Posté le 10 septembre 2019 Par Dans PlayStation VR

[Test] [PSVR] Immortal Legacy : The Jade Cypher

La réalité virtuelle se prête bien aux jeux d’action en vue à la première personne, et sans avoir une réalisation aussi propre qu’un jeu non VR (plus gourmand en ressources), l’ambiance et l’immersion corrigent bien souvent les faiblesses visuelles. Immortal Legacy : The Jade Cypher aurait pu en être une très bonne démonstration, mais…

Immortal Legacy The Jade Cypher

Merci à PlayStation France pour l’envoi d’un code du jeu pour la réalisation de ce test.

Les captures d’écran ont été réalisées depuis le PSVR et ont donc un aspect plus écrasé et moins immersif que lorsque l’on joue avec le casque sur la tête.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), PS4 Pro
  • Date de sortie : 17/04/2019
  • Développeur : Viva Games
  • Editeur : SIEE
  • Type de jeu : Action / Shooter / Horreur
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 18
  • Périphériques : PSVR et 2 PS Move obligatoires.

Histoire & Mode de jeu

Immortal Legacy The Jade Cypher

Vous reprenez vos esprits dans un lieu inconnu après un accident dans des circonstances étranges.

Vos souvenirs d’entrainement au combat vous reviennent, et c’est une bonne chose car rapidement vous allez devoir faire face à des ennemis armés. Il y a également des éléments mystérieux au sujet de votre mère, il va falloir éclaircir tout cela.

Immortal Legacy The Jade Cypher

Le scénario n’est pas transcendant mais somme toute assez complet pour implanter les bases du jeu, introduire habillement un tutoriel et vous amener petit à petit d’un jeu de tir plutôt classique vers quelque chose de plus… inhabituel.

Commandes & Jouabilité

Soyons clair, Immortal Legacy est raté sur le simple rendu de la vue à la première personne. En effet, dans la plupart des jeux en réalité virtuelle, les bras des personnages que l’on incarne ne sont pas représentés, il n’y a que les mains. C’est un peu étrange au début, mais on peut comprendre que cela permet d’économiser des ressources, au profit du reste du jeu. Mais ça n’est pas le seul avantage. Ici, les développeurs ont fait le choix de représenter intégralement les bras, sans doute pour plus de réalisme et renforcer l’immersion. Problème, on a l’impression d’avoir les bras qui sortent des oreilles. On pourrait se dire que ça n’est pas bien méchant, sauf que moi ça m’a complètement gâché le jeu, je n’ai pas réussi à m’y faire et la recalibration n’y change rien. Tout le long de mes sessions de jeu je n’ai eu cesse de trouver ça vraiment ridicule et malheureux.

Immortal Legacy The Jade Cypher

Pour ne rien arranger, le jeu offre des déplacements certes totalement libres, mais plutôt lents, tandis que les ennemis sont plus vifs. Aller se cacher derrière une caisse ou battre en retraite se fera dans la douleur des balles ennemies qui fusent.

C’est dommage, car il y a tout de même de bonnes idées au niveau du gameplay, avec régulièrement la possibilité d’emprunter plusieurs chemins, certains étant plus dangereux que d’autres. Il y a également des phases de « plateformes » et d’escalade, de la recherche de document etc. La dimension VR prend tout son sens quand vous devez littéralement vous allonger par terre pour passer sous des détecteurs lasers.

Agréable également, le fait de pouvoir utiliser aussi bien la main droite que la gauche pour tenir et utiliser une arme que des objets. Les gauchers seront contents. Pas de notion ambidextre en revanche, une seule arme à la fois. Mais au moins, vous pouvez alterner entre des armes à feu et des armes de poing comme des machettes ou des haches.

Immortal Legacy The Jade Cypher

De même que l’ambiance et les ennemis rencontrés changent peu à peu, le jeu prenant une tournure moins militaire mais plus surnaturelle. En fait, Immortal Legacy surfe sur plusieurs univers : du tir classique, les références sont nombreuses, du Resident Evil 7, et même dans un certain sens du Devil May Cry. Je parle d’éléments du jeu, et non du gameplay.

Immortal Legacy The Jade Cypher

Graphisme & Animation

Graphiquement, le jeu est correct mais loin d’être extraordinaire. Encore une fois c’est surtout le rendu du personnage qui fait défaut. Le reste, les ennemis, les décors, sont assez simples, un cran en-dessous d’un Bravo Team.

Les décors ne sont pas extrêmement variés, mais l’on a tout de même des ambiances qui changent et des zones tantôt ouvertes, tantôt plutôt en couloir.

Le jeu gère assez mal les collisions de nos membres avec le décor. C’est malheureusement encore trop fréquent sur les jeux VR.

Bande son et langue

Le jeu est en anglais sous-titré, l’interprétation est bonne. La musique colle à l’action sans être inoubliable.

Durée de vie

Une partie découverte vous tiendra en haleine 6 à 8 heures environs, et vous aurez sans doute des choses à revoir sur une seconde partie, si vous n’êtes pas comme moi rebuté par la réalisation.

Trophées

La personne en charge de l’écriture des trophées a voulu faire dans l’origine en publiant des messages énigmatique. Problème, c’était tellement énigmatique qu’on ne comprenait pas pour la plupart ce qu’il fallait faire pour débloquer les trophées. Dans un premier temps, l’auteur s’est senti obligé de répondre sur le forum de PSN Profiles pour donner des pistes. C’est ensuite par le biais d’une mise à jour du jeu que des explications ont été ajoutées pour chaque trophée dans la liste.

Immortal Legacy The Jade Cypher

Au final, il faut compléter le jeu, réaliser plusieurs actions très facilement manquables, et trouver l’ensemble des collectibles pour obtenir le platine. Rien d’insurmontable, mais prévoyez au moins une seconde partie en espérant ne pas louper des objectifs qui vous obligeraient à tout recommencer, faute d’unbe sélection de chapitre.

Video

Verdict

Sur le papier, Immortal Legacy pourrait être un très bon jeu d’action, et même le début d’une licence plutôt sympathique. Dans les faits, les défauts sont omniprésents et il est difficile de les oublier pour prendre du plaisir.

C’est d’autant plus dommage que d’autres jeux ont réussi là ou Immortal Legacy se plante : avec une réalisation comme Resident Evil 7 et un gameplay certes plus dirigiste mais plus dynamique comme Blood & Truth, Immortal Legacy : The Jade Cypher aurait pu être un incontournable du PSVR.

Les :

  • Une ambiance qui va crescendo vers l’horreur
  • Plusieurs chemins possibles
  • L’immersion jusqu’à devoir s’allonger par terre

Les :

  • Les bras me sortent des oreilles
  • Des déplacements lents, une réalisation globalement ratée

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire