RiME

Posté le 21 février 2018 Par Dans PlayStation 4

[Test] RiME

RiME est disponible ce mois-ci aux abonnés PlayStation Plus, et bénéficie d’un patch sur Nintendo Switch. C’est donc l’occasion de vous donner mon avis, si vous n’avez pas encore essayé cette petite pépite.

RiME

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test), Switch, Xbox One, PC
  • Date de sortie : 26/05/2017
  • Développeur : Tequila Works
  • Editeur : Grey Box
  • Type de jeu : aventure
  • Nb de joueurs : 1
  • Online : Non
  • PEGI : 7
  • Périphériques : PlayStation Vita ou autre support pour Remote Play.

Histoire & Mode de jeu

Vous vous réveillez, échoué sur une plage. Vous êtes un jeune garçon et vous ne savez visiblement pas où vous vous trouvez. Vous voici parti pour une exploration de l’île et des secrets dont elle regorge.

RiME est une expédition poétique, avec une histoire simple mais poignante qui se révèle au fur et à mesure de votre progression, pour un final très émouvant.

RiME

Il n’y a pas de niveau de difficulté. Le jeu est découpé en 5 chapitres relativement longs, que vous pourrez rejouer via un menu de sélection.

Commandes & Jouabilité

Il n’y a pas beaucoup d’explication au début du jeu sur les commandes, mais elles sont assez intuitives et semblables à la plupart des jeux du même ordre. On comprend rapidement comment sauter, grimper, prendre des objets et les lancer. Le jeu nous accompagne tout de même lorsque l’on découvre des éléments avec lesquels on peut interagir par le chant. En effet, face à certains objets, le jeune garçon peut émettre un chant pour déclencher un mécanisme. S’en suit tout un tas d’énigmes avec des interrupteurs, des portes, des blocs à déplacer etc.

RiME

Il faudra bien souvent observer les environs et réfléchir un peu, même s’il n’y a rien d’insurmontable. La vraie difficulté, c’est de garder en tête les zones explorées et celles qu’il reste à faire. En effet, les zones dans lesquelles vous évoluez sont plutôt vastes et remplies de chemins secondaires, qu’il ne faudra pas hésiter à explorer pour trouver des collectibles, de plusieurs types. Il est très facile de partir dans une direction parce que l’on a aperçu quelque chose, mettre cet objectif de côté car on a repéré autre chose et ainsi de suite. Pour les amateurs de chasse aux collectibles dont je fais partie, on construit alors une carte du niveau dans sa tête et l’on mémorise ce que l’on a découvert. Pour ma part j’aime beaucoup ce level design, mais pour ceux qui veulent aller à l’essentiel et suivre la trame principale, vous pourriez parfois être perdu quelques instants. Heureusement, un compagnon vous rappellera la direction à prendre. Les collectibles jouent un rôle dans la compréhension de l’histoire, mais il sera facile d’en louper, même en cherchant bien. Heureusement, le jeu mémorise leur découverte immédiatement et la conserve même en rejouant des chapitres.

Le jeune homme réagi plutôt bien aux commandes, la caméra n’est pas trop capricieuse.

Chacun des 5 niveaux affiche un environnement radicalement différent, et de nouveaux éléments de gameplay dans la résolution des énigmes. L’intérêt du jeu se renouvelle donc sans cesse.

Graphisme & Animation

RiME est un jeu coloré et poétique, tout en cell shading fin, sans contours accentués, pour un rendu digne d’un film d’animation. C’est beau, même dans les moments sombres (dans tous les sens du terme).

RiME

Les effets de lumière, de pluie, les animations du personnage sont vraiment bien réalisés.

Bande son

La bande son est un énorme point fort du jeu et la musique, piano et violon, omniprésente du début à la fin, accompagne divinement bien les graphismes et l’ambiance du jeu. Si le garçon n’émet que quelques sons, et que les bruits à proprement parler ne sont pas légion, la musique fait tout le travail d’accompagnement et narratif.

Les envolées mélodiques à l’arrivée d’une nouvelle zone ou d’un évènement fort sont prenantes et belles à pleurer.

Durée de vie

Très sincèrement, je m’attendais à un jeu assez court. En ligne droite en sachant quoi faire, on peut effectivement approcher les 4 heures, ce qui est tout de même pas si mal. Mais soyez rassurés, sur votre première partie, en cherchant à résoudre les énigmes, à trouver les collectibles et à retrouver votre chemin, vous en aurez bien pour 5-6 heures environ.

RiME

Trophées

Si débloquer tous les trophées dont le platine en récompense ultime n’est pas franchement difficile, il est en revanche extrêmement peut probable que vous y parveniez sur votre première partie sans aide. En effet, certains collectibles sont assez difficiles à trouver, mais surtout, il y a plusieurs trophées avec des actions spécifiques à réaliser. La plupart de ces actions ne sont pas naturelles lorsque vous découvrez le jeu, et même si vous lisiez la liste des trophées avant de jouer, ce que je ne vous conseille pas pour garder l’effet de surprise, leur description n’est pas toujours très claire quant au lieu et à l’action à réaliser.

RiME

Je ne saurais que trop vous conseiller de faire une partie découverte puis de suivre une vidéo qui montre l’ensemble des trophées, pour une seconde partie et deux relances de chapitre, et le platine sera accessible et plaisant.

Video

 

Verdict


RiME fait partie de ces jeux qui touchent par son histoire et son ambiance, tant visuelle que sonore. C’est beau pour les yeux et les oreilles. Je suis assez friand des jeux d’aventure mélangeant plateforme, exploration et énigmes, et RiME réuni tout cela à la fois de fort belle manière. Le gameplay est classique mais intuitif, et les énigmes suffisent à le renouveler en permanence.

La quête du platine, même si vous n’êtes pas un grand chasseur de trophée, permet d’apprécier le jeu encore plus en découvrant d’autres éléments de gameplay et narratifs.

Les :

  • La bande son
  • Les émotions véhiculées par le jeu
  • La diversité des énigmes et des environnements

Les :

  • Je n’étais pas préparé à une telle fin !

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

2 Réponses

  1. Hello, il faut que je le teste, il est installé… reste plus qu’à trouver du temps pour m’y consacrer :p
    La fin du jeu m’intrigue (j’ai une idée ou deux en tête à ce sujet…)

  2. Rime commencé ! ça me plait bien 🙂
    To be continued…

Laisser un commentaire