Square Enix

Posté le 7 septembre 2016 Par Dans Evènements

[Évènement] Gamescom 2016 : Deus Ex Go, Deus Ex Mankind Divided

Retour sur la licence Deus Ex bien représentée à la Gamescom avec Deus Ex Go et Deus Ex Mankind Divided. C’est jblaster qui s’y colle.

L’actualité est riche en ce moment pour Square Enix avec beaucoup de jeux à venir. Mais une franchise était très bien représentée, il s’agit de Deus Ex, avec Deus Ex Mankind Divided sur consoles et PC mais également Deux Ex Go pour mobile. Si nous étions très familiers avec l’ami Vavache avec les deux précédents opus Go, il faut bien avouer que pour Mankind Divided nous découvrions totalement la licence. Nous vous donnions nos avis à chaud en vidéo :

Deus Ex Mankind Divided

L’histoire prend place en 2029 dans un univers cyberpunk où les humains augmentés ne sont plus désirés dans la société. Le célèbre Adam Jensen devient alors un soldat infiltré qui va devoir mener à bien de nombreuses missions dans un monde qui ne voudrait ne plus avoir affaire avec des hommes comme lui.

Le jeu est un FPS action-infiltration où vous pourrez décider de la façon dont vous souhaitez exécuter à bien votre mission. Mais avant de jouer il nous a fallu choisir la difficulté mais également le type de commandes du jeu selon notre niveau et nos habitudes. Lors de notre essai, à la fin de la cinématique introduisant la mission, la première décision concernait l’utilisation d’arme létale ou paralysante. Vavache et moi avons tous les deux choisis une approche non létale. Ensuite nous devions choisir entre une arme efficace à courte distance pour approcher au plus près de l’action ou bien une arme à lunette efficace à longue portée. Encore une fois nous avions fait le même choix : le fusil à lunette. Personnellement cela me semblait plus convenir au coté infiltration du titre.

Le niveau commence, dans un lieu qui semblait être une base pétrolière (désolé pour l’imprécision mais je n’ai pas bien entendu tous les détails de l’histoire tant la musique des stands voisins était forte). On commence tout d’abord par enchainer quelques phases de plateforme. Même si le jeu se déroule à la 1ère personne j’ai trouvé que la progression s’effectuait sans difficulté. Nous avons ensuite été invité à suivre de petits tutoriels. Tout d’abord pour appréhender le système de couverture. On s’approche d’un mur ou tout autre objet permettant de se mettre à couvert, on presse la touche liée et le jeu passe alors à la troisième personne afin de pouvoir observer facilement les déplacements des ennemis. C’est plutôt bien fait et permet d’établir une tactique pour venir à bout de vos adversaires. Pour passer d’une cachette à une autre, on vise avec le joystick, on observe alors la une silhouette bleue d’Adam, on la place à l’endroit souhaité, on valide et il se met à couvert automatiquement. Le système est bien pensé et très efficace.

Ce tutoriel permettait également d’appréhender les éliminations furtives. Il suffit de se placer derrière un ennemi et de l’exécuter de façon silencieuse. Ensuite on a pu apprendre à utiliser les augmentations d’Adam. Avec par exemple une sorte de radar permettant de visualiser la position des ennemis ou des faiblesses dans certaines structures et qui permettent après destruction de continuer la progression. Et on a pu également tester l’augmentation d’invisibilité. Cette dernière est à usage limité et permet de passer pendant un court instant devant le nez des ennemis sans se faire repérer. Mais cet essai fut également l’occasion de se familiariser avec les minis jeux de hack. Ces phases étaient relativement simples (probablement car cela devait se situer dans les débuts du jeu). On commence par attaquer un nœud du parcours de hack, une fois l’attaque terminée on peut fortifier le nœud, et on attaque tous les points jusqu’à la fin du parcours. Le tout étant chronométré. Mais malheureusement notre temps à nous était également compté et nous n’avons pas pu aller au bout du niveau de démonstration car nous devions nous rendre à l’un de nos rendez-vous. Mais de ce que l’on a pu en voir, ce fut une bonne surprise, le jeu est techniquement plutôt réussi et le coté infiltration de ce FPS correspond assez à notre façon de jouer.

Deus Ex Go

Passons à la déclinaison mobile Deus Ex Go. Nous connaissons bien l’univers Go avec Vavache, on a en effet tous les deux adorés les précédents opus Hitman Go et Lara Croft Go. Et grâce à la gentillesse de Square Enix Montréal nous avons pu obtenir une présentation privée de ce nouvel épisode. Des conditions idéales pour que je puisse découvrir les nouveautés de ce titre et m’y essayer également.

Deus_Ex_Go_01

Deus Ex Go se déroule quelques temps avant les faits de Makind Divided. Ce titre mobile possède donc sa propre petite trame narrative qui a été élaborée de concert avec les développeurs du studio de Deux Ex Mankind Divided afin de s’assurer une certaine cohérence scénaristique.

Coté jeu on retrouve les bases qui ont fait le succès des précédents jeux Go, c’est à dire résoudre de petits casses-tête en se déplaçant au tour par tour. Et à chacun de nos mouvements des ennemis ou le plateau peuvent évoluer également.

Deus Ex Go

Deus Ex Go

Mais cette fois-ci ces éléments sont donc inspirés de l’univers Deus Ex. Tout d’abord concernant les ennemis, et plus particulièrement les soldats. Ceux-ci peuvent vous repérer tout au long d’une ligne droite, et ils se déplaceront alors jusqu’à la dernière case où ils vous ont vu (voir ligne rouge de déplacement sur les captures). Cela change totalement la façon dont sont abordés les niveaux par rapport aux précédents opus. On a également la présence de tourelles qui pourront vous éliminer tant que rien ne lui bouche la vision sur une ligne entière.

Deus Ex Go

Coté nouveauté on a également l’utilisation d’augmentation, comme celui d’invisibilité qui une fois activé vous donnera à la position suivante une invisibilité totale afin de ne pas se faire repérer ou tuer par un ennemi.

Deus Ex Go

Deus Ex Go

Enfin vous avez la possibilité de pouvoir pirater des éléments du plateau. Par exemple il est possible de faire devenir alliée une tourelle et alors de passer devant elle sans être inquiété ou bien elle éliminera les ennemis se présentant devant elle. Vous pouvez également pirater certaines zones de plateau alors jusque là infranchissables et ainsi progresser vers la sortie du niveau ou bien vous servir de cette possibilité pour éliminer ou coincer un ennemi.

Pour mettre en place le piratage il faudra créer des lignes de hacks (en jaune sur les screens), et certains ennemis pourront soit casser ces lignes de hacks ou bien si ils passent sur le point du plateau permettant le piratage l’annuler complètement. Il faut donc bien anticiper les mouvements adverses et parfois créer des lignes qui ne sont pas forcément les plus directes.

Deus Ex Go

Des augmentations permettent également de pirater à distance d’un point de piratage ou bien de tuer un ennemi même éloigné. L’utilisation de ces différents éléments du gameplay arrivent continuellement au fil de l’histoire et se mélangeront plus vous progresserez.

Un des seuls reproches que je pouvais faire à Hitman Go et encore plus à Lara Croft Go concernait sa rejouabilité. En effet une fois tous les puzzles terminés en un nombre de coups indiqués ou en ayant terminés les défis supplémentaires existants (uniquement dans Hitman Go), on avait alors terminé et on pouvait supprimer le jeu de son smartphone ou alors se contenter de recommencer des niveaux déjà connus. Square Enix Montréal avait bien conscience de ce problème et grâce à l’évolution de leurs outils ils peuvent désormais proposer du contenu régulièrement. En effet il existe maintenant des Live Puzzles. Tous les jours de la semaine un nouveau puzzle est disponible et la difficulté augmente de façon croissante jusqu’à un niveau difficile le vendredi. La difficulté sera bien plus élevée dans ces Live Puzzles que dans le mode histoire. Ce dernier étant surtout un prétexte pour bien maîtriser toutes les mécaniques du jeu. Les développeurs ne voulaient pas que les joueurs rencontrent des difficultés insurmontables lors de l’histoire afin que chacun puisse arriver au terme de celle-ci. Concernant les Live Puzzles, chaque semaine sera une semaine à thème mettant particulièrement en avant un élément de gameplay.

Mais ce n’est pas tout, d’ici quelques temps chaque utilisateur pourra créer son propre puzzle et défier ses amis ! De quoi ajouter de nombreuses heures de jeu.

Vous l’aurez compris j’ai à nouveau été totalement emballé par ce Deus Ex Go, je suis maintenant en train d’y jouer à la maison afin de me faire un avis définitif et de découvrir toutes les nouveautés du titre. Mais en tout cas tout cela augure du bon et la rejouabilité apportée au titre donne encore plus d’importance au jeu. Deus Ex Go devrait encore s’imposer comme un jeu à posséder sur smartphone et devrait être en mesure de remporter de nombreuses récompenses.

Pour finir nous tenons à remercier la représentante Square Enix France qui nous a permis d’aller tester facilement Deus Ex Mankind Divided mais également les membres Square Enix Montréal pour ce rendez-vous, j’ai pu découvrir le jeu dans des conditions idéales et dans la bonne humeur québécoise !

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *