Posté le 11 décembre 2012 Par Dans PlayStation 3, Tests

[Test] [PS3] Ratchet & Clank QForce

Souvent présenté comme un tower defense, proposé à petit prix dès son lancement, les fans du Lombax ont de prime abord de quoi être surpris et inquiets.

Qu’en est-il vraiment ?

Crédits

  • Plateforme : PS3 (support du test), PSVita
  • Date de sortie : 28/11/2012
  • Développeur : Insomniac Games
  • Editeur : Sony
  • Type de jeu : Action aventure
  • Nb de joueurs : 2 hors ligne à 4 en ligne
  • Online : Oui
  • PEGI : 7
  • Périphériques : aucun

Menus & Modes de jeu

Ratchet & Clank QForce propose 2 modes de jeu : campagne et compétition. Le premier mode est l’équivalent d’un mode histoire et est jouable seul ou à 2, en ligne ou hors ligne.

La campagne est une vraie histoire complète avec un scénario et des cinématiques. On y retrouvera d’ailleurs un joli clin d’œil aux premiers épisodes de la licence.

Grosso modo et sans vous spoiler dans les détails, un super méchant a décidé d’attaquer des planètes, que vous (Ratchet, Clank et Quark) décidez de défendre.

Dans chaque niveau, vous devrez vous équiper en armes et en boulons en parcourant la carte et en affrontant quelques ennemis. Vous pourrez même trouver des boulons en or cachés. Vos phases de recherches seront entrecoupées de phases de défense de la base qui sera attaquée par des vagues d’ennemis. Vous devrez alors décider d’acheter des armes de défense et tenter de repousser les attaques.

En plus de cela, il faudra vous rendre dans des zones hostiles pour activer les défenses de la planète, avant de subir un assaut final.

Vous aurez 4 lieux à visiter avant d’affronter le boss final. Cela peut paraitre peu, mais c’est sans compter sur le gameplay et la rejouabilité.

Le mode compétition quant à lui est jouable en 1 contre 1 ou 2 contre 2. Chaque équipe dispose de sa propre base, et le jeu se déroule en 3 phases : exploration, durant laquelle vous devrez prendre possession de zones afin de récupérer des armes et des fonds.

Dans la seconde phase, vous choisirez en fonction de vos moyens les monstres que vous lancerez sur la base ennemie, et enfin dans la troisième phase vous devrez défendre votre base et attaquer celle de(s) adversaire(s).

Si aucune des 2 bases n’est entièrement détruite à l’issue de cette dernière phase, un nouveau cycle est entamé.

Même si le principe du jeu est différent des jeux de plateforme auxquels la licence nous a habituée, tous les mécanismes que l’on connait sont là.

Commandes & Jouabilité

Si vous avez déjà joué à un Ratchet & Clank, vous ne serez pas dépaysé. Les commandes sont les mêmes qu’habituellement. Vous pouvez sauter et double-sauter, sprinter grâce à vos hoverbottes, vous accrocher à l’aide d’un swingueur, et utiliser tout un panel d’armes qui ont fait leurs preuves dans les précédents épisodes.

A chaque utilisation vos armes prennent de l’xp, et s’améliorent du niveau 1 à 3. L’évolution de chaque arme est conservée au cours du jeu, en revanche le niveau en campagne et en compétition est indépendant.

La gestion de l’armement de la base est assez simple, puisqu’il suffit de se placer sur un emplacement et de choisir quoi acheter en fonction de ses moyens.

A chaque niveau terminé, vous débloquerez de nouvelles armes, qui seront ensuite disponibles dans les niveaux précédents.

Plus vous allez jouer, et plus vous accomplirez des objectifs (terminer un niveau, trouver tous les boulons en or, terminer en-dessous d’un temps de référence, terminer sans avoir perdu de générateur). L’accomplissement de ces objectifs vous octroie des médailles et des rangs.

Que vous jouiez seul ou à deux, la configuration des niveaux et des ennemis reste la même. Il sera donc plus facile de réussir les objectifs en jouant en coopération.

En compétition, il faudra bien choisir sa tactique entre défense et attaque, et bien réfléchir dans quoi dépenser son argent : dans le renforcement des protections des zones, dans les défenses de la base ou dans les armées d’attaque.

Vous l’aurez compris, que ce soit en campagne ou en compétition, tout le concept repose sur l’expérience et donc la rejouabilité. Si chaque niveau est difficile la première fois, c’est en améliorant son équipement et en rejouant que l’on améliore sa technique.

L’aspect coopération prend tout son sens dans les possibilités de tactique accrue et dans l’aide que cela apporte face à une difficulté assez élevée.

Graphisme & Animation

Pas de doute, nous avons bien affaire à un Ratchet & Clank d’Insomniac Games. Le jeu est très joli, en revanche nous ne sommes pas en terre inconnue, et les paysages vous sembleront très familier.

La faune et la flore des différentes planètes semblent déjà avoir été observées dans d’autres épisodes.

Lors des cinématiques, le Lombax a des contours aliasés qui piquent un peu les yeux (c’est l’effet « poils » d’un Ratchet version filiforme des derniers épisodes), mais pour le reste la licence est fidèle à sa réputation.

Bande son

On retrouve avec joie les voix habituelles de nos héros, ainsi que les sons des armes (entendre M. Zurkon est toujours aussi amusant).

Mention spéciale au clin d’œil geek avec la chanson culte du feu M. Trololo.

Tout comme les graphismes, la bande son reste dans l’esprit de la licence.

Durée de vie

On pourrait se dire qu’avec seulement 5 niveaux en mode histoire, c’est un peu léger. Mais tout le concept du jeu repose sur la rejouabilité qu’offre les niveaux et les challenges proposés. En effet le jeu propose des points de compétences et des trophées qui vous pousseront à refaire les niveaux, et

l’expérience acquise, que ce soit par le jeu ou l’amélioration des armes, vous motiveront à refaire les niveaux avec de meilleurs résultats.

Ajoutez à cela une difficulté assez élevée, mais qui ne change pas que vous soyez seul ou à deux, vous serez également tenté de rejouer en coopération.

De même le mode compétition offre suffisamment de challenge et de variété tactique qu’il sera facile d’y passer quelques heures.

Trophées

Le platine ne sera pas forcément évident à obtenir car le jeu n’est pas facile et les objectifs parfois élevés. Vous n’aurez en revanche pas besoin d’obtenir tous les points de compétences, ce qui le rend accessible au commun des joueurs qui se donneront le temps de rejouer suffisamment pour gagner les trophées.

Il sera en revanche difficile d’espérer tout gagner seul, et il faudra obligatoirement passer par le mode compétition.

Divers

Le jeu ne présente pas de bug à priori. Par contre le mode compétition est perfectible. En effet, il ne sera pas rare de ne pas trouver d’adversaire ou d’avoir des erreurs de connexion à la recherche d’une partie, il faudra donc relancer à plusieurs reprises.

Si au cours d’une partie un joueur quitte sauvagement, vous aurez perdu votre temps car vous serez éjecté de la partie.

Si vous pouvez créer votre partie et inviter des amis, vous ne pourrez en revanche pas configurer une partie entièrement privée, vous devrez donc « exclure » les joueurs arrivés par hasard, ce qui n’est pas cool à faire en tant qu’hôte, mais nécessaire si vous ne voulez jouer qu’entre amis.

La difficulté du jeu est assez élevée et déroutante au début. Vous aurez beau vous dépêcher et récupérer toutes les armes et les boulons, vous aurez toujours l’impression d’être à cours d’argent et de munitions face à des hordes d’ennemis toujours plus nombreux et coriaces.

Cela s’arrange à force de rejouer et d’acquérir de l’expérience, mais on aura toujours la frustration de ne finalement jamais vraiment exploiter le potentiel qu’offrent les bases.

Trailer Officiel

Verdict

Sous ses airs de petit jeu, Ratchet & Clank offre un bon challenge et un gameplay intéressant. Insomniac prend le pari de ne pas proposer de nouveauté en termes de visuel, d’ambiance et de contenu, mais de proposer tous ces éléments bien connus des joueurs dans un contexte de jeu

différent. Et ça fonctionne, car on prend finalement du plaisir à jouer.

La difficulté du titre risque par contre de bloquer/déranger les joueurs occasionnels ou les moins chevronnés, et l’aspect multijoueur est rendu quasiment indispensable.

A jouer en connaissance de cause, et le fun sera garanti.

Les :

  • L’univers de Ratchet & Clank
  • Un nouveau gameplay
  • Le prix (17,99-19,99€ en boutique, 14,99€ sur le PlayStation Store)
  • Le cross-buy (acheté 1 fois, jouable sur PS3 et PSVita)
  • Le cross-save/play (sauvegarde compatible entre les 2 consoles, multi commun)

Les :

  • Un peu difficile
  • On veut plus de niveaux
  • Déjà des tonnes de DLC (personnages multi)

Suggestion

Mots-clés : , ,

2 Réponses

  1. Même avis que toi, le jeu est tout à fait dans l’esprit des opus précédents. L’idéal est de faire une première fois la campagne entière en coopération, après vous aurez le niveau et les compétences pour y rejouer en solo.
    Pour le multi, c’est vrai qu’il n’est pas tout à fait au point, beaucoup d’attentes et oui, si un joueur part au cours de la partie on est egalement éjecté, à se demander si il ne font pas exprès pour ne pas perdre de l’expérience…
    pour ce qui est des dlc, j’avais cru comprendre qu’ils seraient tous gratuits au fil des semaines… À voir

  2. J’attendais ce test avec impatience 🙂

    Je ne regrette absolument pas l’avoir acheté, surtout pour le prix que je l’ai payé (14,99€ sur le PS Store).

    Rendez-vous pour le multijoueur, fais moi part des évènements que tu organise sur ce jeu 😉

Laisser un commentaire