Horizon Zero Dawn

Posté le 15 novembre 2017 Par Dans PlayStation 4

[Test] [DLC] Horizon Zero Dawn – The Frozen Wilds

Horizon Zero Dawn fût une très belle découverte à sa sortie, et bien évidemment que l’extension était attendue. J’ai parcouru les sentiers de The Frozen Wilds, voici mon test garanti sans spoil scénaristique.

Pour des raisons techniques indépendantes de ma volonté, je ne suis pas en mesure d’illustrer mon test pour le moment. Les captures seront ajoutées dès que possible. Merci pour votre compréhension.

Merci à PlayStation France pour l’envoi d’un code du DLC pour la réalisation de ce test.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test)
  • Date de sortie : 07/11/2017
  • Développeur : Guerilla Games
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : Aventure
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 16
  • Périphériques : PlayStation Vita ou autre support pour Remote Play.

Histoire & Mode de jeu

The Frozen Wilds se présente comme une nouvelle zone, la Plaie, plutôt vaste et accessible au nord est de la carte principale du jeu (vous devez avoir effectué toutes les mises à jour du jeu et posséder le DLC pour la voir). Vous pouvez donc y accéder quand bon vous semble, même si le niveau recommandé est de 35, et que je vous invite vivement à avoir terminé le jeu de base avant de vous y attaquer.

Dans cette nouvelle zone, vous y découvrirez le peuple Banuk, en proie à d’étranges comportements des créatures qu’ils chassent. En effet, ces dernières sont particulièrement féroces et puissantes.

Je vous fait une version courte pour ne pas spoiler, mais ne considérez pas cette extension comme un vulgaire ajout plié en 2h. Il y a une vraie histoire, alimentée de cinématiques, de rebondissements et autres comme l’était l’histoire principale.

Commandes & Jouabilité

Je considère que si vous lisez ce test, c’est que vous avez à minima commencé le jeu principal, je ne reviendrais donc pas sur les bases du gameplay. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à lire mon test d’Horizon Zero Dawn.

Si la base reste la même, vous noterez rapidement en pénétrant dans la Plaie que les créatures sont bien plus coriaces. Vous aurez l’impression que depuis la dernière fois que vous avez joué, le jeu a changé vos flèches contre des flèches en mousse. Ceci vous amènera à essayer de vous procurer de nouvelles armes (qui ne sont pas que des arcs), accessibles via des quêtes annexe. En fait, The Frozen Wilds se présente comme un mini Horizon Zero Dawn, mini n’étant pas péjoratif et pas du tout représentatif de tout le contenu qui est proposé. Zone de chasse, villages, bâtiments à explorer, quêtes, histoire, vous retrouverez tous les éléments qui font le succès du jeu original. Même l’arbre de compétence se voit gratifié de 2 nouvelles branches. Si le fait de pouvoir réparer une créature apprivoisée et de pouvoir attaquer en sautant depuis une monture n’est finalement pas indispensable, le fait de pouvoir cueillir et ramasser les objets sans descendre de sa monture est plus qu’appréciable. Combien de fois auparavant j’ai renoncé à utiliser une monture quand je devais constamment en descendre pour récupérer des ingrédients. Et ça tombe bien, on commence le DLC avec 11 points de compétence à dépenser, sur les 17 nécessaires. Je vous dis ça en ayant attaqué le DLC après avoir complété le jeu de base à 100%, je ne sais pas comment cela se passe pour un joueur qui débute aujourd’hui, mais j’imagine qu’il devra gagner ces points au travers des objectifs du jeu principal, il y a largement plus à gagner que nécessaire. Si comme moi vous étiez niveau 50, vous devrez donc atteindre le niveau 56 sur les 60 désormais disponibles pour pouvoir débloquer toutes les compétences.

Vous aviez tout le temps un manque de place dans votre inventaire ? Vous pourrez l’augmenter de 20%. Vous aviez de « l’argent » à ne plus savoir quoi en faire ? Si vous achetez de quoi fabriquer des armes pour ne pas avoir à passer trop de temps à en récupérer sur des brouteurs ou autre, vous allez les dépenser, ne vous en faite pas.

The Frozen Wilds est bien équilibré pour ce qui est du contenu, des activités à faire, des déplacements à effectuer etc. En revanche, je trouve que la barre a été mise un peu haut en ce qui concerne la robustesse des ennemis, et les créatures les plus féroces vous dépouilleront de vos munitions et ressources. Je joue en difficulté normale et j’ai parfois été en difficulté justement, ce qui était rarement le cas dans le jeu de base. Ce n’est pas forcément un mal d’avoir du chalenge, mais la différence est parfois énorme.

Graphisme & Animation

Sans surprise, la nouvelle zone de The Frozen Wilds est très belle et bien que globalement très enneigées, vous aurez des variations d’environnement, soyez rassurés. D’autant qu’il y a plusieurs zones à l’intérieur de bâtiments et de montagne à explorer, histoire de changer du blanc.

J’ai noté quelques retard d’affichage de texture au lancement de cinématiques, rien de méchant. Aloy laisse des traces dans la neige, les nouvelles créatures et les nouvelles armes ont de jolis effets, du tout bon pour cette extension.

Bande son

Le DLC reprend le thème principal avec une légère variante, même si les musiques d’ambiances, en infiltration et au début d’un combat restent identiques à ce que l’on avait avant.

On a malheureusement toujours des problèmes de voix qui sont parfois très faibles en plein dialogue, et si l’on ne passe pas son temps à régler le volume, on peut manquer certaines répliques. Les doublages sont toutefois plutôt bons.

Durée de vie

Souvent avec un DLC, on s’attend à jouer 2h pour une petite extension, 5 ou 6 pour une grosse. Je ne pense pas avoir trop trainé dans ma progression, en tous cas pas dans le farm d’ingrédients (j’ai dépensé tout mon argent auprès des marchands), et j’ai joué plus de 16h pour compléter à 100% The Frozen Wilds. Il n’y a donc rien à redire sur la durée de vie de ce DLC, qui reprend les mécaniques de gameplay du jeu. Il n’y a aucune arnaque dans les quêtes annexes ou les objectifs divers qui ne font pas que meubler.

Trophées

Ce n’est pas une, mais deux nouvelles listes de trophées qui s’ajoutent au jeu. L’une est consacrée à la progression : terminer l’histoire, les quêtes annexes, récupérer et améliorer les armes, participer aux différentes activités etc. L’autre s’oriente sur la chasse et les nouvelles compétences : éliminer un certain nombre de fois les nouvelles créatures, débloquer les nouvelles compétences, atteindre le niveau 60 et trouver tous collectibles.

On est dans la veine des trophées initiaux, et il n’y a pas de difficulté particulière avec la carte, les statistiques dans le menu et la possibilité d’acheter les emplacements des collectibles (achat prioritaire auprès des marchands spéciaux). La seule difficulté peut venir de la robustesse des ennemis et des épreuves de chasse, mais au besoin il est toujours possible de basculer vers une difficulté inférieure le temps de passer l’obstacle.

Trailer

Verdict

The Frozen Wilds est une vraie extension à Horizon Zero Dawn, qui apporte, à son échelle et au titre de DLC, un vrai plus au jeu de base, dans la même veine et avec des ajouts intéressants. Si vous avez aimé le jeu, il n’y a pas de raison de ne pas aimer cette nouvelle aventure, ni même je pense d’être déçu. C’est un vrai plaisir que de se replonger dans l’univers avec du neuf, sans refaire le jeu. L’histoire proposée n’est pas anecdotique et contient de belles cinématiques et autant de soin qu’à pu en avoir l’histoire principale.

Si vous n’avez pas encore le jeu, l’achat de la version complète incluant The Frozen Wilds n’est pas une mauvaise option, car sans être indispensable cela représente un paquet d’heures et de plaisir en plus.

Les :

  • De nouveaux éléments : armes, créatures
  • Une vraie et riche nouvelle aventure
  • La possibilité de ramasser les objets sans descendre de sa monture
  • Beaucoup d’heures de jeu dans l’univers d’Horizon Zero Dawn

Les :

  • Un mauvais équilibre de la difficulté des combats/jeu de base
  • Quelques bugs d’affichage
  • On en veut encore !

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire