Skylanders SuperChargers

Posté le 3 juin 2015 Par Dans Interviews, Skylanders

[Interview] Guha Bala – Skylanders SuperChargers

Interview du co-fondateur du studio Viscarious Visions, en charge du nouveau Skylanders SuperChargers, qui nous parle du jeu.

J’ai eu le privilège d’assister à l’annonce presse du prochain jeu Skylanders, Skylanders SuperChargers. Pour des raisons d’organisation et de logistique je n’ai pas pu rester pour interviewer Guha Bala qui a réalisé la présentation. Mais comme j’avais plusieurs questions et qu’ils sont vraiment sympa chez Activision, j’ai eu l’opportunité de réaliser une interview par téléphone lundi.

C’est avec passion qu’il m’a répondu, autrement dit en expliquant et en détaillant bien ses réponses. J’ai essayé de les retranscrire au mieux (l’échange était en anglais).

  • Quel sera le niveau maximum des personnages ?

Le niveau maximum sera toujours de 20. Il a été décidé de maintenir ce niveau pour éviter un déséquilibre entre les joueurs qui ont déjà des figurines dans leur collection et qui ont passé du temps à les faire monter, et les nouvelles figurines. Cela évite d’avoir à remonter toutes ses figurines et cela permet de ne pas être pénalisé en recommençant avec de nouvelles qui monteront plus rapidement au niveau maximum. Par contre, en associant un véhicule SuperChargers et son personnage SuperChargers, vous obtenez un bonus d’un niveau, donc en réalité le niveau maximum est de 21 pour les SuperChargers.

  • Est-ce que les véhicules auront également des niveaux ?

Les véhicules n’ont pas de niveau comme les personnages mais il sera possible, avec les pièces récupérées dans les zones des véhicules et certains bonus, d’améliorer le bouclier et les armes (NDLR : il sera possible d’améliorer l’armure, la vitesse maximale, l’accélération, la maniabilité et le poids).

  • Est-ce qu’il y aura des portes élémentaires et si oui, qui pourra les ouvrir ?

Il y aura 2 types de portes donnant accès à 2 types de zones. Tout d’abord, les portes SuperChargers qui requièrent un certain type de véhicule. C’est la nouveauté du jeu et nous voulions mettre l’accent dessus. Et puis les zones élémentaires, n’importe quel Skylander de l’élément pourra y accéder.

  • Comment les véhicules et les personnages seront vendus ?

Nous pensons que certains voudrons des véhicules ou personnages en particulier, il y aura donc des packs individuels, mais nous pensons aussi que d’autres préfèrerons avoir les ensembles, il y aura donc également des packs doubles regroupant le véhicule et le personnage associé.

  • Dans la démo, nous avons vu que l’on commençait au chapitre 13 pour enchainer directement avec le chapitre 14. Nous n’aurons pas à revenir dans un lieu sécurisé comme dans les précédents jeux entre chaque niveau ?

Les niveaux seront plus longs et découpés en chapitres pour que le jeu soit plus dynamique et fluide. Nous avons voulu intégrer beaucoup d’éléments, des zones spéciales pour les véhicules. Les joueurs pourront s’arrêter à un chapitre pour reprendre ensuite ou rejouer à loisir un chapitre en particulier une fois le niveau terminé.

  • Vous travaillez en alternance avec Toy for Bob sur les épisodes Skylanders et sur certaines versions de Skylanders lorsque c’est Toy for Bob qui est en charge d’un épisode. Comment gérez-vous cette collaboration et les innovations introduites par l’autre studio ?

Nous avons parfois une approche différente mais il est important que nous collaborions et que nous discutions ensemble de certaines idées. Depuis le début de la licence nous nous aidons et collaborons. Nous discutons de certaines idées même si chacun reste libre de ses décisions.

  • Les jeux Skylanders sont disponibles sur beaucoup de consoles, n’est-ce pas un obstacle au développement, à l’innovation ?

Vous voyez le jeu en tant qu’adulte. Les enfants voient les choses différemment et n’ont pas les même attentes. Le public de Skylanders n’est pas nécessairement un public de gros joueur qui suit l’actualité et prend la dernière console du marché, nous devons être présent sur les différentes plateformes. Lors du développement nous faisons en sorte que le jeu soit opérationnel sur chaque version et adaptons les techniques. Par exemple le brouillard que vous avez vu dans la démo sur PlayStation 4, utilise des capacités de la machine, il est dense et réaliste. Sur la version Wii c’est plus compliqué de créer le même effet. Et puis nous essayons d’utiliser les technologies des appareils au mieux, l’année dernière il a été possible de réaliser le jeu sur tablette. Mais toutes les tablettes n’ont pas les mêmes capacités, il faut trouver des compromis.

Dans des cas comme la 3DS et la Wii nous devons adapter le jeu qui ne pourrait pas être comme sur les autres consoles, la machine n’est pas assez puissante.

  • Pourquoi avons-nous dû attendre 5 épisodes pour pouvoir jouer en multijoueur en ligne ?

Lorsque le premier Skylanders est sortit, nous avons étudié le profil des joueurs, et il ne s’agissait pas de joueurs connectés pour la plupart, contrairement aux joueurs de Call of Duty par exemple. Le jeu est pour les enfants et généralement les enfants ne sont pas connectés, les parents contrôlent, et laisser l’accès à internet aux enfants est compliqué. Avec le temps les choses ont changé, les nouvelles consoles et appareils requièrent une connexion et les enfants sont plus facilement connectés, il était temps de proposer un mode multijoueur en ligne dans Skylanders. Mais nous avons voulu bien réfléchir au problème et proposer un système sûr et facile pour les enfants.

Un immense merci à Activision et Guha Bala pour leur disponibilité !

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire