Posté le 19 août 2014 Par Dans Evènements

[Évènement] Gamescom 2014 : 2K / Evolve

Présentation du stand 2K à la Gamescom 2014.

Bon, j’exagère un peu avec le description de l’article, car au final, mon expérience 2K à la Gamescom s’est principalement focalisée sur Evolve.

J’avoue donc avoir fait l’impasse sur NBA 2K15, WWE 2K15 ou encore Borderlands The Pre-Sequel même si l’ambiance semblait y être plutôt bonne. Il faut dire aussi que notre planning était serré et devoir faire la queue pour tester chaque jeu n’est juste pas possible quand on a que 2 jours et des rendez-vous de calés un peu partout durant la journée.

Non, le jeu à essayer, c’était Evolve. Lorsque l’on m’en a parlé à la base, l’idée d’un 4 vs 1 (4 joueurs contre 1 joueur) commençait à faire son petit bonhomme de chemin dans ma tête.

Et puis jblaster a eu l’opportunité d’aller le tester à Paris (vous pouvez lire son compte-rendu complet ici).

Le concept est vraiment bien sur le papier : 4 chasseurs avec chacun une classe bien distincte, faces à un monstre qui peut évoluer et devenir plus puissant. Mais j’avais quelques doutes sur l’équilibre des 2 camps. Le mieux était donc de l’essayer moi-même.

A la Gamescom, le stand était assez grand. Les images et design du jeu sont vraiment classe, ????????v?? comme pour Evolve, c’est tout bête mais bien trouvé. Accompagné de jblaster, nous avons proposé à Mr Seb, Cyril et IamBigMax de nous rejoindre, histoire de jouer à 5. Malheureusement IamBigMax est arrivé un peu tard et nous étions déjà entré dans le stand.

Nous arrivions dans une première salle avec plusieurs rangées de 5 poufs aux couleurs du jeu (noir/rouge orangé). Le 5ème pouf a rapidement été occupé par un autre joueur qui faisait la queue avec 5 autres de ses amis.

Une charmante hôtesse nous donnait à chacun un bracelet en caoutchouc. Ce n’est qu’en observant celui de mes camarades que j’ai compris que chaque bracelet indiquait la classe que nous allions incarner : le soigneur, le trappeur, le support, l’assaut et bien évidemment le monstre.

Le hasard a voulu que je sois le monstre. Je n’avais rien contre, mais je préférai que l’on soit les 4 ensemble pour bien jouer coordonnés. C’était sans compter sur le 5ème joueur qui faisait mine de ne pas comprendre ce que nous lui demandions. Sans doute a-t-il eu peur de se faire massacrer.

Soit, je serai le monstre. On nous a convié à nous rendre dans la pièce d’à côté, équipée de plusieurs ilots de 10 écrans : 4 faces à 4 autres pour les chasseurs et 2 à chaque bout pour le monstre (2 parties par ilot donc).

En voyant le clavier de PC, j’ai eu un peu peur, heureusement il était possible de jouer à la manette… Xbox One…

L’hôtesse m’expliquait rapidement en anglais les commandes (l’interface du jeu était en allemand), puis les choix à faire avant de commencer la partie : déjà le monstre. J’avais le choix entre le Goliath et le Kraken. J’ai choisi le Kraken qui a la faculté de voler (le Goliath lui peut devenir invisible). Comme on commence au premier stade de l’évolution du monstre, nous n’avons que peu de points à répartir ensuite dans les attaques.

Une fois la configuration faite, et les explications données aux chasseurs de leur côté, la partie commençait.

Comme j’avais déjà discuté du jeu avec jblaster, je savais qu’en tant que monstre, je devais m’éloigner et me nourrir rapidement pour évoluer. J’essaie d’attaquer des groupes d’oiseaux en vain, avant de repérer des petit animaux. Il faut savoir qu’en jouant le monstre, on a une vision assez spéciale du décor, avec les êtres vivants en silhouettes. Orange pour les chasseurs, jaune pour les animaux et bleu pour les cadavres d’animaux. En se nourrissant, une jauge se remplie. Tant qu’elle n’est pas utilisée pour évoluer, elle fait office de bouclier. Et ça tombe bien, parce qu’avec une manette Xbox, des indications en allemand et mes lentilles qui commençaient à me gêner (je joue habituellement avec des lunettes), je ne trouvais pas comment évoluer.

Assez rapidement, les chasseurs me sont tombés dessus. Je n’avais que 2 attaques dont une au niveau 2 (c’est ainsi que j’ai choisi la répartition des points au début), mais un temps de rechargement assez rapide, j’arrivais donc à infliger pas mal de dégâts, mais j’avais tendance à cibler le chasseur le plus proche au lieu de me focaliser sur un seul voire sur le soigneur.

De temps en temps je m’échappais pour me nourrir à nouveau d’animaux, toujours sans trouver comment évoluer.

Lors des assauts suivants, les chasseurs me lançaient des pièges, et là aussi je n’ai pas compris tout de suite comment m’en libérer. Heureusement le fait de voler m’aidait à être assez mobile et à prendre peu de dégâts.

Le temps passait, et je n’arrivais pas à faire suffisamment mal chez les chasseurs. De leur côté, ils semblaient désorganisés.

Au bout d’un moment, alors que j’étais isolé dans un coin, j’ai enfin réussi à évoluer au niveau 2. J’ai pu alors choisir pas mal d’évolution d’attaque et me préparer à u nouvel assaut. J’étais alors devenu suffisamment puissant pour mettre à terre mes adversaires et remporter la partie.

Si j’avais compris les commandes plus rapidement, j’aurai certainement pu atteindre le niveau 3 et terminer plus rapidement la chasse.

Cette première expérience était plutôt bonne malgré les craintes que j’avais à jouer le monstre. Mais clairement lorsque l’on incarne les 4 chasseurs, il faut communiquer, s’organiser et bien utiliser les caractéristiques de chaque classe.

Cette expérience mérite d’être approfondie et j’espère que j’aurai l’occasion d’y rejouer pour tester les chasseurs. Je pense que soigneur ou trappeur me conviendraient bien.

Evolve a remporté le prestigieux titre de « Meilleur Jeu du Salon » en plus des titres de « Meilleur Jeu sur console Xbox », « Meilleur Jeu sur PC », « Meilleur Jeu d’Action » et « Meilleur Jeu Multijoueur Online », rien que ça. Evolve domine la Gamescom 2014, en gagnant 5 des 13 prix, les récompenses les plus officielles qu’aucun jeu n’ait jamais remportés lors de la Gamescom.

Evolve est attendu pour le 10 février 2015 sur PC, PS4 et Xbox One.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire