Posté le 9 mai 2013 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°61 : Hitman Absolution

J’ai un peu hésité entre commencer à vous présenter mon test du jeu ou mon ascension vers le platine, mais comme vous pouvez avoir le jeu gratuitement ce mois-ci si vous êtes membre PlayStation Plus, et qu’il y a déjà à votre disposition un test du jeu réalisé par jblaster, je vais commencer par le platine obtenu dans la nuit.

Je connaissais la licence Hitman de nom et j’avais une idée du concept, mais je n’avais jamais joué ni même regardé un jeu Hitman avant ce Absolution, que j’ai pu voir tourner à la Paris Games Week 2012.

Je l’ai trouvé plutôt joli et le gameplay avait l’air très intéressant.

Je ne l’avais pas acheté à l’époque car déjà pas mal de jeux à faire, et comme mon ami jblaster allait l’acheter, j’avais bon espoir de lui emprunter à l’occasion.

Et effectivement l’occasion s’est présentée récemment, et ayant platiné Sly Cooper : Voleurs à travers le temps, j’avais un créneau avant la sortie de Diggs Nightcrawler mais surtout The Last Of Us.

J’avais donc 3-4 semaines devant moi pour le platiner. J’ai attaqué vendredi dernier dans l’après-midi. Après une lecture rapide en diagonale des trophées et en suivant les traces de jblaster qui l’avait commencé en difficile, j’ai fait de même. Un trophée demande de terminer le jeu en professionnel. La catégorie professionnelle comprend 3 niveaux de difficulté, difficile étant le plus facile des 3, les autres faisant un peu peur rien que dans leurs termes (Puriste pour le dernier).

J’ai donc commencé ce jeu dont j’ignorais tout du fonctionnement dans ce niveau de difficulté qui ajoute plus d’ennemis et augmente leur vigilance.

Si le premier chapitre faisant office de tutoriel s’est plutôt bien passé et m’a bien mis en appétit (le jeu est très beau, l’ambiance et le gameplay très prometteur dès les premières minutes de jeu), j’ai déchanté dès le second chapitre.

En plein milieu de la foule (la gestion des très nombreux personnages est juste hallucinante), on a beau avoir beaucoup d’armes diverses à disposition (allant des armes à feu aux objets tels que des outils, des armes blanches, des objets de décoration), j’ai vraiment eu du mal à tuer ma cible en passant inaperçu.

Mes nombreuses tentatives se terminant toutes en un véritable échec commençaient déjà à me décourager.

Et puis j’ai fini par vraiment observer les environnements et les comportements des cibles et des ennemis (flics, voyous). J’ai réalisé que l’on pouvait piéger des éléments du décors afin de provoquer des accidents, et qu’il fallait parfois attendre un moment qu’un personnage se place à un endroit précis.

Quelques niveaux plus tard, j’ai même réalisé qu’on pouvait passer à 10cm d’un ennemi dans son dos sans se faire repérer, et que c’était bien plus sûr que de passer devant lui même éloigné et déguisé avec une cagoule.

En fait, j’ai tout simplement compris qu’il fallait jouer en usant des mécanismes du jeu, et pas en raisonnant de manière plus réaliste.

Une fois ce déclic obtenu, j’ai été beaucoup plus efficace, j’ai même réussi certaines zones comme un pro sans me faire repérer, sans utiliser de costumes et en ne tuant que ma cible.

Je ne dis pas que c’était facile pour autant, certains passages sont vraiment corsés en professionnel, et on est même parfois assez limité dans les actions. Enfin théoriquement on est plutôt libre de tuer comme on le souhaite, mais étant donné la réaction et le nombre des ennemis en professionnel, on a finalement pas trop le choix sur les scénarios de crimes qui fonctionnent si on veut terminer la zone en « infiltré ».

Une fois le jeu terminé en difficile une première fois, je me suis intéressé aux objectifs annexes : les titres, les preuves et les défis.

Les titres, au nombre de 20, sont des actions dignes de vrais tueurs à réaliser (dans n’importe quel chapitre), comme le fait d’éliminer un certain nombre d’ennemis avec une certaine arme sans se faire repérer.

Les défis sont des objectifs à remplir, ils sont propres à chaque chapitre. Certains sont récurrents, comme le fait de trouver tous les costumes, ou toutes les preuves, de finir en infiltré, ou sans utiliser de costume etc. Les autres sont plus spécifiques au chapitre et demandent de tuer par exemple les cibles d’une manière bien particulière. Il y a 278 en tout mais il n’en faut que 100 pour les trophées.

Les preuves sont dissimulées un peu partout dans les zones (1 par zone en général), il y en a 46 en tout.

J’avais fait ma première partie sans me soucier de tout cela, mais j’avais tout de même déjà 61 défis et 8 titres, ainsi que quelques preuves, mais peu, car elles sont rarement sur le trajet idéal du mode professionnel.

J’ai donc repris les chapitres un à un en normal afin de compléter quelques défis mais surtout réaliser les titres et ramasser les preuves.

J’ai vite réalisé le fossé entre la difficulté difficile et normale : moins d’ennemis, on se fait moins rapidement détecter, et il est plus facile de « nettoyer » la zone sans se faire tuer, ce qui facilite grandement l’exploration de la zone de manière sereine.

J’ai eu un peu de mal avec un titre qui consiste à tuer 5 ennemis sans se faire repérer en leur lançant une arme (au choix : couteau, hache, hachoir, seringue, katana, ciseaux), j’avais beau le faire, ça ne fonctionnait pas. Sans doute qu’il ne faut pas se faire repérer plus avant dans le niveau, et il y avait dû arriver lors de quelques lancers que l’ennemi me capte au moment de prendre la lame entre les 2 yeux.

Une fois la collecte terminée, il me restait les trophées en ligne. Je n’ai pas trainé, j’ai fait les 2 tutoriels (apprendre à jouer un contrat, et apprendre à en créer un), j’ai validé mon contrat ainsi créé et j’en ai fait une compétition (déjà 4 trophées d’obtenus en quelques minutes). J’ai ensuite participé à la compétition qu’un ami avait créé (comme le jeu est proposé gratuitement en ce moment aux membres PlayStation Plus, il y a de l’activité dessus). J’ai oublié de l’évaluer (un trophée demande d’aimer un contrat) mais je me suis rattrapé sur un autre contrat.

Il ne me restait plus qu’à réaliser quelques contrats afin d’obtenir 1 000 000$ et d’acheter une amélioration. C’est assez rapidement plié.

Champion incontestable : Obtenez tous les trophées. (09/05/2013)

J’ai vraiment beaucoup aimé Hitman Absolution, mais quand je vois comment se passe une zone en difficulté normale, je regrette de ne pas avoir fait ma première partie dans cette difficulté histoire de bien profiter du gameplay, des nombreuses possibilités pour tuer les ennemis. Car au finalement j’ai dû reprendre une bonne partie des chapitres pour les défis et les preuves (que j’aurai sans doute trouvé en jouant en normal), et j’aurai eu moins de mal je pense à faire les chapitres en difficile dans un second temps.

Si je n’avais pas encore plein de jeux à faire, j’aurai sans doute pris le temps de me refaire quelques chapitres et défis, juste pour le fun.

Mais comme j’ai pris de l’avance sur mon planning (terminé en moins de 6 jours), je pense plutôt attaquer un autre jeu rapidement.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

1 Réponse

  1. Bien joué pour ce platine, tu me donnerais presque envie de m’y mettre dès maintenant, mais j’ai pas mal d’autres jeux à finir avant.

Laisser un commentaire