Posté le 3 septembre 2015 Par Dans Agenda, News

[News] [Agenda] Evolve chasse les prix

Week-end gratuit pour Evolve sur Xbox One et PC.

Source : communiqué de presse.

Evolve sera jouable gratuitement ce week-end sur Xbox One et PC. Les nouveaux joueurs sont invités à découvrir le jeu complet : 4 Monstres et 18 Chasseurs jouables à travers 4 classes uniques, 5 modes de jeu et 19 cartes. A la fin de ce week-end gratuit, les joueurs pourront se procurer le jeu complet et conserver leur progression.

Une bonne occasion pour les joueurs qui hésitaient à se procurer les DLC de tester les personnages additionnels. Les joueurs d’Evolve auront accès aux personnages inclus dans le Evolve Hunting Season 1 ainsi que le Monstre Béhémoth pendant 24h, à partir du 4 septembre 2015 à 9h01. Ils auront accès aux personnages jouables de Evolve Hunting Season 2 pendant 24h à partir du 5 septembre 2015 à 9h01.

Pour ne pas être complètement largué au lancement du jeu, voici un petit récapitulatif concocté par 2K :

 

Et à compter d’aujourd’hui, une nouvelle version du monstre Goliath, le Goliath Météore, est disponible gratuitement et de façon définitive. Le Goliath Météore, première adaptation d’Evolve, ajoute une nouvelle apparence et de magnifiques effets de feu bleu, ainsi que de nouveaux sons et un nouveau gameplay. Alors que le Goliath d’origine est doué pour se concentrer sur un seul Chasseur à la fois, le Goliath Météore utilise sa « zone d’effet » incandescente et sa portée accrue pour infliger des dégâts de feu résiduels à l’équipe entière des Chasseurs, tout en apportant une nouveauté étonnante aux capacités du Goliath :

  • Les Lancer de Rochers sont plus rapides et brûlent les ennemis
  • Les Attaques Bondissantes peuvent atteindre des cibles beaucoup plus éloignées et brûlent les ennemis
  • Le Souffle Ardent a une portée augmentée et les flammes sont bleues
  • Charge n’a plus de limitation de durée et brûle les ennemis

Un Goliath dopé qui pourrait bien faire pencher la balance en faveur du monstre.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire