Posté le 20 janvier 2014 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°79 : Batman Arkham Origins Blackgate

Quoi de plus normal après avoir platiné les 3 Batman Arkham sur PS3 que de s’attaquer à l’épisode sur console portable?

Je me suis procuré le jeu assez rapidement après sa sortie, mais je voulais attendre de platiner Batman Arkham Origins avant d’y jouer, puisqu’il se déroule après, et aussi parce que j’avais d’autres jeux en cours sur PlayStation Vita. Du coup je l’ai prêté et ce n’est que très récemment que je m’y suis mis.

Je m’étais fixé pour objectif de réaliser un guide des trophées car il n’y en avait pas de français même après 2 mois de sortie du jeu. J’avais donc la pression en jouant ma première partie, d’une part de réussir moi même à obtenir les trophées, mais aussi de faire des captures d’écran claires pour illustrer le guide.

J’ai donc passé la quasi totalité de ma première partie en mode détective pour ne rien louper des indices et autres éléments cachés, et à faire des captures d’écran tout les 2 mètres. Malgré cela, j’ai trouvé le jeu très sympa, et j’ai bien aimé le côté exploration avec les divers embranchements dans les couloirs de la prison de Blackgate.

J’ai vite réalisé qu’en combat, les raclées étaient efficaces et permettaient d’éviter que cela traine en longueur. Du coup, je n’ai utilisé que cette technique, rendant les combats peu intéressants, contrairement aux épisodes PS3.

Je n’avais pas lu de guide en anglais, je savais juste qu’il faudrait terminer 3 fois le jeu en changeant l’ordre des boss pour obtenir tous les éléments de tenues. En approchant du boss final de ma première partie, j’avais déjà trouvé quasiment tous les collectibles, comme quoi ma technique d’observation était plutôt efficace. J’ai refait un tour des différentes zones pour compléter. Ce qui me manquait était là où je n’étais pas encore allé, car pas équipé comme il fallait la première fois que j’étais passé.

Il m’aura fallu une dizaine d’heures pour terminer le jeu.

En ayant récupéré intégralement la tenue Blackest Night qui rend invincible durant cette première partie, je savais que la seconde ne serait qu’une formalité. J’aurai juste à faire en sorte de récupérer le Batarang électrique avant de combattre Solomon Grundy pour un trophée spécial, et à porter ma Gopro sur le front pour capturer mes combats contre les boss (j’ai maintenant un gros travail à effectuer sur le cadrage, mais comme je débute dans le domaine, j’en chie, pour ne rien vous cacher).

Comme je n’avais pas besoin de récupérer les collectibles cette fois-ci, et que je n’ai pas eu à faire d’allers et venues inutiles, j’ai plié cette partie en 3h40. En jouant cette fois quasiment tout le temps en vue normale, j’ai vraiment pu apprécier la qualité des graphismes.

Il en a été de même pour la troisième partie, 3h40, sauf que j’ai eu à récupérer une nouvelle fois les améliorations, mais que je n’ai pas eu besoin d’aller jusqu’à la fin. En effet, j’ai obtenu les 4 derniers trophées dont le platine en désamorçant la dernière boite de jonction du Black Mask et en ouvrant la caisse liée, récupérant ainsi la dernière ceinture qu’il me manquait.

Le Chevalier noir : Débloquer tous les autres trophées (17/01/2014)

J’ai trouvé cette épisode portable vraiment sympathique, le level design qui permet d’explorer les niveaux dans un ordre non prédéfini et non imposé est rafraichissant. Le seul point vraiment pénible du jeu, c’est la carte en vue du dessus pas claire du tout pour les passages comportant des étages. Sans doute que sur 3DS, avec la carte affichée en permanence sur le second écran (enfin je suppose), ce doit être plus facile de se repérer.

Les combats et les infiltrations ne sont pas passionnants, mais l’histoire et l’exploration sont bien prenantes.

L’aventure Batman Arkham Origins Blackgate n’est pas terminée pour moi, puisqu’il me reste encore beaucoup d’images et de vidéos à travailler pour terminer mon guide, mais si vous n’avez pas encore tenté l’aventure, allez-y sans crainte.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire