Posté le 30 août 2012 Par Dans PlayStation Vita, Tests

[Test] [PSVita] Escape Plan

Vous avez envie d’un petit jeu sur PlayStation Vita, vous hésitez à prendre Escape Plan (disponible sur le PlayStation Store au prix de 12.99€ et 10.99€ pour les abonnés PlayStation Plus)?

Commencez donc par lire ce test.

Lisez également les autres tests d’Escape Plan :

Lil et Laarg sont esclaves du méchant Bakuki. Las de cette situation, ils décident et tentent de s’échapper.

Plus concrètement, Escape Plan est une aventure présentée sous forme de salles successives dans lesquelles vous devez diriger un ou deux personnages et les faire interagir avec des éléments du décor afin de les aider à progresser.

On peut l’assimiler à un jeu de plateforme-réflexion.

L’aventure principale est découpée en chapitres (zones), eux-mêmes découpés en plusieurs salles (le nombre et la taille varie selon la zone). Vous pouvez refaire à loisir n’importe quelle salle déjà passée, vous pouvez même passer à la salle suivante si vous êtes bloqué (il est donc possible de terminer le jeu sans avoir réellement joué, même si cela ne présente aucun intérêt).

Ce mode comprend un système de notation (0 à 3 étoiles). Basé initialement sur le temps passé dans une salle ainsi que le nombre de gestes effectués, une mise à jour a supprimé la prise en compte des

gestes afin de rendre le jeu plus accessible (la difficulté avaient été jugée trop élevée par les joueurs).

Un mode défi vous propose de refaire certaines salles par séries de 4 à 7, avec un système de notation (allant de D à A+) basé sur les temps et le nombre de gestes réalisés, et sans droit à l’erreur (mourir marque l’arrêt de votre progression, il vous faudra refaire toutes les salles de la série si vous

recommencez).

Un autre mode défi vous propose de refaire l’intégralité des salles du jeu en accumulant un minimum de morts. La notation en étoile est présente mais importe peu.

Vous pouvez également accéder à différents costumes pour habiller vos personnages.

La mise à jour évoquée ci-dessus apporte également un nouveau chapitre (une préquelle). Deux DLC sont également disponibles, ils proposent des nouveaux niveaux, des costumes et des trophées. Ils feront l’objet de tests individuels.

A noter qu’il est possible de réaliser plusieurs sauvegardes, il est donc possible que plusieurs joueurs jouent sur la même console sans devoir partager leur progression.

Graphisme & Animation

Tout est en noir et blanc, les personnages sont un peu glauques et ne sont pas sans rappeler l’univers de Tim Burton.

L’ensemble est triste mais très soigné, on ressent bien le mal être des personnages et l’envie de s’enfuir de cet endroit.

Les animations sont fluides et amusantes (on prend plaisir à faire mourir les personnages de toutes les façons possibles).

Si les personnages peuvent déranger par leur aspect, les graphismes sont partie intégrante de l’univers d’Escape Plan.

Bande son

Les musiques collent parfaitement à l’ambiance imposée par le visuel du jeu. Elles sont souvent tristes et poétiques (grâce à l’utilisation d’un accordéon), mais surtout ce sont des titres connus (musique classique, variété) et ces interprétations sont plutôt bonnes.

Les bruitages sont quant à eux plutôt drôles, dans un esprit cartoon (les personnages éclatent, pètent…) et rappellent que nous sommes en train de jouer. Cette touche d’humour en contradiction avec l’ambiance pesante du jeu est plutôt une bonne chose.

Commandes & Jouabilité

Tout se passe via le tactile (écran et pavé arrière) et la fonction gyroscopique. Les sticks servent à ajuster la caméra.

Vous pouvez donner des ordres aux personnages en glissant le doigt dessus (pour les faire marcher par exemple) ou en les touchant (pour les faire s’arrêter).

Des éléments du décor sont interactifs, on peut les pousser en profondeur (vers le devant ou le fond du décor selon que l’on appuie sur l’écran tactile ou le pavé tactile arrière), faire tourner des hélices etc.

Tout est assez logique, et si rien ou presque n’est expliqué, on devine assez facilement ce que l’on peut faire.

En revanche, la précision des commandes est très médiocre, et il faudra souvent s’y reprendre à plusieurs fois pour enfoncer ou faire sortir la poutre que l’on souhaite et non pas celle d’à côté.

De même, si diriger le personnage qui a avalé de l’air tel un ballon de baudruche à l’aide des fonctions gyroscopiques est une idée amusante sur le papier, dans Escape Plan cela devient vite énervant, surtout lorsqu’il faut être précis dans les mouvements mais que le personnage réagit mal.

En comparaison avec le jeu Little Deviants dans lequel utiliser le pavé tactile arrière est hyper intuitif et précis, Escape Plan garantit quelques prises de tête.

C’est d’autant plus dommage que l’objectif principal du jeu est d’aller vite avec un minimum d’actions.

Malgré ce manque de précision, les idées implémentées dans le jeu sont plutôt bonnes et originales.

Durée de vie

Le jeu est assez court. Il y a pas mal de salles mais certaines se font très rapidement. Heureusement, les objectifs et les trophées (voir paragraphe suivant) viennent allonger légèrement la durée de vie.

Les énigmes n’étant globalement pas trop difficiles, quelques heures suffiront à faire le tour du jeu (DLC compris).

Il est toujours possible par la suite de s’amuser à améliorer votre score ou d’effectuer les défis, mais le fait de refaire encore et encore les mêmes niveaux ne vous y motivera guère.

Trophées

La liste des trophées est juste ridicule : 13 en tout, pas de platine. Ils auront au moins le mérite de vous inciter à obtenir 3 étoiles dans chaque salle, et de mourir également dans chacune d’elles, ce qui est parfois une énigme de plus à résoudre.

Trouver des panneaux cachés vous obligera à fouiller et bien observer les différentes salles.

Le trophée en or qui consiste à réaliser le défi de l’ensemble des niveaux en moins de 20 mort est glitché par la possibilité de recommencer un niveau juste avant de mourir.

Il n’y a pas de trophée par rapport à l’autre défi.

Aucun trophée n’a été ajouté dans l’extension.

Trailer Officiel

Verdict

Escape Plan est une bonne idée à la base, et un jeu agréable à faire, mais les problèmes de maniabilité, la faible durée de vie et le prix excessif me font émettre de grosses réserves quant à la nécessité de l’acheter.

C’est une expérience vidéo ludique et poétique intéressante, les énigmes sont sympas et jamais trop difficiles, mais à l’heure actuelle c’est un peu cher pour ce que c’est.

Les :

  • L’univers (visuel et sonore)
  • Le principe : des énigmes courtes et accessibles
  • Sauvegardes multiples = possibilité d’être plusieurs à jouer indépendamment

Les :

  • Le prix trop élevé / durée de vie
  • La maniabilité trop imprécise

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire