Posté le 6 mars 2014 Par Dans PlayStation 4, Tests

[Test] [PS4] Knack

Un des premiers jeu présenté avec la PS4 était ce jeu de plateforme plein de promesse, avec un personnage évolutif et qui pourrait s’adapter à différentes situations. Même si d’emblée il ne semblait pas être une démonstration technique, cela permettait de montrer qu’il n’y avais pas que les FPS dans la vie. Qu’en est-il réellement de ce jeu? Verdict avec jblaster !

Merci à PlayStation France pour l’envoi du jeu et à jblaster pour la réalisation du test !

Crédits

  • Plateforme : PS4
  • Date de sortie : 29/11/2013
  • Développeur : Sony Japan Studio
  • Editeur : Sony Computer Entertainment
  • Type de jeu : Plateforme/Aventure
  • Nb de joueurs : 2 en coopération locale
  • Online : Non
  • PEGI : tout public
  • Périphériques : aucun

Menus & Modes de jeu

Classiquement, ce jeu s’articule principalement autour du mode histoire. Mode histoire jouable en coopération 2 joueurs en local, fait assez rare pour être signalé ! Dans ce jeu, on incarne donc Knack, une sorte de « robot » dont la vie est possible grâce à une orbe capable d’attirer des reliques afin de le constituer. Les reliques sont les bases de la civilisation du jeu et entrainent d’ailleurs des tensions entre les humaines et les gobelines, qui veulent les contrôler.

C’est dans ce contexte que Knack va intervenir afin de rétablir la justice. Vous remarquerez vite cependant que le scénario est assez prévisible et souffre de personnages assez caricaturés. L’histoire se découpe en 13 chapitres et vous emmènera dans des univers bien différents. Une fois l’histoire terminée une 1ère fois, vous débloquerez un mode intitulé Time Attack et un autre appelé Colisée.

Pour le Time Attack, vous parcourez des niveaux dans lesquels vous affrontez toujours de nombreux ennemis, en devant vous rendre à la fin en un minimum de temps et en encaissant le moins de coups possible. A la fin de votre parcours, un système de score permet d’évaluer votre performance.

Le mode Colisée est quant à lui un mode arène dans lequel vous devez résister à l’attaque de vagues ennemis le plus longtemps possible. Ces 2 modes rapporteront un peu de replay value, mais également pas mal de challenge.

Bref, on a le droit à des choses assez classiques et on se surprend à être toujours dans l’envie d’aller plus loin dans l’histoire même si celle-ci n’est pas des plus grandioses.

Commandes & Jouabilité

Au 1er abord, la jouabilité semble archi-simple, pour sauter, pour les attaques simples, + // pour les attaques spéciales (nécessitant la collecte de pierres solaire) et le joystick droit permet d’esquiver les attaques ennemis. La touche vous permettra d’interagir avec certains éléments du décor (interrupteurs ou voitures à ramasser pour lancer sur les ennemis par exemple).

Avec cette simplicité, on peut se laisser dire que le jeu sera vraiment accessible, surtout que lorsque l’on pense jeu de plateforme, on pense tout de suite jeu familial. Mais en réalité il n’en est rien, le jeu est assez difficile. Les coups des ennemis sont redoutables et on passe son temps à esquiver les coups à la manière d’un God Of War (et je pèse mes mots).

Pour résumer, en deux coups vous mourrez ! Au début du jeu, je me suis dit « c’est normal, on a un petit Knack, en le faisant évoluer en amassant des reliques il va devenir plus grand et plus fort », mais en fait tout évolue avec lui, les ennemis deviennent également plus imposants et plus nombreux, de ce fait il est toujours aussi compliqué d’évoluer. On s’habitue vite à cela en apprenant à ne pas foncer dans le tas inutilement, à esquiver régulièrement, mais parfois pour un centième de seconde on loupe une esquive et paf c’est la mort.

On éprouve beaucoup de frustrations sur ce jeu, mais c’est en fait ce challenge qui m’a poussé à vouloir venir à bout du jeu. Les plus anciens joueurs ne seront pas forcément dépaysés par cette difficulté, mais pour les joueurs plus récents qui n’ont connus que de nouveaux jeux où la difficulté à quand même bien diminuée, cela pourra s’avérer trop frustrant.

A cela s’ajoute une répétitivité assez prononcée, les patterns se répètent, et les niveaux sont globalement tous plus ou moins sur la même évolution d’un Knack qui va devenir de plus en plus grand. Même si dans certains niveaux on utilisera un Knack furtif, en bois ou en glace, cela ne révolutionnera pas le gameplay, de toute manière toujours de façon très directive dans l’utilisation de ces versions spéciales de Knack.

Pour finir sur ce paragraphe, vous saurez réellement apprécier ce jeu si vous aimez le challenge.

Graphisme & Animation

Knack n’est clairement pas le jeu qui permet de comprendre le passage à la next-gen. Les modélisations sont très simples, on voit certes les particules en mouvement mais lorsqu’elles sont sur Knack elles sont complètement figées.

De plus les textures sont parfois très grossières, je vous joint une capture que j’ai réalisée tellement la qualité de la texture m’a choquée :

Vous l’aurez compris, le jeu est graphiquement moyen, on en attendait beaucoup plus pour la nouvelle génération.

Bande son

Coté bande son, on n’est également pas dans ce qu’il se fait de mieux. Les bruitages sont pas mal, avec notamment le bruit des reliques retranscrits dans le haut-parleur de la manette, mais concernant les musiques, aucune ne m’a marquée.

A tel point que je ne me souviens même pas en avoir entendu…

Les doublages sont tout de même assez convaincants.

Durée de vie

Pour arriver à bout des 13 chapitres du jeu, il faudra compter un peu plus de 10 heures, tout dépendra de la difficulté choisie et de votre capacité à vite comprendre les bases du gameplay et de l’esquive.

Ensuite se rajouteront quelques heures pour les 2 modes supplémentaires, et de nombreuses heures de farming pour ceux souhaitant obtenir le platine.

Trophées

Si la plupart des trophées du jeu ne demandent rien d’irréalisable, le trophée demandant d’obtenir toutes les versions de Knack vous donnera du fil à retordre.

En effet, celui-ci dépend d’un facteur chance. Lors de l’ouverture de coffres vous pourrez collecter des reliques qui apparaîtront aléatoirement et avec une notion de rareté. Et le Knack de diamant vous demandera d’ouvrir et d’ouvrir de nombreux coffres.

Plus vous aurez d’amis jouant au jeu, et plus vous jouerez à l’application mobile Knack Quest, plus vous pourrez obtenir rapidement toutes les reliques nécessaires.

Sinon, 2 parties complètes sont au moins nécessaires pour le platine, une en difficile et une autre en très difficile. Pour le reste, tout est facilement réalisable donc pas de soucis majeur.

Trailer Officiel

Verdict

Knack était un jeu plein de promesses pour la PS4, mais malheureusement on obtient un résultat en demi teinte. Si l’on pouvait s’attendre à un gameplay trop facile, au final on obtient un jeu plein de challenge et nécessitant une très bonne maitrise.

Mais malheureusement, techniquement le jeu n’est pas à la hauteur de la nouvelle génération et le tout manque d’ambition afin d’obtenir un vrai chef d’œuvre.

Les :

  • Du challenge qui vous donne envie de toujours continuer
  • Possibilité de jouer à 2 en coopération locale
  • Les 2 modes de jeu supplémentaires

Les :

  • Techniquement pas à la hauteur de la next-gen
  • Un scénario sans surprise
  • Des checkpoints hasardeux
  • La quête des reliques trop liée à la chance
  • Trop de challenge pour le joueur moyen

Suggestion

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire