LocoRoco Remastered

Posté le 7 juin 2017 Par Dans PlayStation 4

[Test] LocoRoco Remastered

La mode des remasterisations de jeux de l’époque PlayStation première du nom se poursuit avec l’étrange LocoRoco Remastered dont voici mon test.

LocoRoco Remastered

Merci à PlayStation France pour l’envoi du code du jeu pour la réalisation de ce test. Je précise que je n’avais pas joué à la version d’origine à l’époque, je découvre donc la licence avec cette remasterisation.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test)
  • Date de sortie : 09/05/2017
  • Développeur : Sony
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : Plateforme
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 3
  • Périphériques : PlayStation Vita ou autre support pour Remote Play.

Histoire & Mode de jeu

C’est l’histoire de petits êtres tout ronds avec des yeux et une bouche, les LocoRocos, qui se multiplient quand on les met dans l’eau quand ils mangent des fleurs et qui roulent et sautent pour se déplacer. Ouais bon enfin il n’y a pas vraiment d’histoire, mais des objectifs, dont le principal est d’emmener votre LocoRoco d’un bout à l’autre de 8 niveaux dans chacun des 5 mondes différents, en récupérant au passage ses congénères et d’autres « camarades », les Pickoris et les MuiMuis.

Chaque niveau est rejouable à loisir, et le menu du jeu vous montre les différents objectifs à atteindre. Il y a également des mini-jeux et une sorte de bac à sable dans lequel vous pouvez construire un niveau à l’aide des éléments que vous avez débloquez en jouant.

Comme il s’agit d’une remasterisation d’un jeu de 2006 le menu est assez rudimentaire mais somme toute efficace.

LocoRoco Remastered

Il est à noter que le jeu n’a pas de système de sauvegarde automatique, il faut faire soit même une sauvegarde manuelle et si vous avez le malheur d’oublier, vous serez bon pour refaire tout ce que vous n’avez pas sauvegarder. A l’époque des cartes mémoires ça se comprenait, mais ça n’aurait pas couté grand chose de l’ajouter sur PS4.

Commandes & Jouabilité

Les commandes sont on ne peut plus simples : pour faire s’incliner le niveau vers la droite, pour la gauche, et + pour sauter. La maniabilité n’est pas évidente, et si la précision n’a pas trop d’importance dans les premiers niveaux, elle fera parfois défaut dans des niveaux plus complexes. C’est surtout le manque de maitrise de la hauteur du saut qui pourra agacer, car un passage mal géré pourra vous valoir de refaire le niveau intégralement si vous étiez en quête d’un objectif précis.

LocoRoco Remastered

Comme le jeu repose sur le fait d’incliner le niveau pour faire rouler le(s) LocoRoco(s), il est possible de remplacer les touches par l’inclinaison de la manette (une simple pression sur le pavé tactile fait basculer le jeu d’un mode à l’autre). Cela peut sembler plus naturel et précis, il n’en est rien, et on appréciera finalement les commandes avec les boutons, car sauter en secouant la manette vers le haut est encore plus imprécis qu’en maintenant plus ou moins longtemps les touches et .

LocoRoco Remastered

Les niveaux sont des successions de plateformes, de conduits et d’escaliers, plus ou moins étroits, et vous aurez parfois besoin de vous dédoubler si vous aviez plusieurs LocoRocos. En effet, lorsque vous mangez une fleur, votre LocoRoco grossit, il est en fait composé de plusieurs LocoRocos. En appuyant sur la touche , vous pouvez les séparer et ainsi accéder à certaines zones car plus petits. Mais attention à ne pas en perdre en cours de route si vous voulez terminer le niveau avec les 20 à ramasser.

LocoRoco Remastered

Chaque niveau propose également des Pickoris, des sortes de mini LocoRocos comme autant de collectibles à récupérer, ainsi que des Muimuis, des petites bonhommes en mousse. Certains sont cachés et vous demanderons de trouver des passages secrets (très souvent il faut traverser un mur) ou d’arriver vers eux avec suffisamment de LocoRocos pour débloquer l’accès.

LocoRoco Remastered

Incliner le niveau et sauter pour arriver au bout du niveau n’est pas un exploit en soit. Même s’il est possible de mourir sur des épines ou en se faisant manger par des Mojos, il n’y a rien de vraiment insurmontable à terminer les niveaux. Le véritable challenge et intérêt de LocoRoco Remastered, c’est de compléter le niveau en ayant trouvé les 20 LocoRocos, tous les Pickoris et tous les Muimuis. Vous pourrez également tenter de battre le temps suggéré en contre-la-montre (incompatible avec la collecte sus-citée). Il vous faudra alors de l’adresse, de la logique et de la réflexion, pour trouver tous les passages secrets et réussir à franchir tous les obstacles. La plus grande difficulté viendra de la maniabilité imparfaite et de certains passages sans retour en arrière possible, vous obligeant à refaire le niveau intégralement.

LocoRoco Remastered

Graphisme & Animation

Nous partons d’un jeu PlayStation de 2006, et si les graphismes restent simples, le lifting est plutôt réussi et l’ensemble assez agréable à regarder. C’est mignon, coloré, nette et fluide. L’interface est un peu pauvre et rudimentaire, les « cinématiques » légèrement baveuses, mais rien de dérangeant contrairement à d’autres remasterisations comme PaRappa The Rapper Remastered.

LocoRoco Remastered

Les animations des différentes créatures sont amusantes, surtout le fait que les LocoRocos bougent les lèvres avec les musiques comme si c’étaient eux qui chantaient.

Il y a 8 variations de thèmes qui reviennent avec les 8 niveaux de chaque monde, de quoi proposer des environnements et des ambiances variées.

Bande son

Les musiques sont à l’image du jeu : colorées, enjouées et entrainantes. En peu enfantines, avec des voix japonaises rigolotes, c’est surtout le fait que le chant semble provenir des LocoRocos eux-mêmes qui est fun. Et lorsque vous débloquez un passage grâce à un nombre minimum de LocoRocos, ces derniers se mettent à chanter depuis votre manette (cette fonction est désactivée si vous jouez au casque).

LocoRoco Remastered

C’est amusant, jusqu’à devenir répétitif voire agaçant si vous jouez longtemps ou que vous insistez sur un niveau en cherchant des passages secrets. Je me suis retrouvé avec une chanson dans la tête au lendemain d’une session au travail, c’est très énervant (mais ça prouve que les musiques sont efficaces).

Durée de vie

On pourrait s’attendre à un petit jeu sans prétention, que l’on expédie en un rien de temps, mais si vous vous donnez la peine de viser les objectifs de chaque niveau, ce seront largement une quinzaine d’heures qu’il vous faudra voire plus selon que vous vous aidez de vidéos ou non. Mais rien que pour venir à bout des 40 niveaux et des mini-jeux, vous en aurez pour votre argent.

LocoRoco Remastered

Trophées

LocoRoco Remastered dispose d’un trophée de platine et ce n’est pas cher payé, car sous ses airs de jeu enfantin et accessible, il est en réalité assez exigeants. Obtenir tous les LocoRocos, Pickoris et Muimuis de chaque niveau ainsi que battre tous les contre-la-montre est un vrai gros challenge. Quelques autres trophées demanderont de l’attention et plusieurs tentatives pour un platine finalement bien mérité aux plus courageux.

Bien évidemment en suivant des vidéos d’aides la difficulté sera réduite, enfin surtout le temps car les aides ne vous éviterons pas de devoir réussir par vous mêmes les passages délicats des niveaux, juste de les trouver.

Trailer

 

Verdict

Personnellement j’adore le concept. On comprend très rapidement le principe du jeu, et j’adhère totalement au gameplay et aux multiples objectifs par niveau nous obligeant à réfléchir, observer, fouiller. Même en jouant sur un compte secondaire dans le cadre du test, et donc en me moquant royalement des trophées, je ne pouvais m’empêcher de faire chaque niveau en jouant le jeu à fond à essayer de trouver tous les collectibles et passages secrets. La maniabilité manque un peu de finesse mais le plaisir de jouer est bien là.

Le passage à la HD est correct et cette version est tout à fait jouable sur nos équipements d’aujourd’hui, même si on aurait apprécié l’ajout d’une sauvegarde automatique.

Les :

  • Un gameplay original
  • Les personnages et l’ambiance musicale sont amusants
  • Plusieurs objectifs et approches pour chaque niveaux
  • Plus de contenu que l’on pourrait penser

Les :

  • La maniabilité perfectible (les sauts)
  • Pas de sauvegarde automatique

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire