Posté le 7 juin 2014 Par Dans 100%

[Complétion] 100% PSN n°18 : FEZ

A défaut d’obtenir des platines en ce moment (mais j’y travaille), j’arrive tout de même à compléter des jeux à 100%.

Il ne m’aura pas fallu voir beaucoup du concept de FEZ pour avoir envie d’y jouer. Et même si au final j’étais loin de m’imaginer qu’il serait comme il est, le simple fait de jouer sur l’angle de vue pour modifier le décor et pouvoir progresser dans les niveaux, j’ai trouvé ça vraiment sympa.

Une fois le jeu dans les mains, j’ai rapidement pris du plaisir à pivoter la caméra et à ouvrir les portes. Et puis l’inquiétude m’a gagné lorsque j’ouvrais des portes, en en laissant derrière moi, pour m’enfoncer dans une direction en ayant conscience de toutes celles que j’ignorais pour l’instant.

J’ai ensuite rapidement appris à lire la carte et à exploiter les indications pour achever au mieux une zone avant de passer à une suivante.

Je ne m’acharnais pas sur les secrets, n’ayant pas trop d’indications au début. Et puis à un moment je me suis retrouvé devant un totem sur lequel il y avait des symboles façon Tetris. J’ai immédiatement pensé à des mouvements à reproduire avec la croix directionnelle et les touches de la console (je jouais sur PSVita, qui me semble le plus adapté pour ce type de jeu). Voyant que ça ne fonctionnait pas mais étant pourtant sur de ma déduction, j’ai pensé à incliner la console pour lire les symboles de gauche à droite et non plus de haut en bas. Eurêka, j’ai pu ouvrir un passage.

Plus tard j’ai également compris qu’il y avait des symboles pour les chiffres et les lettres, et des posters dans des salles dans le village permettent de les décoder, mais dans un premier temps j’ai eu la flemme de poser ça sur le papier, ne pensant pas que ça me servirait.

J’ai même espacé malgré moi les sessions de jeu, et la reprise fût difficile car les codes précédemment déchiffrés m’apparaissaient très vague.

J’ai donc décidé de me pencher plus sérieusement sur le sujet et de mettre les choses sur papier. J’ai également fini par comprendre l’utilité des parchemins lorsque j’avais des zones avec des coffres sur des plateformes à priori inaccessibles.

J’ai même fini par comprendre des énigmes plus complexes en tombant par hasard dans la salle de l’horloge avec la présence d’un Anti-cube.

Bref, à force de me creuser les méninges et de revenir dans des lieux déjà visités mais mis de côté faute d’idées, j’ai beaucoup développé ma progression.

Malgré tout un peu pressé d’en finir, j’avoue avoir regardé sur des guides les lignes de mouvements à faire dans certaines zones, plutôt que de m’amuser à essayer les différentes séquences que j’avais déchiffré précédemment ou bien plutôt que d’avoir à traduire des textes en langage FEZ. C’était plus dans un souci de gain de temps que de blocage.

Mon gros défaut aura été de vouloir faire un maximum voir tout durant ma première partie, plutôt que de terminer sitôt les 32 Cubés récupérés et d’utiliser la vue à la première personne de la nouvelle partie+ pour voir des indications au sol par exemple.

Après m’être décidé à procéder comme telle, c’était déjà plus simple dans certaines situations.

Je suis venu à bout des 100% de trophées, mais il me restait une porte spéciale à ouvrir, dans laquelle on peut voir un cœur fait à partir de 3 cubes spéciaux à récupérer dans les niveaux.

(02/06/2014)

FEZ est vraiment un jeu rafraichissant, avec un visuel, un univers et un concept comme j’aime, même si il faut le reconnaitre certaines énigmes sont vraiment, mais vraiment tordues.

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire