Posté le 20 décembre 2013 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°76 : Sur la Terre des Dinosaures

J’attendais impatiemment Book Of Potions et Sur la Terre des Dinosaures depuis plus d’un mois pour pouvoir les tester, et je n’en ai fait qu’une bouchée.

J’étais vraiment impatient de mettre la main sur ce jeu. Enfant, j’adorais la préhistoire et j’aurais vraiment apprécié avoir ce concept de jeu éducatif. J’avais juste quelques craintes sur le contenu après l’avoir vu à la PlayStation Playfest cet été, car j’avais surtout vu des quiz avec des questions sur les animaux contemporains.

J’ai lancé le jeu en me mettant dans la peau d’un enfant, et j’ai tout de suite été séduit en entendant Nathan Drake, ou plutôt Bruno Choel qui lui prête sa voix. C’est tout bête, mais ça renforce encore plus le côté exploration et découverte je trouve.

On nous explique dès le départ que selon nos performances à chaque épreuves, on peut gagner une médaille de bronze, d’argent ou d’or. Je n’ai même pas besoin de regarder la liste des trophées, je veux l’or partout, par principe.

Le PlayStation Move est sollicité dès le début car il faut réaliser une fouille en cassant de la pierre, dépoussiérant des fossiles et en les replaçant sur un squelette de dinosaures.

Je poursuis la découverte. Pour un joueur comme moi, le maniement du Move et les phases d’exploration ne posent aucun problème. Il m’arrive tout de même quelques fois de louper une carte à collectionner dans le décor et de devoir refaire une épreuve. Heureusement il est possible de relancer à notre guise n’importe quelle épreuve.

Les phases de combat, séduction et fuite à base de QTE ne me posent aucun problème, pas plus que les quiz bien qu’il demande d’être attentif durant tout le jeu aux informations qui nous sont données. Ça tombe bien, j’adore apprendre des choses sur les dinosaures, les connaissances ont évolué depuis la dernière fois que je me suis intéressé au sujet, c’est donc en grande partie une découverte.

Comme je m’efforçais d’obtenir la médaille d’or à chaque épreuve avant de passer à la suivante, en arrivant à la fin du jeu, j’avais la quasi totalité des trophées.

Il ne manquait plus que 4 trophées consistant à réaliser parfaitement des combats, séductions et fuites. Et là, je trouve que c’est le seul gros reproche à faire au jeu, le nombre à réaliser pour les trophées est bien supérieur à ce que l’on réalise en jouant, et il n’y a pas de mode avec une génération aléatoire de QTE par exemple qui aurait pu donner un peu de piquant à l’exercice. Non, il faudra se contenter de refaire en boucle ces épreuves sur des passages déjà connus du jeu : 20 combats, 7 séductions et 7 fuites, rien que ça. C’est dommage car on fini les trophées par des actions répétitives et sans intérêt alors que toute la découverte du jeu est un vrai plaisir :

Collectosaure : Remporte tous les trophées (16/12/2013)

J’ai vraiment aimé ce jeu, son concept, et je trouve que c’est vraiment sympa pour les enfants et que cela mériterait d’être plus approfondit et étendu à d’autres matières pour les aider dans leur apprentissage.

J’espère donc vraiment qu’il y aura d’autres jeux du même genre par la suite.

Même si l’utilisation du Wonderbook et du PlayStation Move commence à se ressembler d’un jeu à l’autre, je trouve ces accessoires amusant et cela change un peu des jeux classiques, la réalité augmentée est une belle invention pour travailler l’imaginaire des enfants.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire