Platine Skylanders SuperChargers

Posté le 29 septembre 2015 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°104 : Skylanders SuperChargers

Petite satisfaction personnelle avec ce platine de Skylanders SuperChargers, étant le premier mondial a l’avoir obtenu, même si j’ai bien failli rater cette performance de peu.

Platine Skylanders SuperChargers

Même si je n’ai pas particulièrement l’esprit de compétition, lorsque j’ai eu l’immense privilège d’avoir le jeu pour test 2 semaines avant sa sortie, j’ai tout de suite pensé à un petit record : celui d’être le premier joueur mondial à obtenir le platine. Pourtant je me suis lancé dans l’aventure au début sans pression, tout en continuant d’avancer sur mes autres jeux en cours.

Comme il est désormais possible de débuter directement en difficulté Cauchemar, c’est ce que j’ai fait. J’avais le pack de démarrage, sans autre figurine, j’ai donc ressorti mes Skylanders Elite d’Eon pour avoir un peu de renfort dans les moments difficiles. J’ai bien aimé la façon dont se déroule le jeu, et le fait que les coffres et autres cadeaux contiennent un bonus aléatoire et soient disponibles à chaque fois que l’on refait le chapitre. J’ai moins aimé en revanche le fait qu’un personnage dit « fatigué » (qui n’a plus de point de vie) ne puisse pas automatiquement être rejoué au chapitre suivant. Il faut le replacer sur le portail et choisir de relancer le chapitre. Il faut bien penser à le faire à chaque nouveau chapitre, surtout si on n’a pas envie de ressortir tout le stock d’anciennes figurines.

Dès mon arrivé à l’Académie au chapitre 5, j’ai voulu essayer les courses. Comme il y a des trophées pour chaque difficulté, j’ai joué en facile puis normal puis difficile. Lorsque j’avais pu essayer ce mode à la Gamescom cet été et à Paris au showroom Activision, j’avais eu plus de mal avec les courses terrestres qu’avec les courses aériennes et marines. Ici pas le choix, je n’avais qu’Hot Streak, la voiture de Spitfire. Après un premier essai arrivé en seconde position, j’ai vite compris comment bien négocier les trajectoires sur les plaques de boost et utiliser le boost (seconde attaque de ce véhicule) pour terminer en tête. J’ai enchainé les 3 difficultés sur les 2 circuits disponibles, puis j’ai fait de même avec le mode contre-la-montre.

J’ai repris l’aventure, en cherchant bien les zones cachées et à ramasser un maximum d’or pour acheter des chapeaux et autre à l’Académie. Côté trophée, il n’y en a pas pour des actions spécifiques comme dans Skylanders Trap Team, mais il faut en revanche ouvrir des verrous avec 3 étincelles, gagner des parties de Skystones etc. En fouillant bien partout, ça se fait naturellement.

La seule vraie difficulté que j’ai rencontré, c’est avec la maniabilité de la voiture dans les zones libres, où l’on peut rouler dans tous les sens. Dans mon esprit, on tourne en poussant le stick gauche vers la droite ou la gauche, peu importe l’orientation de la voiture, comme on le ferait pour une voiture radio commandée ou un jeu de voiture en vue en perspective. Malheureusement, ça ne fonctionne pas ainsi. J’ai cru dans un premier temps qu’il y avait toujours ce principe de tourner à droite ou à gauche mais que c’était un inversé lorsque la voiture était orientée vers le bas. Cela fonctionnait un peu, mais ce n’était pas précis, et je me suis plusieurs fois énervé, notamment contre un boss que l’on affronte en voiture. J’ai finalement du ressortir mon stock d’anciennes figurines car dans ces conditions je n’arrivais pas à esquiver les attaques. J’ai finalement compris un peu après que l’on devait en réalité diriger la voiture comme on dirige les personnages, en orientant le stick gauche dans la direction souhaitée. Avec un peu d’entrainement ça a fini par rentrer dans mon esprit, mais ça reste pour moi pas du tout naturel.

Une fois l’histoire terminée en Cauchemar, j’étais niveau 29. Il faut aller jusqu’au 70 (le max est 75). Côté emblème (des objectifs classés par catégories), j’étais loin d’en avoir 12 en or (requis pour le trophée Oh ça brille) sur les 16 disponibles, mais déjà je savais qu’il y en aurait qui seraient impossibles sans véhicule marin ou aérien. Je pensais malgré tout à ce moment-là qu’en obtenir 12 en or était largement faisable.

Au départ je pensais basculer la difficulté à facile ou normal après avoir terminé le jeu, mais avec les bonus accumulés à chaque niveau de portail gagné, la difficulté Cauchemar n’est finalement pas bien compliquée, et surtout elle propose 30% de gains en plus, ce qui n’est pas négligeable.

J’ai donc entamé la quête des emblèmes en or, en rejouant des chapitres. J’ai branché une seconde manette pour faire les niveaux en coopération. Ce n’est pas très pratique en étant seul, mais je me suis aperçu en refaisant le chapitre 4 deux fois de suite, que ça comptait pour l’emblème des niveaux en coop, et qu’il n’était donc pas nécessaire de refaire le jeu complet à 2. En plus ce chapitre 4 est très court, il contient 2 trésors donc des sources d’or, d’expérience ou de chapeaux, et une modification pour les véhicules. J’ai refait ce chapitre en boucle quelque fois pour avancer dans mes différents objectifs d’emblèmes.

Pour varier un peu, je me suis ensuite occupé des quêtes de Tessa et Hugo, en avançant la date de la console entre chaque pour ne pas avoir à attendre le lendemain qu’ils m’en proposent de nouvelles.

J’avançais bien, mais j’arrivais surtout à l’évidence qu’avec le pack de démarrage seul, j’étais coincé pour le platine. En effet, 5 emblèmes ne peuvent pas être obtenus en or sans figurine supplémentaire, notamment un véhicule aérien ou marin. Nous étions le 18 septembre, le jeu sortait le 25 en France, mais le dimanche 20 aux États-Unis. Mon projet d’être le premier mondial à débloquer le platine était fortement compromis. J’ai alors tenté de contacter une boutique spécialisée vers chez moi, au cas où ils auraient déjà reçu les figurines, mais non. J’ai fait le tour des grandes surfaces dans la même idée, mais rien. J’ai alors contacté un autre blogueur que j’avais vu poster une photo de réception du jeu et de figurines, pour lui demander de l’aide, à jouer en coop, mais bien que ce soit lui-même un chasseur de trophées, il n’a pas jugé ma requête importante et n’a pas souhaité m’aider. Mon souci à ce moment-là était que j’étais sous contrat de confidentialité avec Activision et que je ne pouvais pas parler du jeu ni du fait que je l’avais eu pour test avant sa sortie, il m’était donc difficile de solliciter de l’aide.

Le dimanche soir, j’ai profité de la sortie US pour tester le mode course en ligne et avancer cet emblème. J’ai terminé 1er à toutes mes courses. Lundi, j’ai refais un tour des magasins, en vain. Je surveillais l’avancée des joueurs sur psn profiles, et j’en voyais certains me rattraper méchamment. J’avais un petit espoir de recevoir des figurines en complément de la part d’Actvision, mais non. Le lundi soir, j’ai complété mes courses en ligne (comme j’étais coincé pour le platine, j’avais levé le pied dimanche sur certains objectifs), et j’ai prié pour que personne ne me double sur l’obtention du platine.

Le mardi matin, un colis est arrivé au boulot. J’ai regardé vite fait, il s’agissait de figurines SuperChargers ! Joie ! Exceptionnellement je suis rentré chez moi le midi. J’ai vérifié les trophées, le platine était toujours à 0%. J’ai enchainé 6 zones (3 marines, 3 aériennes) qu’il me manquait pour avoir mon 12ème emblème en or et ce satané platine.

Platine Skylanders SuperChargers  Surchargé : Gagne tous les autres trophées. (22/09/2015)

Platine Skylanders SuperChargers

Le soir même, quelqu’un d’autre obtenait à son tour le platine. J’ai eu chaud. Bon, alors forcément, en ayant le jeu avant la plupart des joueurs, c’est plus facile, il n’empêche que ça n’a pas été évident pour autant. Malgré le fait que l’on ne puisse pas décrocher le platine avec le pack de démarrage seul, j’ai vraiment bien aimé Skylanders SuperChargers et la quête du platine, qui demande plus d’investissement dans le jeu que les épisodes précédents puisqu’il faut débloquer beaucoup d’éléments. Je l’ai trouvé plus gratifiant et il incite à tout explorer.

Je ne compte pas m’arrêter là, j’ai encore des zones à explorer et des courses à faire. Si de votre côté vous avez besoin de conseils sur les trophées, j’ai réalisé un guide : Guide Trophées Skylanders SuperChargers.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

11 Réponses

  1. Félicitation… ultra rapide sur ce coup là !!!!

  2. Félicitation vavache
    Quel site consulte tu pour savoir ton classement ?
    J’attends ton prochain live
    Merci

    • PSN Profiles (je donne le lien de la liste des « platineurs » de Skylanders SuperChargers dans l’article), Exophase (site similaire) et la liste des trophées sur la console avec le % d’obtention.

      Pour les lives, j’ai malheureusement une connexion qui ne facilite pas les choses, et je m’interroge souvent de savoir si ma façon de jouer peut intéresser les gens, mais je vais essayer d’en faire plus régulièrement.

      • merci pour vos réponses
        effectivement je suis inscrit à ce site mais je ne vois pas ou on peut voir les premiers platineurs et son propre classement d’obtention

        • Lorsque tu es sur la page d’un jeu avec le listing des trophées, tu as parmi les liens :
          – « leaderbord » qui liste tous les joueurs (qui ont actualisé leur profil sur le site) avec leur % de progression de trophées, dans l’ordre du plus grand (et plus ancien) au moins grand, si tu te trouves dans la liste tu peux connaitre ton classement, mais qui une fois encore ne concerne que les joueurs qui ont actualisé leur profil sur le site.
          – « 100% club » liste les 50 premiers à avoir obtenu le platine (ou le 100% en cas de DLC), les 50 plus récents et les 50 plus rapides (entre le 1er et le dernier trophée)

          Il est possible que d’autres joueurs aient le platine mais ne soient pas référencés sur psn profiles, c’est pourquoi avant de valider le mien j’ai vérifié sur la console que le platine était bien à 0% d’obtention.

  3. félicitations, super debrief en plus et well done!

Laisser un commentaire