Resident Evil 7

Posté le 16 juin 2016 Par Dans News

[News] Maison de l’horreur avec Resident Evil 7

Capcom a dévoilé un nouveau Resident Evil 7 lors de la conférence de Sony à l’E3, et ce nouvel épisode semble prendre un tournant radical pour cette licence qui commençait à s’essouffler.

Source : communiqué de presse.

Resident Evil 7

Malgré son gameplay rigide et vieillissant, j’avais bien aimé Resident Evil 5 et j’avais poussé le plaisir jusqu’aux 100% de trophées, DLC inclus. J’avais même pris du plaisir sur le mode multijoueur sur lequel je m’étais fait mes premiers amis PSN. J’avais en revanche complètement décroché de la série au 6, la démo m’avait refroidie.

Capcom ne lâche pas son bébé et nous propose donc un Resident Evil 7 (au passage j’aime beaucoup les visuels du titre qui fondent le 7 dans le mot EVIL), bien décidé à relancer la machine avec un jeu complètement différent, à en croire le trailer qui a été présenté à l’E3 :

C’est glauque, c’est malsain, c’est oppressant, bref, c’est plutôt prometteur. C’est tellement surprenant qu’on ne sait même pas si il y aura des zombies, du surnaturel ou simplement des détraqués. Cet épisode ce situe pourtant bien à la suite du 6, mais son contenu reste encore très flou.

Resident Evil 7

Pour les plus curieux (abonnés au PlayStation Plus), vous pouvez dors et déjà télécharger la démo Resident Evil 7 teaser : Beginning Hour qui, à l’instar de P.T. pour Silent Hills, n’est pas vraiment une démo du jeu, mais un aperçu des capacités visuelles et du gameplay en prévision du jeu, toujours en développement.

Resident Evil 7

Resident Evil 7

Les similitudes avec P.T. ne s’arrêtent pas là puisque vous vous retrouvez enfermé dans une maison sale et terrifiante et que vous cherchez à en sortir. Les évènements de cette démo se déroulent avant le jeu. J’ai pu tester et je suis assez mitigé. Je trouve vraiment très bien que Resident Evil 7 fasse table rase des mécaniques qu’on connait, avec une vue à la première personne et des graphismes plutôt réalistes, et dans un sens j’ai préféré cette démo que j’ai réussi à terminer, alors que pour P.T. on est tellement peu guidé que l’on peut rapidement se retrouver coincé. Par contre, même si je n’étais pas franchement rassuré à l’idée d’explorer cette maison étrange dans le noir avec cette certitude d’avoir quelqu’un dans mon dos, j’ai été beaucoup moins impressionné et terrifié que dans P.T., car j’ai rapidement compris vers quoi nous amenait telle ou telle action. J’ai pu anticiper les séquences sensées faire sursauter et le stress n’était pas à son maximum. J’ai également été dérangé par le côté dirigiste de certaines actions, ou plutôt l’impossibilité d’en réaliser d’évidentes. Par exemple une porte de sortie avec des vitraux, je pense que n’importe quel être humain normalement constitué qui chercherait à s’enfuir tenterait de casser les carreaux ou forcer la porte au lieu d’aller chercher une hypothétique clé dans une pièce où l’on sait ce qu’il peut se passer (je ne détaillerais pas pour ne pas spoiler). Surtout quand on a dans notre inventaire un objet qui aiderait certainement, mais que l’on ne peut utiliser que là où le jeu l’a prévu, en passant par le menu inventaire.

Resident Evil 7

Resident Evil 7

Bref, je me réjouis que Resident Evil 7 tente de nouvelles choses, et je pense qu’il y a matière à faire flipper comme on aime, surtout en jouant en réalité virtuel avec le casque qui va bien, mais il y a selon moi encore pas mal d’ajustements à faire, et il faut rester cohérent avec la licence, et ne pas simplement vouloir lorgner sur un style d’un autre jeu sans maitriser le sujet (je dis ça par rapport au fait que j’ai l’impression que les zombies font place à du surnaturel, mais je peux me tromper).

Resident Evil 7

Resident Evil 7 est prévu sur Xbox One, PlayStation 4 (compatible VR) et PC le 24 janvier 2017.

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire