différentes missions. Reste à connaitre le planning de sortie et les prix qui seront proposés, mais pour ce qui est du contenu du jeu, en considérant que les défauts comme l’apparence de la foule seront corrigés, soyez pleinement rassuré, ce Hitman va éliminer nos craintes.

C’est en général à ce moment-là de l’article que je présente le ou les goodies que nous avons pu récupérer, mais il n’y en avait pas pour ce Hitman.

Je remercie sincèrement Square Enix et les personnes qui nous ont permis de participer à cette présentation.

Je vous propose à présent de voir mes impressions à chaud sur Hitman avec cette vidéo tournée au salon de la Gamescom 2015 le jour même, accompagné de mon ami jblaster qui nous fait également part de ses impressions :

Hitman sera disponible le 8 décembre sur Xbox One, PlayStation 4 et PC.

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire