pickupVRcinema

Posté le 9 juin 2016 Par Dans Evènements

[Evènement] Présentation de pickupVRcinema – salle de cinéma en réalité virtuelle

La Réalité Virtuelle est en vogue en ce moment, et différents projets voient le jour, comme celui d’une salle de cinéma en réalité virtuelle, pickupVRcinema, que mon ami MathMcFly a pu tester, et dont voici son compte-rendu.

Invité par l’intermédiaire de Vavache, je me suis rendu à une présentation presse pour l’ouverture d’une « salle de cinéma » d’un nouveau genre, pickupVRcinema, situé dans le 3e arrondissement de Paris (113 rue de Turenne 75003 Paris).

La société, fondée par 3 jeunes distributeurs de films, organise depuis déjà quelque temps des projections de films en réalité virtuelle, et a décidé d’installer en plein cœur de Paris l’une des premières salles de projection de ces films d’un nouveau genre. Et ce afin d’offrir au plus grand nombre l’accès à une technologie qui va assurément continuer à se développer, et prendre d’ici peu la même ampleur que l’arrivée d’internet dans nos foyers, ou la télévision à une époque plus lointaine !

Arrivé sur place, et en attendant mon tour, j’observe par la large baie vitrée le groupe précédent, masque et casque audio sur le crâne, assis sur des fauteuils pivotants, tourner sur eux-même à 360°, levant la tête au plafond, ou semblant regarder quelque chose à leurs pieds ! Pour ceux qui connaissent, j’ai vraiment eu l’impression de revoir une scène de l’excellent eXistenZ de Cronenberg.

Evènement pickupVRcinema

La salle est dotée d’une dizaine d’équipements au rez-de-chaussée, plus 5 supplémentaires en balcon.

Techniquement, chaque spectateur est équipé d’un masque Gear VR et d’un casque audio, installé dans un fauteuil permettant de pivoter sur 360°. Disons-le tout de suite, ce n’est pas encore à proprement parlé de la réalité virtuelle, puisqu’il n’y a pas d’interaction entre le spectateur et l’environnement en 3D qui s’offre à lui. Petits défauts de jeunesse : la pixellisation est rendue plus visible du fait du grossissement des lentilles intégrées dans le masque, et la salle mériterait d’être mieux isolée de la rue et de son environnement parfois bruyant (voitures notamment).

Cependant, l’immersion est bluffante. Autant la promesse  faite par les cinémas plus classiques, puis par les fabricants de TV aura à mon sens été un peu hâtive, autant le rendu 3D de ces nouveaux systèmes est véritablement immersif.

Evènement pickupVRcinema

Evènement pickupVRcinema

L’équipement est individuel, avec un masque Gear VR pour la vision, et un casque audio enveloppant pour le son.

L’équipe nous avait préparé une projection de 4 petits films, de genres très différents, afin de nous faire voir les possibilités offertes par cette technologie.

Le premier d’entre eux, LoVR, est une immersion visuelle, sonore et graphique autour du coup de foudre. Des images de synthèse faites de texte, de formes et de couleurs se mêlent à une musique électro entrainante (de Jon Hopkins) pour nous plonger dans une expérience à part en 3 dimensions. Particulier mais hyper immersif, les formes en 3D nous frôlant à 360° !

Evènement pickupVRcinema

Des formes, du texte et des couleurs flashy pour raconter les mystères du coup de foudre !

Le second, The Ark était un reportage sur la sauvegarde des derniers rhinocéros blancs. J’avoue que je l’ai trouvé un peu creux. On se retrouve un peu planté dans le décors, avec certes une vision à 360°, mais très peu de mouvements, et donc une 3D un peu « plate » ; un peu comme les sites internet de visite virtuelle de lieux touristiques, la 3-dimensions en plus.

Quand on voit les reportages plus classiques qu’il est possible de faire, nous faisant survoler la jungle amazonienne au milieu des aras, ou nager en pleine mer avec une bande de dauphins, je trouve que la réalisation a un peu manqué le coche.

Evènement pickupVRcinema

Evènement pickupVRcinema

De très belles images de nature, un peu statiques par contre.

Puis on nous a projeté Sonar, un court-métrage de science-fiction nous mettant en scène à bord d’un vaisseau spatial, parti pour explorer l’intérieur sombre et mystérieux d’un astéroïde. Là on peut dire que l’immersion est totale ! Autant le premier film, malgré une 3D particulièrement bien réussie, associée à une musique de qualité, est un peu trop conceptuel pour nous rendre acteur de l’action ; le documentaire, trop statique à mon goût, nous place plutôt en tant que spectateur. Ici, on devient réellement un pilote d’engin d’exploration spatiale !

Bien sûr l’essentiel de l’action se déroule devant, à travers la bulle vitrée du cockpit  ; mais il suffit de se tourner derrière pour découvrir l’arrière du vaisseau. Et on se rend compte alors qu’on est bien seul, perdu dans l’espace devenu encore plus inquiétant. Retour aux commandes, les moniteurs s’affolent, tout tremble, rien n’y fait, on s’enfonce de plus en plus dans les tréfonds de l’astéroïde … Le reste est à découvrir !

Evènement pickupVRcinema

Evènement pickupVRcinema

Vue du cockpit, seul dans l’Espace !

Le dernier film est peut être moins mouvementé, mais tout aussi terrifiant ! Et pour cause, il s’agit de Killer Deal, un film d’horreur tendance slasher, avec en rôle principal l’acteur Ian Ziering (le Steve de Beverly Hills !). Un revendeur spécialisé se retrouve dans un motel premier-prix, avec son dernier achat, une mystérieuse machette. Mais il semble qu’il ne soit pas seul…

J’ai beaucoup apprécié ce dernier petit film ; certes notre point de vue est aussi statique que dans le documentaire, mais c’est voulu. On se retrouve spectateur privilégié d’une histoire qui se déroule devant nous, presque avec nous. On vit vraiment l’action dans cette petite chambre, on en est le témoin muet et impuissant. Vraiment très sympa ce petit huit clos, avec une 3D au service d’une ambiance oppressante à souhait !

Evènement pickupVRcinema

Le frisson en 3 dimensions !

Visuellement, j’ai vraiment eu l’impression qu’un pas de géant a été franchi. Certes les LCD ont permis des tailles d’écran plus importantes sans l’encombrement des rétroprojecteurs… La technologie a apporté des images plus nettes, plus réalistes… Mais rien de vraiment nouveau ! Les lunettes polarisées ont timidement essayé de faire avancer l’offre, mais avec une réussite tout relative, au cinéma comme sur les téléviseurs de salon.

Là, la 3D est effective, pas juste une sensation de plans superposés (d’ailleurs essentiellement en profondeur de l’écran) ; le résultat est très proche de la vision réelle de tous les jours, et ce même malgré une définition perfectible. Avec les casques audio modernes, au son enveloppant et directionnel, l’immersion est presque totale.

Encore une fois, le manque d’interaction (pas non plus d’avatar digital, au moins des bras pour pianoter sur les commandes du vaisseau dans Sonar) et l’absence de prise de décision sur le déroulement de l’action ne nous permet pas de parler de réalité virtuelle. Pour le moment, il s’agit plus d’un cinéma immersif, d’une expérience nouvelle de loisir.

Mais quelle expérience ! A part le documentaire où j’ai trouvé que le 3D était largement sous-exploitée, les films disponibles pour le moment sont plutôt très sympas, et variés. L’offre devrait rapidement se développer, et améliorer encore les techniques cinématographiques particulières que nécessitent ces productions.
Alors à tous ceux et celles qui souhaiteraient tenter l’expérience sans investir dans du matériel cher qui sera rapidement dépassé, une seule adresse pour le moment, à Paris… Mais avec une équipe jeune et dynamique, pionnière dans le domaine de la « projection » grand public de ce nouveau genre de films, et très sympa et disponible. Et toujours en quête de nouveautés à nous proposer ! Bref, merci à eux, ils méritent d’être encouragés.

Infos pratiques

Le pickupVRcinema est la première salle de cinéma en réalité virtuelle de France

Le pickupVRcinema propose le meilleur de la création VR mondiale

113 rue de Turenne 75003 Paris

Métro Filles-du-Calvaire (8)

Séances du mercredi au vendredi de 19h à 22h

samedi et dimanche de 14h à 22h

autour de séances thématiques

Le pickupVRcinema accueille 16 installations utilisant la technologie Gear VR.
Chaque spectateur prend place pour une séance à 360° choisie au préalable parmi les 5 thématiques proposées :

  • Frisson
  • Etat du monde
  • Voyage
  • Grand spectacle
  • French Touch

Au programme de chaque séance 3 à 5 films, pour une expérience unique de 35 minutes environ. Prix de la séance : 15 € par personne.

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire