Siberia 800

Posté le 24 juin 2016 Par Dans Matériels et accessoires

[Test] Casque-micro SteelSeries Siberia 800 (H Wireless Gaming Headset)

Aujourd’hui je vous propose le test d’un accessoire, et pas des moindres, puisqu’il s’agit d’un casque-micro haut de gamme, le H Wireless Gaming Headset de SteelSeries. C’est le premier modèle sans fil de la marque.

[Mise à jour du 24/06/2016] : ce casque est maintenant vendu sous le nom Siberia 800.

Je remercie au passage SteelSeries pour le prêt de ce casque-micro pour la réalisation de ce test.

La première chose qui m’a frappé avec ce casque-micro Siberia 800, c’est son prix. On le trouve aux alentours de 300€, ce qui représente une sacrée somme pour un joueur lambda, et même pour un joueur investi dans sa passion. Alors, à ce prix, que vaux-t-il vraiment ?

Dans une boite sombre, sobre et classe, le Siberia 800 est accompagné d’une foultitude d’éléments, dont un boitier de gestion, de nombreux câbles, différents adaptateurs secteur ainsi qu’une batterie.

En réalité, il s’agit d’une seconde batterie, la première étant déjà placée dans l’écouteur droit du casque. C’est une des particularités de cet ensemble : pendant que vous utilisez le casque, la seconde batterie est placée dans la station pour être rechargée. Lorsque la batterie du casque n’est plus suffisamment chargée (un signal sonore vous l’indique à plusieurs reprises plusieurs minutes à l’avance pour vous y préparer), il vous suffit de retirer le couvercle de l’écouteur (un quart de tour avec la paume de la main) et de faire l’échange de batterie.

Du coup, vous n’êtes jamais à court, on peut quasiment parler d’une autonomie infinie. De plus, chacune des batteries à une autonomie très importante, j’ai largement dépassé les 18h d’utilisation avant de devoir en changer !

En cas d’utilisation en filaire du casque, la batterie n’est pas nécessaire.

Revenons aux accessoires : le Siberia 800 fonctionne donc avec une base, que l’on branche sur secteur ou en USB sur un élément alimenté (ordinateur, console, box internet etc). Cette base possède un écran monochrome OLED et une molette de réglage, qui permettent d’avoir des informations sur l’état de la batterie en charge, de celle en cours d’utilisation, le volume sonore, la répartition son/voix, le support (PC, Xbox, PlayStation) etc. La navigation est simple : tourner la molette pour se déplacer dans les menus, un appui sur la molette pour valider, un bouton de retour à côté de la molette pour revenir en arrière dans les menus.

Tous ces réglages sont accessibles de la même manière depuis la molette située sur le casque, il n’est donc pas nécessaire de lever ses fesses du canapé pour modifier des paramètres. Cette molette sert également plus simplement à régler le volume sonore.

Côté câblage, le casque-micro en est accompagné d’un bon paquet, dont un câble optique SPDIF, un câble USB/micro USB et différents câbles analogiques 3,5mm.

La station possède une entrée et une sortie optiques SPDIF, c’est donc un son de qualité qui arrive de la console à la station puis au casque, et il est possible de rediriger le son également sur un ampli pour avoir le son dans ses enceintes lorsque l’on ne souhaite pas utiliser le casque, sans devoir rebrancher son installation à chaque fois. Il est possible d’utiliser plutôt les câbles analogiques 3,5mm, mais le rendu comme la spatialisation est moins bon.

Le câble USB/micro USB sert au son du micro sur PlayStation 3 et PlayStation 4. C’est avec ce câble que vous pourrez paramétrer l’accessoire dans le menu de votre console et utiliser le micro. Physiquement, le micro est rétractable dans l’écouteur gauche du casque. Télescopique et semi rigide, on peut ajuster sa position à notre convenance (il est préférable de ne pas trop le coller à la bouche). Une simple pression courte sur la touche d’alimentation du casque permet de « muter » (couper le micro), l’extrémité de ce dernier s’allume alors en rouge pour nous avertir de cet état.

Les différents câbles analogiques avec prises jack permettent les branchements sur PC, Mac, télé, tablettes, smartphones et Xbox, et la gestion des différentes sources audio. Il est ainsi possible de configurer par exemple le son du jeu + le son des voix d’une source telle que Skype ou Teamspeak sur son ordinateur ou sa PlayStation Vita. Un réglage nommé ChatMix permet de paramétrer le meilleur équilibre entre les différentes sources, tandis qu’une fonction LiveMix gère le son de manière à réduire le son du jeu lorsqu’un coéquipier vous parle.

Le néophyte sera au début un peu perdu devant tous ces câbles, mais une notice est incluse dans le pack et il sera possible de trouver des conseils sur internet.

Il est même possible de configurer l’installation en Bluetooth.

Voilà, les branchements sont faits, passons à l’utilisation à proprement parler. Le Siberia 800 adopte un design simple mais classe. La finition est soignée et les matières de bonne qualité. Les deux écouteurs sont sur pivots pour s’adapter à toutes les morphologies, la longueur du maintien est réglable. L’ergonomie est plutôt bonne : les écouteurs couvrent bien les oreilles, sans les écraser, et malgré son poids le casque n’est pas pesant même après un usage de plusieurs heures. Les commandes sont accessibles très facilement sans les chercher en tâtonnant.

Le son est tout simplement excellent ! Propre, nette, clair, avec une spatialisation vraiment bien retranscrite, à condition d’utiliser le câble optique pour un rendu optimum. Avec une fonction Dolby et différents réglages (Dolby Digital, Dolby Headphone, Dolby Prologic IIx), les écouteurs offrent une expérience sonore Surround 7.1 très agréable et précise. La précision du son est un atout indéniable par exemple en multijoueur pour une localisation rapide des ennemis.

Il y a même des possibilités de réglages d’ambiance, selon que l’on joue, que l’on regarde un film ou que l’on écoute de la musique etc.

Si l’expérience est parfaite en jouant, elle est sensiblement moins bonne pour écouter de la musique, et plutôt très correcte pour un film.

Le micro n’est pas en reste, les autres joueurs vous entendrons clairement sans que vous ayez besoin de parler trop fort. Attention tout de même à ne pas le coller trop près de la bouche, ni trop loin car les sons environnants ne sont pas complètement effacés.

Aucune latence ni coupure à signaler, même en allant chercher des collations dans le frigo de sa cuisine (distance d’émission jusqu’à 12m).

Verdict

Le casque-micro Siberia 800 (SteelSeries H Wireless Gaming Headset) est assurément un accessoire de grande qualité. L’expérience sonore qu’il procure est vraiment très bonne. L’installation avec une base et des tonnes de câbles peut sembler contraignante, mais une fois en place l’utilisation est aussi simple qu’avec n’importe quel autre casque, et son utilisation ainsi que sa compatibilité avec la plupart des équipements font largement pencher la balance vers le positif.

Il s’agit bel et bien d’un matériel digne d’une utilisation poussée voire professionnelle. Étant donné le prix plutôt élevé, en partie justifié, ses qualités ne justifient en revanche peut-être pas un investissement aussi lourd de la part d’un joueur lambda, sauf si l’argent n’est pas un problème pour lui (j’accepte volontiers les dons soit-dit en passant).

Les :

  • compatible PlayStation, Xbox, Windows, OSX, iOS, Android mais aussi télévisions récentes et platines Blu-ray
  • Une autonomie non-stop
  • Un son et une spatialisation de qualité (surtout avec l’entrée optique)
  • Une interface de gestion simple
  • Des câbles en nombre pour faire l’installation qui nous correspond
  • La led rouge en état mute
  • Les fonctions LiveMix et ChatMix

Les :

  • Un coût important
  • Un boitier à brancher (si on fait abstraction de ses avantages)

 SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

15 Réponses

  1. La perspective de charge infinie laisse rêveur !

    J’en avais entendu parler, et visiblement il a l’air de tenir toutes ses promesses.

    En tout cas pour le joueur lambda que je suis, le Sony Gold fait le job à merveille ! 🙂

    Mais tout comme toi avec quelques (beaucoup) billets en plus en poche, je pense que je me laisserais tenter.

  2. As-tu trouvé une différence notable entre le 7.1 de ce casque et le virtual 7.1 du pulse de sony ?

    • Oui, clairement, le Pulse est un très bon casque pour son prix, mais celui-ci offre vraiment un son propre, surtout en utilisant le câble optique SPDIF en entrée.

      Là j’ai du le rendre et j’ai repris mon Wireless Headset premier du nom de chez Sony, je pleure déjà le H Wireless de chez SteelSeries…

  3. Concernant l’écoute tu dis « elle est sensiblement moins bonne pour écouter de la musique, et plutôt très correcte pour un film.  » donc pour cette partie hifi/hc, tu le conseillerai par rapport au Sony ou pas compte tenu du surcoût (plus du triple) ?

    • C’est surtout pour dire que le son est au top en jeu et un cran en-dessous pour de la musique ou un film, mais c’est vraiment pour chipoter, le son est très correct. La différence avec un casque à moins de 100€ est notable.

      Si tu peux te permettre de t’offrir un tel casque, fais-toi plaisir, mais le Pulse a vraiment de bonnes performances pour un prix bien moins élevé, donc pour les bourses plus modestes, et encore, le pulse est plus intéressant.

      Pour ceux qui ne veulent pas mettre plus de 100€ le 2.0 de chez Sony est également très correct pour le prix à priori (je ne l’ai pas encore testé). Si tu veux un bon son sur du multi usage, ça vaut peut-être le coup d’épargner un peu et te tourner vers un modèle un cran au-dessus.

      J’ai envie de dire que ça dépend de ses moyens et ses besoins, le H ne justifie pas qu’on casse sa tirelire et qu’on se serre la ceinture, mais si on peut se l’acheter sans contrainte alors il donnera entière satisfaction.

  4. Salut,

    Est-ce qu’il est confortable ?
    Sinon y a-t-il un casque similaire qui vaut mieux? Astro A 50?

    • Bonjour, oui je l’ai trouvé plutôt confortable, comparé à d’autres casques où la taille est trop petite et ne couvrent pas bien les oreilles (les Turtles Beach par exemple).

      • Merci pour ta réponse et pour le test.
        En fait je possède le casque dt-770 + 3d recon usb niveau qualité sonore c’est parfait il donne le meilleur en musique mais niveau confort c’est la catastrophe au bout de 30mn il fait mal , je voudrais savoir avant d’investir 250 euros sur le steelseries wireless H et pour garder un casque pour de bon et pas changer , est-ce que vous le conseillez vraiment d’après votre expérience ?

        • Personnellement c’est le prix qui me bloque, et je n’ai pas non plus eu l’occasion de tester des tonnes de casques différents, mais si j’avais le budget ou si il était moins cher je pense que je me tournerai vers ce produit, d’autant que mon casque PlayStation (le premier modèle) commence à bien s’abîmer au niveau des mousses à causes des branches de lunettes.

          • oui c’est claire avec les lunettes ça n’arrange pas tous.

            Steelseries coûte 230 euros sur Amazone presque au même prix que le Astro A50, reste à savoir lequel l’emporte

          • Je ne connais pas l’autre modèle que tu cites :/

  5. bonjour

    le siberia 800 a t il le retour de voix?

  6. Bonjour, je voulais savoir si l’absence de possibilité de branchement en hdmi était dommageable pour la qualité du son (spatialisation ) notamment pour les films ?
    Merci.

    • Bonjour, J’utilise la connexion optique et j’ai un très bon rendu de spatialisation mais je l’utilise surtout pour jouer je n’ai pas énormément d’expérience avec les films avec ce casque.

Laisser un commentaire