Need For Speed

Posté le 4 décembre 2015 Par Dans PlayStation 4

[Test] Need For Speed

Habitués à nous sortir un nouvel opus chaque année et ce depuis un moment déjà, Electronic Arts a souhaité faire en break en 2014 avec sa licence Need For Speed, afin de faire un grand retour en 2015. Le Need For Speed nouveau est là, il s’intitule sobrement Need For Speed, et prétend être un retour aux sources. Voici mon test.

Need For Speed

Merci à Electronic Arts pour l’envoi du jeu pour la réalisation du test.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), Xbox One, PC
  • Date de sortie : 05/11/2015
  • Développeur : Ghost Games
  • Editeur : Electronic Arts
  • Type de jeu : Course automobile
  • Nb de joueurs : 1 offline, 8 online
  • Online : Oui
  • PEGI : 3
  • Périphériques : PSVita en remote play

Histoire & Mode de jeu

Laissé de côté après Need For Speed The Run, à moins que l’on considère les cinématiques sans queue ni tête de Need For Speed Most Wanted faisaient office de scénario, Need For Speed est dotée d’une vraie histoire. Vous débarquez à Ventura Bay et après une course poursuite avec la police, vous commencez à faire amis amis avec un groupe de jeunes passionnés de belles voitures et de courses urbaines clandestines. Chacun a son style de prédilection et un doux rêve que vous pourrez aider à réaliser en faisant vos preuves à leurs côtés.

Need For Speed

Sans être le scénario du siècle, l’histoire de ce Need For Speed apporte de la matière au jeu et de la cohérence aux épreuves proposées. Cela se présente sous forme de cinématiques tournées en vue subjective à la première personne, avec de vrais acteurs, dont certains guests comme Ken Block, et des appels téléphoniques entre les différents protagonistes. La réalisation est plutôt bonne, l’interprétation des acteurs paraitra discutable, mais le ton d’jeuns’ très caricatural est pleinement assumé.
Côté menu, la page d’accueil vous proposera de consulter les défis du jour, vos statistiques de progression, des news sur le jeu, des suggestions d’épreuves pour mettre la misère à vos amis, et bien évidemment d’aller rouler dans Ventura Bay.
Need For Speed
Need For Speed

Il n’y a pas de niveau de difficulté à choisir, la difficulté est progressive, les épreuves proposées étant faciles, moyennes ou difficiles au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu.

Durant le jeu, vous pourrez accéder à une carte comme s’il s’agissait d’un logiciel de navigation GPS de votre smartphone, pour sélectionner un direction à prendre ou consulter vos objectifs. Vous pourrez également écouter des appels téléphoniques ou lire des instructions à l’écran. Problème : vos amis sont très bavards et se fichent complètement que vous soyez en train de rouler, même chose pour les indications qui s’afficheront en plein milieu de l’écran alors que vous roulez, sans que vous puissiez faire de pause. En effet, jeu nécessite une connexion permanente même si vous jouez en solo, il est impossible de mettre le jeu en pause (la solution la plus approchante est de vous garer ou d’aller dans le garage). En faite, vous partagez la ville avec d’autres joueurs en ligne, et même si vous ne jouez pas avec eux, vous pourrez les croiser (et les percuter, malheureusement). Une aberration, qui n’a jamais eu besoin de mettre subitement un jeu en pause pour une urgence (sonnette, téléphone, besoin physiologique, écouter sa femme / son homme / ses parents / ses enfants) ?

Need For Speed

Commandes & Jouabilité

Pas grand chose à dire côté maniabilité, vous avez l’accélérateur, le frein, le frein à main, la nitro (en option), différentes vue intérieures et extérieures, la base de tout jeu de course. La conduite est très arcade, on a même l’impression parfois lors des drift d’être accroché à un rail imaginaire dans le virage comme dans d’anciens jeux de courses. La prise en main est assez rapide et intuitive.

Need For Speed

Les épreuves sont disposées un peu partout dans une ville ouverte assez vaste. Vous pouvez vous y rendre en roulant ou en validant un accès rapide depuis la carte. Les épreuves sont réparties selon 5 styles de conduite qui sont au cœur même de cet épisode :

  • Customisation :
    • Épreuves proposées : Sprint, Contre-la-montre.
    • Gain de réputation : 0 à 100km/h, vitesse de pointe, nitro parfaite.
  • Vitesse :
    • Épreuves proposées : Course sur circuit, Sprint, Contre-la-montre
    • Gain de réputation : conduite propre, vitesse élevée, aspiration.
  • Style :
    • Épreuves proposées : Épreuve de drift, Concours de drift, Gymkhana
    • Gain de réputation : en l’air, donut, drift.
  • Crew :
    • Épreuves proposées : Train-drift, Touge
    • Gain de réputation : vitesse synchrone, drift-train.
  • Hors-la-loi :
    • Vous devez compléter les objectifs en lien avec la police, proposés via des messages anonymes sur votre téléphone
    • Gain de réputation : poursuite police, destruction, frôlement, à contresens, percuter.

Hormis la répartition des épreuves de la sorte, la présentation globale du jeu, l’accès aux épreuves et les épreuves elles-mêmes sont assez semblables à ce que l’on a peut voir dans les derniers épisodes de la licence Need For Speed.

Les épreuves sont variées et certaines ont le mérite d’être originales, comme les épreuves Crew où il ne faut pas finir loin devant, mais rouler en permanence dans le peloton. L’I.A. suit le schéma classique tu es derrière, on t’attend, tu es devant, on ne te lâche pas, la moindre erreur te sera fatale. Mais des mises à jours tendent à rendre l’expérience de jeu plus intéressante.

Le plus compliqué dans le jeu sera votre rapport avec la police. En effet, les effectifs de la police de Ventura Bay sont réduits au strict minimum, au point qu’il sera très difficile d’en croiser. Si cela arrangerait bien du monde dans la vraie vie, dans Need For Speed, lorsque l’on attend de vous que vous échappiez à la police ou que vous forciez des barrages, c’est tout de suite plus embêtant. Que fais la police ? On se le demande, pourtant 20% du jeu est tournée sur elle. Il n’y a jamais plus de 2 voitures à votre poursuite, si vous avez besoin de faire une poursuite de plusieurs minutes, vous serez obligé de les attendre car ils sont souvent du mal avec les manœuvres. Les barrages sont soit une blague (des barrières seules), soit une blague (des murets en béton impossible à bouger avec des blindés derrière). Cet aspect là était bien mieux amené dans les précédents jeux Need For Speed.

Need For Speed

Une série d’épreuves seront accessibles au fur et à mesure que vous avancerez dans l’histoire de chacun de ces 5 styles, et d’autres épreuves viennent s’ajouter progressivement à la carte. Rouler et participer à des épreuves permet de gagner des crédits et des points de réputation. Les points de réputation vous font gagner des niveaux, ces niveaux vous donnent accès à des pièces pour customiser vos automobiles.

La particularité de cet opus vient du choix des voitures et de leur personnalisation. Si la quantité de modèles proposés est assez faible en comparaison avec les autres jeux de courses automobiles de ces dernières années, Need For Speed a le mérite de proposer des modèles variés mais surtout originaux pour certains. Alors que depuis quelques années on a l’impression, quelque soit le jeu, à quelques prototypes et nouveautés près, d’avoir toujours les mêmes voitures, on a ici accès à des modèles moins classiques. Toutes les voitures sont disponibles dès le début, seules vos finances joueront le rôle de progression dans la puissance et la vitesse, selon que vous achetez des voitures plus puissantes ou des pièces pour améliorer les performances de votre bolide actuel.

Need For Speed

A noter qu’il n’y a que 5 emplacements disponibles dans votre garage, et que certaines voitures seront obligatoires durant l’histoire, il faudra bien choisir ce que vous voulez piloter.

Vous aurez ensuite tout le loisir de personnaliser votre voiture, avec des décos (peintures, vinyles), des modifications visuelles (jantes, spoilers, capot, jupes etc.) ou bien des modifications de performances (frein, moteur, boite de vitesse, suspension etc). Vous aurez besoin de gagner des épreuves pour gagner des niveaux de réputations et accéder à de nouvelles pièces auto, mais globalement vous arriverez assez bien à vous équiper de manière à réussir les épreuves suivantes et à poursuivre sans trop de mal votre progression.

Need For Speed

Need For Speed

Need For Speed

Si la campagne de promotion du jeu et certains chroniqueurs parlent à tort d’un retour aux sources, Need For Speed fait bel et bien son grand retour à la customisation et à l’esprit tuning de Need For Speed Underground, ainsi qu’à l’esprit des courses urbaines nocturnes. Bref, on est très loin des tous premiers NFS, à rouler sur de longues routes sinueuses à bord de bolides de luxe (de jour).

Revenons à la customisation. L’interface n’est pas totalement ergonomique, notamment pour l’application d’autocollants, mais des mises à jour du jeu apportent des améliorations (la 1.03 notamment), et ceux qui souhaitent s’investir dans cet aspect du jeu pourront tout de même réaliser de belles décos, comme en témoigne le compte Twitter d’EA qui relaie des modèles réalisés par les joueurs, puisqu’il est possible d’un simple appui sur la touche R3 d’envoyer des clichés sur un Cloud.

Si le jeu en lui-même est très proche de ce que proposaient Need For Speed Most Wanted et Need For Speed Rivals, ce menu de personnalisation pourrait bien être l’occupation première des passionnés de belles voitures.

Graphisme & Animation

Le jeu est beau, parfois plus, parfois moins. Si l’on regarde les voitures dans le garage, elles sont sublimes, criant de réalisme, au point que leur incrustation dans les cinématiques filmées les font paraitre réelles, c’est assez bluffant.

Need For Speed trophée Comme à la maison

Dans le jeu en lui-même, c’est assez joli également, mais l’action se passe les 3/4 du temps, pour ne pas dire quasiment tout le temps, de nuit, dans une ville gavée de lampadaires et autres sources de lumière, sur une route parfois mouillée. Cela rend l’action moins nette. Sans aller à dire que c’est volontaire pour masquer des défauts, car cette ambiance nocturne est bien celle souhaitée, cela joue sur la perception que l’on a des graphismes du jeu, qui ne sont pas révolutionnaires, mais juste très corrects.

Need For Speed

Need For Speed

Need For Speed

Les crashs font moins d’effet que dans les derniers opus Need For Speed, mais les dégâts sur les voitures sont plutôt réussis.

Need For Speed

La vue, notamment dans les virages, a pu donner le tournis à certains de mes camarades lors des essais sur la beta. Je n’ai personnellement pas eu de sensation désagréable sur ce point, l’effet zoome ne me choque pas, mais il semble plus ou moins prononcé selon la vue choisie.

Côté environnement, si j’ai pu reprocher à Most Wanted et Rivals de manquer d’originalité et de trop ressembler à Burnout Paradise, Ventura Bay manque de personnalité et de variété. De la ville, un peu d’autoroute (peu fréquentée) et un peu de route sinueuse sur une colline, mais rien de très surprenant ou inédit visuellement, en tous cas rien de marquant.

Bande son

Côté cinématiques et appels téléphoniques, les doublages français sont de très bonne facture. Certes les acteurs en rajoutent, le tout est très surfait avec des expressions de jeunes à outrance, mais c’est un choix assumé, et dans cet esprit, l’effet est réussi.

Côté musique, c’est plutôt la cata. Aucune musique ne m’a marqué, j’ai tendance à user de la touche pour passer au morceau suivant sans vraiment trouver un titre sur lequel rester. Une chance pour moi, on est plus dans le style électro et rock que hip hop, ça n’en reste pas moins fade. Need For Speed nous a habitué à bien mieux que ça.

Remote Play (PSVita)

Le jeu a bien été pensé pour la PSVita et vous n’aurez même pas besoin d’aller dans les menus pour avoir l’accélération et le frein sur les gâchettes R et L. La conduite est plutôt bonne, le jeu est donc bien jouable sur la console portable et ce de manière fort agréable. Un bon point.

Durée de vie

Les pilotes sans aucune vocation pour le tuning se focaliseront sur l’histoire, de quoi s’occuper une quinzaine d’heure en faisant le tour des épreuves. Les amateurs de trophées pourront pousser un peu plus l’expérience, et les artistes en herbe y passeront plusieurs dizaines d’heures sans s’en rendre compte.

A noter que cet épisode proposera des DLC gratuits. Le premier, déjà disponible, propose des voitures supplémentaires et un challenge intéressant. De quoi prolonger le plaisir à moindre coût.

Trophées

Une bonne partie des trophées sont liés à l’histoire et ne devraient pas poser trop de problèmes. Les autres sont liés à la progression et l’amélioration des voitures, à l’exploitation de ce que le jeu a à offrir, du classique en somme.

Rien de très compliqué, mais dans le doute vous pouvez toujours consulter mon guide.

Trailer Officiel

 

Verdict

appre_ciation_4-2

Ce Need For Speed n’est pas exactement le grand retour que l’on attendait. Enfin, tout dépend de ce que l’on connait et ce que l’on attend de la licence. Car visiblement, parler de retour aux sources pour finalement revenir sur la période Underground semble logique aux yeux de certains. Passons ce détail, cet épisode est sympathique à faire, mais il ne révolutionne pas vraiment la licence, et son titre de Reboot est discutable. Le déroulement est semblable aux derniers épisodes, les nouveautés sont finalement une remise au goût du jour d’éléments présents il y a des années.

L’expérience est bonne malgré tout, mais manque d’audace et de contenu, on aura vite fait de passer à autre chose, en attendant les prochains contenus (gratuits).

Personnellement, j’aurai bien aimé pouvoir être les flics comme dans l’excellent remake Need For Speed Hot Pursuit, et avoir un multi intéressant et dynamique comme dans The Run, mais les attentes des joueurs sont variées et il est difficile de contenter tout le monde avec un seul titre.

Les :

  • Une liste de voitures qui change un peu des habitudes
  • Le mode histoire et ses cinématiques
  • La variété d’épreuves
  • La personnalisation des voitures
  • Le Remote Play (PSVita) fonctionne bien

Les :

  • Connecté en permanence, impossible de mettre le jeu en pause
  • Les affichages en plein écran en roulant
  • Les appels incessants de nos amis
  • Où sont les flics ?!
  • 5 emplacements dans le garage
  • Du multi ? hum mouais bof non, j’ai fini le solo c’est bon

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , , ,

1 Réponse

  1. Je ne suis pas vraiment fan de ce jeu. C’est plutôt le cas de mon copain, il est toujours en mode zombie dessus mdr.

Laisser un commentaire