Posté le 1 février 2013 Par Dans PlayStation Vita, Tests

[Test] Doodle God

Vous aimez vous prendre pour un Dieu ou jouer les apprentis chimistes ? Doodle God est fait pour vous…

A noter que le jeu est disponible gratuitement en flash sur PC, à petit prix sur smartphone et donc maintenant à 5,99€ sur le PlayStation Store pour la PlayStation Vita. Mais que vaut réellement cette version ?

Crédits

  • Plateforme : PSVita (support du test), PC, Smartphones
  • Date de sortie : 23/01/2013
  • Développeur : JoyBits Co. Ltd.
  • Editeur : JoyBits Co. Ltd.
  • Type de jeu : Réflexion
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 3
  • Périphériques : Non

Menus & Modes de jeu

Dans Doodle God, vous êtes Dieu, et vous vous amusez à créer un monde. Tout commence avec les 4 éléments principaux : l’eau, le feu, l’air et la terre. En combinant 2 à 2 certains de ces éléments (exemple : eau + terre = marais), vous obtenez d’autres éléments, et de fil en aiguille un véritable univers se met en place.

A vous de trouver les bonnes combinaisons.

Le jeu se décompose en 4 chapitres imbriqués, il sera possible de commencer à créer des éléments du chapitre 2 avant d’avoir terminé le 1er, mais en général il faudra terminer un chapitre pour avoir un nouvel élément bonus permettant de vraiment créer de nouvelles choses. Le premier chapitre, le plus long, comprend 100 éléments, et au final il faut en créer 228.

Commandes & Jouabilité

La maniabilité est toute bête, il suffit d’ouvrir 2 catégories d’éléments et de glisser un élément sur un autre.

En cas de réaction, une animation montre les 2 éléments fusionner et le nouvel élément apparait, accompagné d’une citation philosophique.

Il est possible de jouer avec l’écran tactile ou avec le joystick et les boutons, mais honnêtement vu le fonctionnement le tactile est vraiment l’idéal pour jouer.

Graphisme & Animation

Le jeu est simple, les graphismes également, mais l’ensemble est soigné, les animations fluides et les représentations des éléments plutôt sympathiques.

Ce jeu n’éclate pas la rétine mais il n’est pas désagréable à regarder.

Bande son

On a droit à une musique d’ambiance douce et pas trop soûlante, des sons caractéristiques en cas de création et une voix en anglais qui baragouine lorsque vous essayez des combinaisons qui ne fonctionnent pas. Étant donné le déroulement du jeu, ce n’est pas franchement gênant que ces voix soient en anglais, mais ça n’apporte rien au jeu.

Durée de vie

Tout dépendra de votre façon de jouer. Si vous cherchez par vous-même les combinaisons sans aide et que vous n’avez jamais joué à ce type de jeu, vous risquez d’y passer un moment, car même si la plupart des combinaisons sont « logiques », si on ne connait pas à l’avance les éléments qu’il est possible d’obtenir il est difficile de penser à combiner les éléments qui vont bien.

Si comme moi vous connaissez déjà mais essayez de tout retrouver par vous-même, ça ira plus vite mais vous risquez de bloquer certaines fois (voir le paragraphe Divers pour mieux comprendre).

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête et que vous suivez un guide avec les solutions, vous pouvez finir en moins d’une heure, mais l’intérêt de jouer est alors très discutable.

Trophées

Les trophées sont dans la logique du jeu, il suffit de trouver les 228 éléments, en revanche il ne faut pas utiliser l’aide du jeu (qui vous ouvre 2 catégories dont au moins 2 éléments peuvent se combiner).

Si vous souhaitez utiliser de l’aide, regardez sur internet ou téléchargez cette liste : Doodle_God_PlayStation_Vita

Divers

Alors cette version PSVita, qu’apporte-t-elle de plus que les autres versions ? A vrai dire, elle apporte plutôt moins. En effet, il semblerait qu’il ait été jugé bon de censurer certains éléments en les faisant disparaitre du jeu : le tabac, le sexe et l’alcool.

Alors certes le tabac et l’alcool, c’est mal, mais le sexe, c’est tabou ? Si des jeunes enfants jouent il ne faut surtout pas qu’ils « apprennent » qu’en combinant un humain et un humain on obtient du sexe (en tous cas dans le jeu) ?

Avec ces 3 éléments supprimés, ce sont plusieurs combinaisons amusantes qui disparaissent du jeu : humain + alcool = alcoolique ; alcoolique + navire = pirate ; pirate + alcool = rhum. Ce ne sont que des exemples, il y en a d’autres.

C’est encore plus frustrant pour ceux qui connaissent le jeu dans sa version normale et qui s’étonneront que certaines combinaisons ne fonctionnent pas.

A ce moment-là pourquoi avoir laissé assassin, hacker, démon, vampire et autres ? Oui mon enfant, les vampires existent, mais pas le sexe !

Autre éléments peu cohérent dans le jeu mais qui n’est pas propre à cette version, c’est l’évolution des éléments disponibles dans les chapitres. En effet, les 3 premiers chapitres ont une évolution « normale », logique et l’on va arriver jusqu’à créer de la technologie, des fusées, des trains etc… et hop le chapitre 4 introduit de la magie et tout ce qui va avec : elf, nain, chaos etc. Ce chapitre est vraiment excellent à faire, mais sa position dans le jeu n’est pas logique.

Trailer Officiel

Verdict

,
Pour le jeu Doodle God,Pour la version PlayStation Vita

Si Doodle God est un excellent jeu au concept simple mais efficace, cette version PlayStation Vita est discutable, par l’unique fait que 3 éléments « sensibles » aient été censurés gâchant ainsi une bonne partie de l’amusement que procure le jeu.

On peut même ajouter qu’il manque des chapitres annexes comme « Santa » avec la création de jouets de Noël ou « Pêchés et Bénédictions ». Avec un prix bien trop élevé, on préfèrera les versions PC ou smartphone pour ce jeu vraiment plaisant.

Les :

  • Les trophées (version PlayStation Vita)
  • Jouer le Dieu tout puissant/l’Alchimiste
  • Un concept simple mais très amusant

Les :

  • La censure des éléments tabac, alcool et sexe et tous ceux qui en découlent (version PlayStation Vita)
  • Le prix (version PlayStation Vita)
  • Combiner 2 éléments déjà combinés génèrent tout de même l’animation (perte de temps)

Mots-clés : , , , ,

5 Réponses

  1. Merci pour le test je me demandais comment était ce jeu, le concept a l’air assez sympa mais ce n’est pas trop répétitif à la longue ? Enfin tu n’en parles pas donc je suppose que non.

    • Le jeu n’est pas répétitif, car tu es toujours pris dans le truc de vouloir créer encore et encore, dès que tu as une nouvelle création tu penses aux combinaisons que tu vas pouvoir en tirer.

      Non le seul truc qui peut arriver c’est d’être coincé, de ne plus voir quoi combiner et d’essayer en vain des combinaisons au hasard sans rien trouver. Mais il est facile de trouver des solutions pour se sortir de cette situation.

      Par contre je te conseille vivement les autres versions sauf si tu as 6€ à perdre ou que tu veux vraiment des trophées en plus.

      • Je te remercie des informations complémentaires, pour les autres versions je ne pense pas les faire car je n’ai pas les plateformes (enfin j’ai un PC mais je ne m’en sers pas du tout pour jouer) je vais réfléchir à l’achat vu que je trouve le concept assez bien trouvé.

  2. Bonjour je voudrait sa voir si quelqun savais faire du sable dans doodle god ??

Laisser un commentaire