Batman Arkham Knight

Posté le 23 décembre 2015 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°100 & 100% : Batman Arkham Knight

Ding ! le cap des 100 platines est atteint avec un excellent jeu : Batman Arkham Knight. Même si je ne cours pas après les trophées pour la quantité, c’est un palier qui fait plaisir.

[Mise à jour du 24/08/2015] : 100% incluant le DLC Pack du film de 1989.

[Mise à jour du 07/11/2015] : 100% incluant les DLC G.C.P.D. Etat d’Urgence, DLC Batmobile Tumbler de 2008 et Pack de la série télé des années 60

[Mise à jour du 23/12/2015] : 100% incluant les DLC La Vengeance de Catwoman, DLC Pile ou Face, DLC Pack Batmobile 2016 de Batman vs Superman, DLC Défis Héros, DLC Défis Vilains, DLC La saison de l’infamie et DLC Batmobile: Arkham Original.

Platine Batman Arkham Knight

Fan de la licence Batman Arkham depuis que j’ai pu tester la démo de Batman Arkham Asylum, il était impossible pour moi de passer à côté de Batman Arkham Knight.

Avec la liste de trophées connue quelques jours avant la sortie, je trépignais d’impatience. Mon exemplaire a tardé à arriver, mais dès réception j’ai stoppé tous mes autres jeux en cours pour pouvoir me focaliser sur Batman. J’avais un peu la pression, travaillant sur le guide des trophées pour vous proposer de bonnes astuces pour bien avancer de votre côté.

Le schéma étant le même que les précédents, j’ai procédé de la même façon : jouer l’histoire principale, ne faire les missions secondaires que si elles se présentent à moi, ne pas courir après (bien souvent cela fait perdre du temps et l’on fini par être bloqué faute du bon équipement). J’ai tout de même eu du mal à décrocher des épreuves de l’Homme-mystère et j’ai poussé cette mission le plus loin que j’ai pu avant de reprendre le fil directeur du jeu. A chaque épreuve impliquant une course en batmobile, j’enchainais avec le défi en R.A. pour débloquer les 3 étoiles avec le tracé encore bien frais dans mon esprit.

Comme j’avais bien étudié la liste des trophées, je me suis efforcé de faire les trophées spécifiques au fur et à mesure : dérapage, toutes les éliminations, neutraliser les voitures, planer sous les ponts et à ras du sol etc, histoire de ne pas être embêté à la fin. Sans vraiment tenir de liste, j’ai eu le trophée Contusions pour les différentes éliminations lors d’un nettoyage d’une tour de guet vers la fin du jeu, bien avant de m’attaquer aux défis en R.A.

En approchant de la fin de l’histoire, j’ai complété quelques missions secondaires, histoire d’améliorer mon équipement. J’ai privilégié les améliorations de la batmobile, l’armure de Batman, les gadgets en combat. La progression ne permet pas de débloquer toutes les améliorations, il faut donc faire des choix.

Une fois l’Épouvantail neutralisé, j’ai fait un petit break en testant les DLC Harley Quinn et Red Hood. Ridiculement courts et sans lien avec le reste du jeu, j’ai été plutôt déçu.

Une fois toutes les missions secondaires terminées, je me suis intéressé aux défis en Réalité Augmentée. J’ai commencé par les 3 défis de l’Épouvantail, histoire d’avoir le trophée de ce DLC, et 9 étoiles « bonus » (elles comptent pour le trophée Absolution qui en exige 69, sur 78 donc sur PS4). Si j’ai passé les 2 premiers sans difficulté, j’ai eu plus de mal avec le troisième, avant de m’apercevoir qu’en plus du Canon 60mm je pouvais tirer en continue au Canon Vulcain. Sachant ceci, ces défis sont une formalité. Aucun souci non plus pour les combats ni les éliminations et les épreuves de course. Pour les défis combats en batmobile contre les drones en revanche, certains sont assez pénibles et très sincèrement, je n’ai pas encore établi aujourd’hui de technique vraiment efficace et je ne sais pas quelles sont les armes à privilégier. D’ailleurs Frappre chirurgicale et ses 5 tirs parfaits m’a bien pris la tête.

Ceci étant, faire l’ensemble des défis restent moins long et plus varié que les défis Combats et Prédateurs des précédents Batman Arkham. J’ai exécuté le trophée Coups et blessures et ses 15 variations sur le défi avec Azrael. Avec toutes les nouvelles aptitudes en combat, les nouveaux étourdissements et les utilisations spéciales des gadgets, c’est presque une formalité comparé aux précédents jeux.

Voila, il me restait donc à trouver les 243 énigmes de Nigma. Enfin, un peu moins, car j’en avais déjà fait une vingtaine durant ma progression dans le jeu. Avec les emplacements indiqués sur la carte (il faut bien interroger tous les ennemis avec une aura verte que l’on croise), ce n’est pas bien compliqué, sauf peut-être pour certaines énigmes où il faut scanner le bon élément avec le bon angle de vue. C’est en revanche assez fastidieux d’enchainer toutes ces énigmes, mais ça reste plus simple de les garder pour la fin quand la ville est nettoyée.

J’ai ensuite pu lancer le protocole Knightfall qui m’a déçu je dois l’avouer. Je m’attendais à quelque chose de plus actif.

Il ne me restait plus qu’à refaire l’histoire en nouvelle partie +. La grosse différence, c’est l’absence d’indication lorsqu’un ennemi attaque, et qu’il faut donc avoir le réflexe de contrer sans cette indication. Si ça se passe bien en combat normal avec l’habitude, c’est beaucoup moins évident dans certaines scènes où, sous l’effet du gaz de l’Épouvantail, Batman se prend pour quelqu’un d’autre. J’ai bien failli m’énerver sur une scène en particulier où si l’on rate un contre, on perd complètement le rythme des coups et l’on se prend mandale sur mandale.

L’autre chose qui m’a gêné dans cette seconde partie, ce sont les combats contre les drones, trop nombreux et parfois vraiment très pénibles. Le combat ultime devant le GCPD m’a bloqué quelques tentatives, jusqu’à ce que je pense à me mettre sur le côté du bâtiment pour être à l’abri des tirs ennemis et voir les drones approcher un par un, ce qui rend alors le combat d’une facilité déconcertante.

En 3 sessions, en me focalisant à 100% sur l’histoire principale, ma nouvelle partie + était pliée et le platine tombait.

Platine Batman Arkham Knight  Je suis BATMAN ! : Reprenez le contrôle de votre ville. . (19/07/2015)

Batman Arkham Knight

J’ai vraiment aimé ce dernier volet de la licence, même si je regrette le manque de vrais combats de boss et une intrigue qui devient trop prévisible trop tôt. La batmobile et les nouveaux éléments du gameplay apportent une vraie fraicheur au titre et les référence à l’Arkhamverse et même à Batman Arkham Origins sont nombreuses et appréciables.

Il me manquait encore le DLC En famille pour être à 100% des trophées, mais n’ayant pas acheté le Season Pass (j’avais déjà 3 des 4 DLC à trophées, et l’on ne sait rien du contenu à venir, et puis les skins, je m’en cogne, surtout à 40€), j’ai du attendre le 21 juillet pour me l’acheter.

J’ai passé une petite soirée dessus. Je savais qu’il y avait 2 trophées liés aux combats, j’ai donc fait en sorte de les réaliser rapidement pour ne pas avoir à refaire une partie par la suite. Embuscade peut se faire dès le premier affrontement contre un groupe d’ennemis avant même d’entrer dans le parc. Il suffit de pirater le panneau électrique au mur et de tomber sur les ennemis façon élimination par intimidation. Au pire si vous vous loupez, il suffit de recommencer le combat depuis le menu pause.

Ensuite sur tous les combats et infiltrations suivants, il faut bien observer les décors et utiliser les pirateries pour neutraliser les ennemis. Il y a largement de quoi faire pour débloquer Piraterie avant la fin.

Côté collectibles, il faut également bien observer et malheureusement on se retrouve la plupart du temps en mode détective, ne profitant plus vraiment des décors. Pour les ballons pas de souci, ils sont bien visibles. Pour les dentiers, on les voit et on les entends de loin, ça va également. Pour les boites-surprise, c’est plus difficile de les repérer mais ça reste jouable.

J’avais oublié qu’il y avait des attractions à faire jusqu’à ce que je tombe sur un stand de tir au canards. J’ai attendu de finir l’histoire pour être plus tranquille pour les faire, sauf qu’une fois l’histoire terminée et le DLC relancé, des ennemis réapparaissent, j’ai donc du de nouveau faire le ménage.

J’ai bien apprécié ce DLC, mais je m’attendais à ce que l’on découvre les évènements qui ont fait passer Barbara de Batgril à Oracle.

Je guette à présent les prochains DLC de contenu, qui feront retomber ma liste de trophées sous les 100%.

[Mise à jour du 24/08/2015] : Avec un Season Pass à 40€, il fallait s’attendre à avoir du nouveau contenu régulièrement. On passera les DLC de skins dont je me fiche un peu il faut l’avouer, pour se focaliser sur les DLC de contenu et avec des trophées. Celui d’aout est le Pack du film de 1989. Il propose de piloter la célèbre batmobile du film de 1989 dans des nouveaux Défis en R.A., mais aussi des défis de base et même dans le mode histoire, à condition d’avoir débarrassé la ville des blindés de la milice, cette voiture n’étant pas équipé pour tirer.

Je me suis lancé sur les nouveaux défis. Le premier est une course en 1 tour dans un décor inspiré de Batman Returns sur le thème du Pingouin, avec des obstacles à activer / désactiver comme les défis de l’Homme-mystère. Après quelques essais, le temps de se familiariser avec la conduite un peu différente (direction rigide, boost illimité), j’obtenais les 3 étoiles. Comme je jouais en même temps que mon ami Ashesheart et que nous étions en Party, il m’indiquait que le 3ème défi reprenait le tracé mais sur 3 tours, j’ai donc tenté ce 3ème défi avant le second histoire d’être encore imprégné du parcours. Les tours 1 et 2 étant moins semé d’embûches, ce défi ne m’a pas trop posé de problème pour obtenir les 3 étoiles. Le défi 2 est assez similaire, cette fois dans un environnement sur le thème du Joker. Pas de grosse difficulté non plus même si le temps à battre est un peu plus exigent.

Le quatrième défi reprend le tracé du 2 mais sur 3 tours, et là le temps requis est vraiment bas, il n’y a quasiment pas le droit à l’erreur. Il m’aura fallu un peu plus de temps et d’essais pour réussir à obtenir les 3 étoiles.

Cela fait donc 12 étoiles, il en faut 33 pour le nouveau trophée de ce DLC. Les autres s’obtiennent en jouant les anciens défis courses avec cette batmobile. C’est presque une formalité, et cela m’a permis de voir sur une épreuve où je n’avais obtenu que 2 étoiles à l’origine des sabliers qui redonnent du temps, j’en ai donc profité pour obtenir 3 étoiles également avec la batmobile d’origine.

J’ai terminé avec les 2 défis de combat en courses contre des blindés. Pas de difficulté particulière là non plus, à condition de ne pas se retrouver de longues secondes sans voir de véhicules ennemis à poursuivre et détruire.

Platine Batman Arkham Knight et DLC 1

Il ne me reste plus qu’à attendre sagement les prochains DLC en septembre et les trophées qui iront avec. A priori il y aura des Défis en R.A. de combat avec les différents personnages (Nightwing, Catwoman, Batman, Robin) ainsi qu’une aventure avec Nightwing.

[Mise à jour du 07/11/2015] : En septembre, j’avais beaucoup trop à gérer avec les sorties de jeux et la rédaction d’articles pour la Gamescom que j’ai dû mettre de côté les DLC de Batman Arkham Knight. Et puis de toutes façons, il y en avait 3 nouveaux dans la liste de trophées, mais seulement 1 est sorti en septembre.

Juste avant de partir en Chine, j’ai enchainé vite fait les Packs G.C.P.D. : état d’urgence et Batmobile Tumbler de 2008. Le premier est une « histoire » courte qui alterne phases combat et prédateur, aucune difficulté particulière, et un trophée qui tombe naturellement à la fin. Le second est un accès à une nouvelle voiture, celle de la trilogie cinématographique The Dark Knight, avec de nouveaux défis en R.A. Mon objectif est avant tout les trophées, j’ai abandonné l’idée d’avoir les 3 étoiles à toutes les épreuves pour éviter d’y passer trop de temps, mais aussi parce que j’ai toujours un défis de base qui ne s’est jamais débloqué malgré que je remplisse les conditions de déblocage. J’ai poussé pour les 3 étoiles pour les 2 nouvelles épreuves en 1 tour mais je n’ai pas insisté sur les épreuves suivantes et me suis parfois contenté de 2 étoiles. Il y a de la marge pour en obtenir 33.

A mon retour de Chine, j’ai récupéré le dernier DLC en date, le Pack de la série télé des années 60. Il s’agit encore de défis en R.A. avec cette fois la batmobile de la série télé des années 60. Le système d’obstacles change un peu des précédentes épreuves, et l’ambiance décalée de la série est bien retranscrite. Les chronos pour les 3 étoiles sur les 2 nouvelles épreuves sont assez difficiles, j’avoue encore une fois ne pas m’être acharné pour les obtenir, d’autant qu’on m’attendait sur Destiny pour un raid contre Oryx. J’ai tout de même essayé d’assurer les défis au maximum, au moins 2 étoiles, souvent 3 au premier essai avec l’habitude, je n’ai même pas eu à faire tous les défis Race ni les défis Hybrid pour obtenir mes 33 étoiles et revenir à 100% de trophées.

100% trophées Batman Arkham Knight

Je sais que ce n’est que l’histoire de quelques jours avant que de nouveaux trophées viennent s’ajouter à la liste, il y en aura normalement encore 3 jusqu’à décembre.

[Mise à jour du 23/12/2015] : à un jour près j’aurai pu vous proposer 2 mises à jour de cet article au lieu d’une. En effet, j’ai pu terminer les DLC de novembre lundi soir, mais la liste de trophées avait déjà été mise à jour pour prendre en compte les DLC de décembre.

Après la série de DLC Batmobile d’octobre, nous avons eu droit à quelques DLC « histoire ». Je mets entre guillemets, car ces DLC sont assez courts et succincts. J’ai mis un moment avant de me lancer sur les DLC de novembre, ayant pas mal de jeux en cours, mais une fois remis dans le bain, La Vengeance de Catwoman et Pile ou Face ne m’ont pris que quelques dizaines de minutes. Quelques combats, quelques infiltrations et c’est plié. Niveau trophée il suffit de terminer l’histoire.

J’ai pu faire le trophée du DLC Batmobile 2016 de Batman vs Superman sans acheter de DLC, la voiture étant disponible gratuitement. Il y avait bien un pack de 2 circuits Waynetech qui est sortit en même temps, mais il n’est pas indispensable, surtout si on a déjà tous les autres DLC Batmobile. Comme pour les précédents, j’ai enchainé les défis en réalisant 2 ou 3 étoiles, jusqu’à en obtenir 21 et le trophée. Il y a plus de défis que nécessaire, inutile de se forcer à faire 3 étoiles partout. Ceci dit, cette voiture est assez maniable et les défis ne sont pas trop compliqués.

Nous y avions échappé depuis le début malgré la vente de pack Combattants du crime, mais il y a fini par y avoir des trophées demandant de réaliser les défis avec tous les personnages. Déclinés en 2 DLC, Défis Héros et Défis Vilains, il faut obtenir à l’instar des batmobiles 21 étoiles avec chacun des 7 personnages. Ces 2 listes de trophées ne requièrent pas d’achat de DLC, il est possible de faire les défis par défaut et les défis des DLC combattants et d’autres défis qui se débloquent avec les DLC batmobile et les DLC histoire. Si comme moi vous n’avez pas acheté le Season Pass mais que vous avez tous les DLC à trophées, il y a déjà pas mal de défis disponibles et il n’est pas nécessaire d’investir dans les DLC Combattants du crime si vous visez les trophées seulement.

J’ai procédé dans l’ordre de la liste, avec Robin donc. J’avais déjà bien utilisé ce personnage dans les défis de Batman Arkham City et chaque personnage a eu droit à son histoire pour se familiariser avec les commandes. Comme j’avais de la marge en terme d’étoiles, j’ai enchainé les défis combats puis prédateur en visant 2 ou 3 étoiles, mais sans me forcer à en obtenir 3 à chaque fois. Cela m’a conduit à faire plusieurs défis prédateur qui peuvent vite prendre beaucoup de temps selon les objectifs. J’ai procédé de même avec le second personnage, Nightwing, avant de me dire qu’il était préférable d’assurer les 3 étoiles sur tous les défis combats. Dans mon cas, ça m’amène à 15 étoiles, il me faut donc ensuite 2 défis prédateurs à 3 étoiles pour avoir les 21 requises. Sachant qu’il y a un défi « braquage de banque » assez facile et un autre parmi ceux de base qui est assez facile également. J’ai procédé ainsi pour les 5 personnages qu’il me restait et ça a été plutôt rapide, d’autant qu’avec l’entrainement, les défis combats ne me posaient aucun problème. Inutile de faire des variations à tout va, on peut rester basique avec carré et triangle uniquement, à condition d’assurer un combo parfait (un seul combo sur une manche). En assurant sur les 2 premières manches on s’approche des 3 étoiles voire on les obtient dans certains cas, les 2 manches suivantes peuvent donc être faites avec moins de pression. J’ai juste eu un peu de mal avec Harley Quinn, qui m’a demandé plusieurs essais sur certains défis combat. La fatigue peut-être, le rythme du personnage certainement.

J’ai donc terminé lundi soir (en fait j’ai fait tous ces trophées en peu de sessions, mais je m’y suis mis tardivement), et j’ai enchainé hier avec les 2 DLC de décembre. J’ai commencé par le DLC Batmobile: Arkham Original, bien qu’il soit en dernier dans la liste, car je voulais terminer avec l’histoire. La batmobile que l’on voit dans Batman Arkham Asylum, qui ressemble pas mal visuellement à celle du film de 1989, est une vraie savonnette. Dès que l’on utilise le boost, elle part dans tous les sens et se met en travers voire en tête à queue. Mais si on n’utilise pas le boost, on termine loin du temps requis pour les 3 étoiles. Du coup, je n’obtenais que 1 ou 2 étoiles sur les circuits des derniers DLC (la liste affiche en tête les derniers circuits parus). Je n’avais pas envie de m’acharner pour autant, j’ai donc continué les défis jusqu’à obtenir les 21 étoiles. Heureusement qu’il y a de la marge avec les différents DLC, les défis avec cette voiture sont une vraie plaie, ça m’a même légèrement agacé.

J’ai terminé avec le dernier DLC histoire, La saison de l’infamie, plus conséquent que les précédents. En fait il faut retourner dans sa partie, et il y a 4 nouvelles missions qui apparaissent sur la carte. Elles se déroulent comme les missions secondaires dans le jeu de base, avec différentes étapes alternant enquête, combat, prédateur et énigmes. Je les ai trouvé plutôt sympathiques et cela fait plaisir de revoir certains vilains. Je reste cependant un peu déçu sur les affrontements avec les boss, mais ça reste des missions agréable à faire. Par contre j’ai été très déçu que ça ne fasse aucune allusion au protocole Knightfall, cela se déroule avec Batman comme si de rien n’y était. J’ai enchainé les 4 missions, les trophées tombent tout seul en progressant.

Platine Batman Arkham Knight

Voila, j’ai enfin à nouveau 100% des trophées sur Batman Arkham Knight. A priori il n’y aura plus de DLC à trophées, mais un autre DLC Combattant du crime est annoncé pour janvier, alors nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

2 Réponses

  1. Bien joué pour le platine et la motivation que t’as eu pour le faire à 100% !
    Perso il me reste à faire les défis RA (j’ai un peu peur de me prendre la tête autant que sur les précédents épisodes), la deuxième partie en Nightmare et l’enchainement de 15 coups. De plus j’ai le trophée des 8 sauts de plus de 100m qui n’apparait pas. Du coup, ça ne me motive pas trop pour tout faire.

    • Merci, je n’ai pas eu particulièrement besoin de motivation pour faire les 100% de trophées, c’est toujours un plaisir pour moi de jouer à Batman, même pour les collectibles et les défis.

      Pour le trophée des 8 sauts, reprends la vidéo du guide et réessaie, ça finira par tomber. Les 15 variations sont plus faciles à faire que dans les précédents épisodes, du fait que Batman ait plus de capacités. Les défis ne sont pas pires que les précédents, et si tu joues sur PS4, tu as 9 étoiles de plus avec les défis de l’Épouvantail donc la possibilité de n’avoir que 0, 1 ou 2 étoiles à d’autres défis. Ne perds pas espoir !

Laisser un commentaire