Posté le 23 avril 2013 Par Dans 100%

Platine n °27 : Dead Nation

Je pense que je n’aurai jamais joué à Dead Nation si je n’avais pas eu l’opportunité de l’avoir gratuitement suite aux fâcheux évènements qu’a connu le PlayStation Network en mai 2011 et l’offre Welcome Back.

C’eut été dommage car c’est un très bon jeu.

[Mise à jour du 23/04/13] : 100% incluant le DLC Road of Salvation.

Dans l’offre Welcome Back que proposait Sony pour s’excuser de l’indisponibilité du PlayStation Network pendant plusieurs semaines des suites d’un piratage du système, nous avions la possibilité de télécharger gratuitement 2 jeux parmi les suivants :

  • LittleBigPlanet
  • inFamous
  • WipEout HD/Fury
  • Ratchet & Clank : Quest for Booty
  • Dead Nation

J’avais déjà (platiné) [Little Big Planet->295] et Wipeout. La démo ne m’avait pas totalement convaincue, mais j’ai tout de même choisi inFamous (auquel il faudra que je joue un jour), et comme j’aime beaucoup la licence et bien que ce soit un petit jeu, je me devais de prendre Ratchet & Clank.

J’étais tout de même curieux de tester Dead Nation, que j’ai donc choisi via le compte de mon amie. Toujours dans l’idée de le tester sans pour autant pourrir ma liste de trophées, j’ai donc joué au premier niveau sur son compte.

Dead Nation est un jeu de shoot dans un monde apocalyptique infesté de zombies, en vue du dessus.

Le style graphique tend vers le réalisme, même si le contexte et les personnages sont totalement irréalistes et teintés d’humour (on shootera par exemple un bus entier de joueurs de football américain accompagnés des pompom-girls).

Le stick gauche permet de diriger le personnage, le stick droit de viser. Il faut donc avoir une bonne coordination et savoir dissocier les mouvements.

Un univers que j’adore (les zombies), un visuel sympathique et un gameplay qui me convient bien, une difficulté correcte, je validai donc le fait d’y jouer sur mon compte.

J’ai fait une première partie solo en difficulté normale. Le jeu est assez long, et la difficulté croissante et bien dosée. Comme à mon habitude, je fouillais bien dans tous les recoins à la recherche des bonus et coffres d’armure cachés. Pour ma progression à proprement parler, je me la

suis joué prudent : j’avance de 5 pas pour attirer du mort-vivant, je recule de 3 pas pour ne pas me mettre en difficulté.

C’est efficace mais assez long, je finissais en général les niveaux avec le double du temps moyen préconisé. Peu importe, ce qui compte c’est le résultat.

A l’occasion d’une soirée télé entre amis, j’ai essayé le mode coopération. Même si je savais qu’il serait difficile de faire une campagne complète avec l’un d’eux, j’espérais au moins obtenir le trophée qui consiste à terminer un niveau à 2 sans subir de dégât.

Le premier de mes amis à s’être essayé à m’accompagner avait beaucoup de mal à gérer les déplacements indépendamment de la visée. Résultat, il avançait et revenait en arrière en tournant le dos aux zombies (sans leur tirer dessus donc) qui ne se gênaient pas pour le lacérer. Ou bien alors il

fuyait mais vers l’avant, ameutant de nouvelles hordes de mort-vivants.

Le second de mes amis à avoir essayé a bien appréhendé les commandes et nous avons brillamment maitrisé le premier niveau.

Pour ce qui était de faire une campagne complète en coopération en revanche, je devais me débrouiller seul. Par précaution, j’ai choisi la difficulté facile. Une manette dans les mains, une autre sur les genoux. Même technique qu’en solo, en avançant prudemment le second personnage avec le coude, ou en inversant les manettes en cas d’épuisement des munitions.

Il faut savoir qu’en jouant à 2 le niveau de difficulté et la quantité des zombies est plus importante que seul. Le mode coop à 2 en facile correspond donc à peu près au mode normal en solo.

J’avoue avoir plutôt bien géré cette partie sans accroc (sans qu’aucun des personnages ne meure) jusqu’au dernier niveau qui est une sorte de gigantesque arène subissant de nombreuses vagues d’ennemis. Ici, impossible de déplacer les 2 personnages avec seulement 2 mains tout en gérant les centaines de zombies. J’ai donc décidé de laisser mourir l’un des personnages à l’entrée de l’arène.

J’étais plus serein pour me mouvoir, en revanche je devais faire face aux zombies avec un équipement réduit de moitié. Mais cela s’est finalement bien déroulé.

J’ai ensuite rejoué en difficile (Sinistre) et très difficile (Morbide). Bien que le jeu soit répétitif, la difficulté augmentant et le fun/stress étant bien présent, la rejouabilité est très bonne. Et tant mieux, car il faut de toutes

façons rejouer plusieurs fois pour obtenir le nombre de morts requis pour un trophée, trouver tous les coffres, terminer un niveau sans exploser une seule voiture etc.

Après de nombreuses heures de jeu mais beaucoup de plaisir, j’ai obtenu le platine :

Romero serait très fier : Récupérez tous les trophées. (21/07/2011)

Par la suite, j’ai rejoué avec un ami en coop online, avec des micros, et ce fût très plaisant.

J’ai fait l’acquisition du DLC et je l’ai essayé vite fait, mais je ne m’y suis pas attelé sérieusement, ce qui explique que je ne sois pas à 100% des trophées à l’heure actuelle.

Le DLC propose de faire en boucle (10 fois) un long niveau aux chemins multiples et à la population croissante. Chaque chemin favorise l’argent, l’armement, la santé ou le scoring, et il n’est pas possible d’emprunter le même parcours 2 fois de suite.

Il est intéressant mais les trophées ne sont pas évident, il faudrait que je me remotive à y jouer avec un ami, je suis certain que le fun reviendrait très rapidement.

Mise à jour du 23/04/13] : je ne sais plus trop pourquoi j’avais mis ce jeu de côté. J’avais fait une partie et j’avais été jusqu’à la vague 9, je crois que ça m’avait frustré vis-à-vis du trophée qui demande d’aller jusqu’à la 10 et que j’avais d’autres jeux à faire.

Ce n’est que récemment que je m’y suis remis, sur les motivations d’[Ashesheart qui s’efforce de se remettre à jour dans ses trophées et s’est proposé de m’aider.

Après une mise à jour du jeu (cela faisait bien un an que je n’y avais pas joué), nous avons découvert que le mode de jeu du DLC Road of Salvation avait changé et était découpé en 2 : arcade et infini.

Ne sachant pas à quoi cela correspondait, nous avons joué en arcade, sans les micros (nous n’avions pas vu qu’il y avait une option dans le jeu pour les activer). A l’issue de la vague 6, la partie en arcade est terminée. C’est con, une soirée de perdue.

Deux semaine plus tard, nous avons retenté en infini, en suivant le chemin préconisé dans un guide. En effet, chaque vague permet de suivre une voie parmi 3, chacune découpée en 2 sous voies (munitions armes/soutien, santé/argent, score/zombies en masse), et chaque vague étant plus difficile et plus peuplée que la précédente.

Avec un peu plus de difficulté que lors du premier essai (le fait de s’entendre aux micros et de parler de tout sauf du jeu à l’inconvénient de baisser notre attention) et en ayant parfois très chaud, nous avons atteint la fin de la vague 9 (condition pour l’obtention du trophée Ne jamais abandonner). Compte-tenu du nombre d’ennemis, j’ai eu dans la foulée le trophée Maître du combo Obtenez le bonus de frag en combo Apocalypse (150 frags). Il me manquait 1 emblème Evogate à trouver et terminer un niveau avec un taux de frags supérieur à 100 par minutes. Nous avons voulu le tenter au cours de la vague 10 mais nous avons mal géré.

Je m’y suis attaqué quelques jours plus tard, seul, en suivant un parcours préconisé sur psn profiles. L’idée est d’atteindre la vague 4 et de la faire par la voie du score, comprenant pas mal d’ennemis mais surtout des hurleurs qui font apparaitre des zombies tant qu’ils sont « en vie ».

Plus ou moins à l’abri derrière une porte fermée, il est ainsi possible d’en faire apparaitre à l’infini et de monter son taux de frags par minute à sa guise.

Il ne me restait donc plus qu’à trouver le dernier emblème Evogate (il y en a 9 en tout : 1 dans chaque voie principale et 1 dans chacune des sous voies). Par déduction, je savais que j’avais ceux des voies que l’on empruntait habituellement. En fouillant très loin dans ma mémoire, j’ai émis l’hypothèse qu’il me manquait celui de la voie des armes. J’ai relancé une partie en arcade et j’ai suivi ce chemin, bingo !

Encore un jeu à 100%, il m’en reste à « nettoyer » mais c’est une bonne chose de faite, et j’ai apprécié me replonger dans ce Dead Nation, vraiment sympa.

Mots-clés : , , ,

7 Réponses

  1. Quoi, tu n’a pas encore joué à inFamous !!!
    Il faut absolument que tu le fasses, il est excellent (un de mes jeux préféré) et en plus il est facilement platinable (surtout pour toi).
    Et dans la foulé tu pourras faire inFamous 2 et inFamous 2 : Festival of Blood (platine/100% plus qu’abordable).

    Et pour Dead nation, je l’ai eu aussi dans la même offre, et j’y joue de temps en temps avec un ami en coop, mais je ne l’ai pas fini (trop de jeu à faire…)

    • En fait c’est même que très récemment en naviguant dans mon dossier « Jeux » sur ma PS3 que je me suis rappelé que je l’avais téléchargé, j’avais complètement zappé.

      Dis-toi que j’ai pas mal de jeux à faire également, donc inFamous continuera d’attendre 😀

  2. En ce moment il y a une réduction pour Infamous 2 et Infamous : festival of blood pour les soldes Halloween.
    C’est peut être le moment de craquer.

    Personnellement j’avais choisi Dead Nation (100% platine + DLC) et Wipeout HD. Ce dernier est vraiment balèze à manier je trouve, il faudrait que je m’y remette.

    • Oui j’ai vu les soldes hier soir et j’ai repensé au commentaire d’abyssahx. Mais je me dis que d’ici à ce que je puisse y jouer il aura bien baissé à nouveau.

      Si j’ai envie de me relancer sur Dead Nation je sais vers qui me tourner alors… 😉

      WipeOut j’ai renoncé je suis vraiment une quiche sur ce jeu !

    • J’ai beaucoup apprécié les 2 premiers Infamous, que j’ai fait il n’y a pas si longtemps, et j’ai pas mal hésité à me prendre festival of blood. Vu la réduction pratiquée en ce moment (le jeu est à 4,99€) je crois que je n’ai plus de raison d’hésiter 🙂

  3. Félicitations ! Encore un 100% dans ta liste. Ravi d’avoir pu y contribuer. A bientôt.

  4. Bravo pour ce platine qui n’est pas des plus facile

Laisser un commentaire