Posté le 15 janvier 2013 Par Dans 100%

Platine n°54 : Book Of Spells: Le Livre des Sorts

Ce week-end j’ai revêtis ma cape d’apprenti sorcier le temps d’un après-midi, histoire de faire le tour du premier jeu utilisant l’accessoire Wonderbook : Book Of Spells.

Je n’ai pas besoin de justifier mon choix des jeux auxquels je joue, mais je vais tout de même le faire. Il est vrai que ces derniers temps je me suis attaqué à des jeux plutôt enfantins avec des platines relativement simples à obtenir. Je ne suis pas pour autant adepte de l’easy platine, il se trouve juste

que je suis assez curieux et ouvert d’esprit, que j’aime malgré mon âge de plus en plus avancé jouer à des jeux sans prise de tête, qui font retomber en enfance.

J’avais eu la chance d’être convié à la soirée de lancement de Book Of Spells peu avant sa sortie, et j’avais trouvé le concept du livre exploitant la réalité augmentée intéressant, surtout dans cet univers de la magie et de la sorcellerie qui nous a tous fait rêver étant gamin.

Devant la simplicité évidente du titre, sa courte durée de vie et la nécessité d’avoir un PlayStation Move, je ne l’avais pas acheté mais je m’étais toujours dit que si l’occasion se présentait, j’y jouerai dans son intégralité.

J’ai profité à l’ouverture des soldes de la malheureuse situation des enseignes Game pour me le procurer à 32euros dans sa version complète avec une caméra PlayStation Eye et un PlayStation Move. A ce prix-là, il eût été dommage de passer à côté.

Faute de réel challenge dans le jeu, je me suis fixé mes propres objectifs : faire le jeu dans son intégralité d’une seule traite, sans couper les histoires et les phases de narration, en activant tous les éléments présents sur les pages du livre et en obtenant 15 points de maison à chacune des épreuves.

Ces points de maison sont la seule chose qui s’apparente dans le jeu à un système de scoring. En effet, à chaque épreuve de mise ne pratique des sortilèges appris, selon nos performances (temps d’exécution, coups ratés etc), le jeu octroie 5, 10 ou 15 points de maison. Ces points sont utiles pour

ceux qui ont un compte Pottermore.

Si globalement les épreuves sont assez faciles pour un joueur aguerri, dans certains cas pour lesquels le sort est lancé en donnant un coup de baguette magique dans la direction souhaitée, la maniabilité est assez approximative et il n’est pas rare de « louper » son tir. J’ai donc dû recommencer quelques épreuves pour obtenir les fameux 15 points de maison.

J’ai aussi rencontré des soucis de pages subitement plus reconnue en pleine épreuve, car j’avais orienté ma caméra trop à l’horizontale (je voulais être sur mon canapé et non par terre). Après un réglage plus en plongé (mais toujours assis sur mon canapé, faut pas déconner) ça allait beaucoup

mieux !

3h52 plus tard, le platine tombait sans la moindre difficulté, puisqu’il suffit de jouer au jeu normalement pour obtenir l’ensemble des trophées. Pire, pour les pressés ou les chasseurs de platine sans scrupule ni amour propre, il est possible de ne pas regarder les histoires ni les éléments « cachés » et de faire le jeu à l’arrache en un peu plus de 2 heures (mais du coup sans

grand intérêt).

Première édition : Affiche les valeurs requises pour maîtriser ‘Le Livre Des Sorts’. (13/01/2012)

Je suis conscient que je ne suis pas la cible de ce jeu, mais j’aurai aimé un système de scoring plus attractif pour un challenge intéressant. On regrettera aussi l’absence de trophée sur la consultation des poèmes et des objets acquis.

Pour le reste, je suis pleinement satisfait de mon expérience. Le concept est vraiment sympa, si j’avais connu ça à l’époque où j’étais enfant j’aurai certainement adoré.

L’expérience est sans doute meilleure pour enfant ou un jeune parent accompagnant son enfant, Book Of Spells est à découvrir en connaissance de cause.

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

2 Réponses

  1. Si j’ai l’occasion de mettre la main dessus pour pas cher, je testerais bien. Ca à l’air simple en effet.

  2. Je dois dire que je ne connaissais pas du tout ce jeu, et je partage le commentaire de notre ami Camus00, pourquoi ne pas le tester, mais en effet, tout va dépendre du prix que je dois y mettre.

    En tout cas ça fait vraiment plaisir de te lire de temps en temps, il faut vraiment que je passe plus régulièrement !

Laisser un commentaire