Platine God Of War III Remastered

Posté le 25 août 2015 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°102 : God Of War III Remastered

Se replonger dans un excellent jeu, et obtenir un nouveau trophée de platine, ça fait toujours plaisir.

Platine God Of War III Remastered

A la sortie d’une version remasterisée d’un jeu, je suis toujours partagé. Je comprends que ça puisse donner l’occasion à ceux qui n’y ont pas joué à l’époque de découvrir le titre, dans une version plus proche de ce qui se fait actuellement graphiquement parlant, mais quand on y a déjà joué et qu’on a des tonnes de jeux nouveaux à faire? Et bien dans certains cas, on a quand même envie d’y rejouer, pour le plaisir de se replonger dans une aventure qui nous avait marquée à son époque.

C’est le cas en ce qui me concerne pour God Of War 3 Remastered, et lorsque PlayStation France me l’a proposé pour test, la nostalgie a pris le dessus sur la raison et j’ai accepté. Niveau timing, ça tombait quelques jours avant la Gamescom, c’était jouable de le compléter avant de partir au salon pour être tranquille ensuite. Mais c’était sans compter sur la société de livraison qui, comme à son habitude, s’est contentée de faire demi-tour en arrivant devant la résidence où j’habite. Mémoriser un code porte, ou appeler le destinataire, c’est compliqué M’voyez.

Bref, j’ai reçu le jeu finalement bien après la Gamescom, vendredi dernier pour être précis. Avec tous les articles qu’il me reste à rédiger, et de nouveaux jeux qui arrivent, ça me laissait peu de temps pour tester de God Of War 3 Remastered. Je l’avais platiné à l’époque en 2 parties, et je me souviens en avoir un peu bavé sur la première en normal, et moins sur la seconde en difficile, ayant trouvé la technique de la touche pour éliminer la plupart des ennemis de première catégorie (en réalité, ce n’est pas toujours si simple que d’appuyer sur ). Mon objectif ici était d’obtenir le platine le plus efficacement possible, et donc en une seule partie. Avant de me lancer, j’ai consulté un guide de trophées histoire de me remémorer les objectifs, et j’ai bien fait car il y en a beaucoup qui sont manquables si on n’y prête pas suffisamment attention. Il faut penser à bien récupérer les trésors des boss que l’on affronte, ainsi que les coffres spéciaux renfermant les cornes de minotaures, yeux de gorgones et plumes de phénix pour monter à fond ses jauges de santé, magie et endurance. Idem pour les coffres d’orbes rouge pour améliorer ses armes. Il y a également des objectifs à réaliser avec certains pouvoirs que l’on débloque, comme aveugler un certain nombre d’ennemis. Une fois tout cela remis dans mon esprit, j’ai lancé le jeu en mode Titan donc. Je mentirai si je disais que je me suis baladé de bout en bout, j’avoue en avoir tout de même bavé sur certains affrontements, mais globalement je m’en suis bien sorti et les réflexes d’esquive et de parade-riposte sont vite revenus.

Je gardais sous les yeux les vidéos des différents collectibles, pour être sûr de ne rien manquer, mais très franchement j’aurai pu tous les retrouver sans ces vidéos, ma mémoire fonctionne plutôt bien sur ce genre de choses. Et même, la plupart des vidéos des coffres cachés ne les indiquent pas tous, au final j’en ai trouvé plus, et c’est tant mieux car une fois les jauges améliorées au maximum ces coffres donnent des orbes rouges. J’ai priorisé l’amélioration des armes d’Hadès que j’utilisais la plupart du temps, et à la sortie du labyrinthe tout mon équipement était au maximum.

Par sécurité, je choisissais un nouvel emplacement à chaque nouvelle sauvegarde. Cela m’a permis de relancer le passage juste après le combat contre Hadès justement où l’on a de la magie infinie pour essayer le pouvoir des âmes. A cet endroit il est possible de réaliser le combo de 1000 avec l’attaque + en boucle. J’ai également joué avec les sauvegardes pour relancer la zone avant le labyrinthe, baisser la difficulté à facile en me laissant mourir plusieurs fois, et traverser le labyrinthe sans mourir. En temps normal j’aurai pu le tenter en difficile, mais j’avais peur d’y passer trop de temps.

Pour les aveuglements, les flèches enflammées, les coups de pied aux culs des chiens et les centaures à éventrer, en m’y attelant chaque fois que j’en avais l’occasion, ce fût une formalité.

Après une petite session le vendredi soir, une autre un peu plus longue la nuit de samedi à dimanche, je me retrouvais dimanche après-midi devant le labyrinthe (que j’avais traversé la veille sans mourir en facile donc). Il n’est pas si compliqué, pour la phase avec les pics au sol il suffit de rester en parade (), les ennemis ne peuvent pas vous toucher. Peu après je me retrouvais face à Zeus, les phases 1 et 2 du combat final m’ont demandées quelques essais, mais je m’en suis mieux sorti que ce que je craignais. Sitôt le générique de fin terminé, j’ai enchainé avec les défis de l’Olympe. Je les ai expédié les 7 en 1 ou 2 essais, et ainsi obtenu le platine.

GOW_III_R_Trophée_35  Roi de la colline : Débloquez tous les trophées (23/08/2015)

Platine God Of War III Remastered

God Of War III est vraiment un bon jeu et ça m’a fait plaisir de m’y remettre, mais aussi d’avoir réussi à le (re)terminer en difficile. Pour les habitués du genre ça parait certainement simple, mais à la base je ne suis pas un fana du genre beat’em all et surtout je ne suis pas forcément à l’aise avec la gestion des combos et des esquives dans les jeux de ce type. C’est donc assez gratifiant pour moi, surtout d’avoir pu le plier en 3 sessions comme je l’avais prévu.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire