Lara Croft and the Temple of Osiris

Posté le 23 décembre 2014 Par Dans PlayStation 4, Tests

[Test] Lara Croft and the Temple of Osiris

En parallèle de la licence Tomb Raider, Square Enix nous propose de vivre d’autres aventures de Lara Croft dans un style de jeu différent tout en conservant l’esprit originel de l’univers.

Le Temple d’Osiris est le second épisode du genre, dont voici le test.

Merci à Square Enix pour l’envoi du code pour la réalisation de ce test. Je précise que je n’ai pas joué à Lara Croft and the Gardian of Light.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), Xbox One, PC
  • Date de sortie : 09/12/2014
  • Développeur : Crystal Dynamics
  • Editeur : Square Enix
  • Type de jeu : plateforme/réflexion
  • Nb de joueurs : 1-4
  • Online : Oui
  • PEGI : 12
  • Périphériques : PlayStation Vita en RemotePlay

Menus & Modes de jeu

Lara Croft est sur le point de découvrir le fameux temple d’Osiris, mais elle est talonnée par un autre aventurier et rival, Carter. Sûr de lui, il manque de prudence en s’emparant du bâton d’Osiris et déclenche un piège qui les enferme tous deux dans le temple. Par la même occasion, l’esprit du maléfique dieu Seth se réveille et va tout faire pour en fermer Lara et Carter définitivement et se libérer pour semer le chaos.

Isis et Horus, les enfants d’Osiris, vont venir prêter main forte aux deux explorateurs pour maintenir captif Seth et sortir du temple.

Parti de là, les 4 compagnons d’infortune vont devoir explorer les différentes zones du temple pour réactiver la magie qui maintenait l’ordre.

Lara Croft and the Temple of Osiris peut se jouer de 1 à 4 joueurs, en local ou en ligne. Il faut faire attention aux paramètres en rejoignant un ami (ou un inconnu, à vos risques et périls), car on peut au choix écraser sa progression actuelle par celle que l’on va faire avec son ou ses amis, ou jouer avec eux sans que rien ne soit conservé.

C’est d’ailleurs un peu frustrant de réussir à remplir des objectifs sans qu’ils soient enregistrés.

Chaque zone est accessible à loisir une fois explorée une première fois à partir d’une place centrale.

Commandes & Jouabilité

Les mécaniques et les énigmes s’abordent sensiblement différemment selon que l’on joue seul, à 2 ou à 3-4 mais le fonctionnement global reste le même.

Chaque joueur dirige un personnage, chaque personnage a des caractéristiques différentes :

  • Lara peut allumer des vasques avec sa torche, utiliser un grappin pour s’accrocher et soit grimper le long d’un mur, soit servir de passage aux autres joueurs. Elle peut également tirer avec son arme à feu.
  • Comme Lara, Carter peut tirer avec son arme à feu et lancer un grappin.
  • Isis et Horus peuvent utiliser leur spectre pour tirer sur les ennemis ou activer des mécanismes, comme des plateformes ou des bombes pour ralentir leur explosion.Tous les personnages peuvent poser des mines au sol et les faire exploser à loisir.Si vous jouez seul, vous êtes obligé d’incarner Lara Croft, et elle possède en plus de sa panoplie habituelle le sceptre d’Osiris.

La prise en main est relativement intuitive même si on confondra parfois le grappin ou le sceptre, que l’on lâchera accidentellement le grappin pendant qu’un autre joueur marche sur la corde, ou que l’on fera exploser une mine sur un allier par inadvertance.

C’est surtout la vue en 3D isométrique parfois éloignée pour permettre de voir tous les joueurs et toute l’action qui rendra la maniabilité peu évidente. A plusieurs sur une phase de sprint pour échapper à un piège il ne sera pas rare de soudainement confondre son personnage avec un autre et mourir bêtement.

Certains passages requièrent de la précision que l’ensemble du gameplay ne permet pas toujours.

Les énigmes sont nombreuses et variées, en tous cas c’est l’impression que l’on a au début. C’est agréable d’acquérir au fil du temps des réflexes avec les autres joueurs et de bien se coordonner pour progresser.

Mais au fil des niveaux, on revient sur les mêmes mécaniques et l’intellect ne sera pas toujours sollicité comme il le pourrait. Peut-être est-ce aussi une question d’habitude à gérer ce type de situation dans les jeux de réflexion.

En plus de devoir traverser les zones, il faudra veiller à compléter certains objectifs :

  • finir le niveau dans un temps imparti.
  • obtenir un score élevé. Pour cela il faut récupérer des gemmes dans tout le niveau, sur les ennemis, les objets destructibles etc, en veillant à conserver un bonus multiplicateur élevé (il ne faut pas se faire blesser).
  • récupérer les crânes rouges cachés.
  • accomplir des objectifs spécifiques à chaque niveau.

Il n’est pas possible de réussir tous les objectifs d’un niveau en une seule fois, la rejouabilité est donc plutôt bonne puisqu’il faudra plusieurs essais sur chaque niveau en les abordant de façon différente. Si vous jouez à plusieurs, ne vous battez pas pour le score, il est préférable qu’un seul se charge de tout ramasser pour assurer l’objectif.

De retour sur la place centrale ou à certains endroits dans les tombeaux, en fonction du score (= de l’argent) que vous possèderez, vous pourrez ouvrir des coffres et gagner des items. Ces items peuvent s’équiper et donner des bonus/malus, comme une meilleure défense, des dégâts de feu, un rayon d’action de la mine plus important etc.

Globalement, Lara Croft and the Temple of Osiris est bien fait en termes de gameplay, mais il manque un petit quelque chose qui fait que l’on peut parfois se planter bêtement et s’agacer.

Le level design progressif est bien amené, on découvre de nouvelles énigmes/nouveaux objets qui donnent accès à de nouvelles zones.

Outre les phases d’énigmes, le jeu offre des phases de tir assez musclées contre parfois des boss plutôt imposants et originaux.

Graphisme & Animation

Le jeu est plutôt joli, les décors fourmillent de détails, mais la vue en 3D isométrique parfois éloignée est souvent brouillonne. Difficile d’esquiver correctement des obstacles quand on a du mal à lire l’écran, et que l’on en vient à confondre parfois son personnage avec ceux dirigés par les autres joueurs.

Les personnages ont un style assez proches des anciens Tomb Raider, ce qui est vraiment plaisant, et l’introduction façon comics est très sympathique.

Les animations sont bonnes, mais encore une fois on s’y perd parfois avec trop d’informations à l’écran.

Bien que l’action se déroule dans le seul Temple d’Osiris, les différents tombeaux et salles et les changement jour/nuit offrent quelques variétés visuelles appréciables.

On notera des bugs d’affichage en coop en ligne comme le fait de voir des crânes rouges pourtant déjà ramassés tandis que l’autre joueur ne les voit plus.

Bande son

On notera dès le lancement de l’aventure la voix d’origine de Lara Croft en totale concordance avec le look oldschool de la belle. Les doublages sont de bonne facture, en français, et les musiques ne dénotent pas avec ce qu’on a l’habitude d’entendre sur la licence Tomb Raider.

On reconnaitra même certains sons des premiers TR en récupérant des trousses de soins par exemple.

Bref, tout l’univers Tomb Raider que l’on connait et affectionne est bien retranscrit.

Remote Play

La maniabilité au remote play est plutôt bonne malgré le report de certaines commandes sur l’écran tactile, mais si la lisibilité de l’action est souvent difficile sur un grand écran plat HD dans le salon, c’est encore plus vrai sur l’écran de la console portable.

L’utilisation du remote play est à réserver pour refaire des niveaux pour compléter des objectifs, seul, mais difficilement pour découvrir le jeu ou des niveaux, encore moins en coop.

Durée de vie

Avec ces 11 niveaux, des objectifs incompatibles sur un même run et la possibilité de jouer seul ou à plusieurs, ce qui changent la façon d’aborder certains passages, Lara Croft and the Temple of Osiris offre une durée de vie et une rejouabilité tout à fait correctes pour un jeu de cet ordre.

Trophées

Si les joueurs Xbox pourront se réjouir d’une liste de 40 succès à 1000G avec de nombreux objectifs, les joueurs PS4 devront se contenter de 12 trophées sans platine, dont 11 sont consacrés à l’accomplissement de chacun des niveaux du jeu, et le 12ème à lui seul à l’accomplissement de l’ensemble des objectifs de tout le jeu.

Difficile de comprendre une telle décision (à priori sous contrainte des règles de Sony sur le sujet), il s’agit tout de même d’un jeu complet avec une bonne rejouabilité, d’autres jeux contenant un platine n’ont pas autant de contenu à proposer.

Trailer Officiel

Verdict

Lara Croft and the Temple of Osiris est un jeu sympathique et qui remplit ses objectifs, à savoir proposer des heures de jeu remplies d’action et d’énigmes, à explorer seul ou à plusieurs, jusqu’à 4, dans un univers bien connu et surtout bien conservé.

On pourrait reprocher de le finir peut-être un peu vite et facilement, que l’on s’y perde visuellement et qu’on se mélange un peu les pinceaux dans les commandes, mais ce sont de petits détails à compter du moment où vous avez 1 ou 2-3 amis pour vous accompagner, car Lara Croft and the Temple of Osiris offre sa dose de plaisir en coopération assurément.

Les :

  • ambiance Lara Croft pur jus.
  • bonne adaptation du gameplay seul/à plusieurs.
  • plusieurs objectifs, de bonnes raisons de rejouer.

Les :

  • la visibilité parfois très brouillonne de l’action.
  • des bugs d’affichage (objets déjà récoltés toujours visibles).
  • la progression non cumulative d’une partie seul ou en coop.
  • une liste de trophées PS4 tronquée et sans platine/liste de succès Xbox One complète.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

2 Réponses

  1. Je me permets d’ajouter pour ma part et au vu des nombreux messages sur les forums de nombreux problèmes liés aux sauvegardes rendant le jeu impossible à finir :
    – J’ai joué en coop local du début à la fin, or seule ma sauvegarde est à 100% (l’autre étant bloquée à 15% mais avec les améliorations munitions / santé…)
    – Les défis proposés lorsque je rejoue un tombeau ne sont pas ceux qui correspondent à ce tombeau !!!
    – L’affichage de ces mêmes objectifs est tout simplement faux (défi or à 10000 points quand le défi argent est à 50000 ?)
    – Et enfin, trouver les cranes dissimulés un peu partout ne sont plus comptabilisés…

    Il aurait peut être fallu que je réussisse l’ensemble des défis avant la fin du jeu ? (supposition car ce n’est mentionné nul part…)

    Je me demande donc si je pourrais un jour m’occuper de l’ensemble des défis à cause de tous ces soucis, mais pour ma part, j’attendais avec impatience ce jeu, et j’en ressors avec une grosse déception (je vais le mettre de côté en attendant un patch qui je l’espère corrigera tout ça)

    • Les soucis de progression en jouant à plusieurs sont assez problématique, je pense que si on veut s’intéresser il est préférable de jouer seul, et de garder la coop pour s’amuser mais d’y jouer après ou en choisissant de ne pas sauvegarder la progression lors de la coop.

      Peut-être aura-t-on droit à un patch correctif.

Laisser un commentaire