Monster Bag

Posté le 15 avril 2015 Par Dans PlayStation Vita, Tests

[Test] MonsterBag

Offert ce mois-ci dans l’offre PlayStation Plus, MonsterBag est un ovni, un jeu assez particulier sur PlayStation Vita. Vaut-il qu’on s’y intéresse?

Crédits

  • Plateforme : PSVita
  • Date de sortie : 08/04/2015
  • Développeur : Iguanabee
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : adresse / réflexion
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 12
  • Périphériques : aucun

Menus & Modes de jeu

Nia, une jeune fille toute guillerette, sort de chez elle et va prendre le bus. Malheur, elle a oublié son sac ! Un sac assez particulier que vous allez incarner pour tenter de la rejoindre. Mais la rue est une jungle pour un sac, même un sac-monstre comme vous, et rejoindre la fillette ne sera pas une mince affaire.

Si vous trouvez cette introduction barrée, vous n’avez rien vu, car tout le jeu est complètement dément. L’idée de base est toute simple mais les niveaux se complexifient et mélangent humour trash, réflexion et gros n’importe quoi.

Vous pouvez rejouer des niveaux en passant par une sélection de chapitre. Une fois les 19 niveaux terminés, vous avez accès à un mode « Oblains » qui est légèrement plus difficile.

Commandes & Jouabilité

Le principe du jeu est très simple : vous, le sac-monstre, devez avancer d’un bout à l’autre des niveaux en vous faufilant derrière des personnages alignés.

La difficulté vient du fait que certains ne vous laisseront pas faire aussi facilement. Il faudra alors tantôt attendre qu’ils détournent le regard, ou bien les distraire avec des objets que vous pourrez ramasser et jeter.

Tout le concept est là, il faut donc bien observer les comportements des différents personnages et les éléments du décor qui pourraient vous aider à avancer. Si un personnage est rouge ou a les yeux rouges, méfiance !

La plupart du temps, manquer une action ou vous faire repérer par un personnage enragé vous vaudra une mort brutale et un retour au dernier checkpoint.

Le jeu propose également quelques énigmes à résoudre.

Hormis sur le premier niveau qui vous donnera quelques conseils pour progresser, le jeu est plutôt avare d’aide et il faudra parfois bien se creuser les méninges et faire plusieurs essais, même si en général lorsque l’on ramasse un objet on ne peut le lancer que sur des personnages susceptibles de faire avancer les choses.

Graphisme & Animation

Les graphismes 2D sont colorés et mignons, le style bien marqué : décor dans les tons blancs, personnages bleus. On pourrait ainsi s’attendre à un jeu enfantin ou gentillet, mais il n’en est rien, certaines animations sont plutôt gores et le contraste est aussi décalé que le jeu lui même.

Le côté cartoon épuré plaira ou non mais MonsterBag a un style bien marqué.

Les cinématiques sont plus travaillées graphiquement et introduisent des éléments en 3D.

C’est propre et le jeu ne souffre pas de ralentissement ou de bug.

Bande son

La bande son de MonsterBag est très appréciable, autant pour les musiques, qui accompagnent très bien la narration et les cinématiques, que les bruitages, notamment les petits grognements du sac-monstre, plutôt hilarants.

Le jeu n’en fait pas des tonnes niveau son mais il n’y a pas besoin de plus.

Durée de vie

N’espérez pas y jouer pendant des jours à moins de vraiment bloquer sur un niveau, quelques heures suffiront à en venir à bout, ce qui est déjà pas mal. On pourrait même s’étonner qu’avec un concept aussi simple, le jeu arrive à proposer 19 niveaux bien différents.

Trophées

13 trophées sont à débloquer pour ce jeu. Pas de platine mais des objectifs intéressants, pas forcément clairs à la première lecture, beaucoup plus évidents lorsque l’on a terminé le jeu une première fois.

Certains poseront quelques difficultés sans doute mais le 100% reste très abordable.

Trailer Officiel

Verdict

MonsterBag est un jeu très particulier, autant visuellement que dans le concept. C’est complètement dingue, certaines scènes sont aussi marrantes que gores, mais surtout le principe du jeu est original et intéressant.

Le manque d’indication pourra blaser ou au contraire motiver. Typiquement le genre de jeu que l’on adore ou l’on déteste, pour ma part j’ai vraiment apprécié.

Les :

  • Un concept drôle et original
  • De l’adresse et de la réflexion bien dosée

Les :

  • Quelques morts à cause d’une imprécision entre les animations et la fenêtre durant laquelle on peut passer.

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire