Platine Uncharted 4

Posté le 28 mai 2016 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°114 : Uncharted 4 A Thief’s End

Quand on a mis le doigt dans le système des trophées, il est difficile d’en sortir mais parfois on se demande quand même si ça ne dégrade pas la façon de jouer et d’apprécier un jeu.

C’est un peu ce que je pouvais me demander en débloquant le platine d’Uncharted 4 A Thief’s End. Autant j’ai adoré le jeu, autant faire le platine beaucoup moins. Voici comment cela s’est passé (je vous rassure, je ne spoile pas l’histoire).

Platine Uncharted 4

Je ne suis certainement pas le seul qui attendait depuis de longs mois ce 5ème épisode de la licence Uncharted (le 4ème sur console de salon et réalisé par Naughty Dog). Mais avec les reports, je n’étais plus à un jour près, j’ai donc pris le temps de terminer le platine de Table Top Racing World Tour et de me reposer avant d’attaquer sérieusement le jeu. Le plus dur était de passer au travers des nombreux spoils sur les réseaux sociaux, visiblement beaucoup de joueurs aiment bien gâcher le plaisir des autres en partageant le leur.

J’avais lu au préalable la liste des trophées, mal m’en a pris, et je me suis fait spoiler quelques passages, mais je n’ai pas cherché pour autant à mémoriser toutes les actions spécifiques. L’idée était de faire une première partie découverte en cherchant un maximum de collectibles par moi-même et en profitant du jeu, sachant qu’il y aurait au moins 1 ou 2 autres parties à faire ensuite. Ma première interrogation était de savoir si on devait obligatoirement commencer en difficile pour débloquer le mode extrême comme c’était le cas sur tous les précédents Uncharted, ou si je pouvais débuter en normal sans me prendre la tête. En cherchant un peu et en regardant les premiers joueurs à avoir platiné le jeu, j’ai vu que l’on pouvait terminer dans n’importe quelle difficulté, et même que le mode extrême était disponible dès le début (bien qu’il soit grisé), pour les plus « courageux ».

J’ai donc joué en normal, en fouillant bien dans tous les recoins et en profitant au maximum des graphismes époustouflants et du scénario. J’ai vraiment apprécié le fait de ne pas avoir une succession de gunfights incessants. Je me fais peut-être vieux je ne sais pas, mais j’ai vraiment mieux apprécié le rythme proposé dans ce Uncharted 4. Arrivé au passage que j’avais testé à la soirée de lancement, j’ai évidemment été plus direct, mais j’ai malgré tout trouvé 5 trésors qui m’avaient échappé la première fois. Dans le menu des trésors on peut voir facilement si on en a manqué, car ils sont listés dans l’ordre et il y a « ??? » si on en a manqué un. Jusque là j’étais plutôt pas mal, proche des 100%. Avant de quitter le jeu j’ai consulté via la sélection de chapitre ma progression des collectibles car en plus des trésors il y a des notes et entrées de journal ainsi que des conversations optionnelles. C’est surtout sur ces dernières que j’ai eu quelques ratés, car en avançant dans les niveaux à la recherche de trésors on a tendance à s’éloigner du personnage qui vous accompagne et donc à louper le déclenchement d’une conversation. J’avais déjà eu le souci dans The Last Of Us pour les mêmes raisons, et c’est plutôt dommage d’avoir fait un tel système. En plus ces conversations ne sont guère différentes d’autres qui se déclenchent toute seules.

J’ai poursuivi le lendemain dans la même optique, j’ai manqué 2 cairns sur les 16 à détruire en 4×4 à Madagascar, mais je savais où car il y a une zone que j’avais mise de côté pensant que c’était la suite de l’histoire, et en fait non et je n’ai pas pu revenir en arrière. Toujours autant pris dans l’aventure, cette première partie était vraiment top. Le niveau suivant je m’étais fait spoiler le clin d’œil au bug de la démo à l’E3 et un autre objectif qui consiste à monter tout en haut d’une tour, du coup j’ai réalisé ces 2 trophées le moment venu, mais sinon je ne pense pas que je les aurais fait naturellement sur ma première partie.

Arrivée dans une zone plus loin je savais qu’il y avait un trophée qui demandait de passer sans se faire repérer ni tuer personne. j’ai naturellement longé par la parois sur la droite du niveau et je suis arrivé jusqu’à la porte mais je me suis fait repérer au dernier moment. Sans savoir si ça fonctionnerait pour le trophée Le fantôme du cimetière j’ai rechargé le checkpoint et j’ai recommencé. Le trophée est tombé, cool.

J’ai continué encore 2 sessions pour arriver au bout du jeu. Au boss final, je savais aussi qu’il y avait un trophée consistant à le battre sans se faire toucher. Je me suis dit qu’il serait certainement plus facile à faire là en normal qu’en extrême, j’ai donc insisté pour le réussir, même si j’avoue y avoir passé près d’une heure, la fatigue n’aidant pas. En plus j’avais la pression car Camus et jblaster m’attendaient pour essayer le multijoueur. Au final, j’ai mis 21h37, ce qui est assez conséquent, il est vrai que j’ai beaucoup fouillé et trainé en 4×4. 80 trésors sur 109, en visualisant une bonne dizaine d’emplacements de ceux manqués, j’avais aussi environ 90% des notes et entrées de journal et conversations optionnelles. En revanche pour la précision (je jouais sans la visée automatique) j’étais à 50%, bien que j’avais essayé de faire attention.

A peine le générique terminé j’ai procédé au glitch pour débloquer le trophée de speedrun, et j’assume totalement. Je sais que je suis capable de terminer le jeu en moins de 6 heures. En coupant les cinématiques, en traçant sans me soucier des collectibles et en usant des modes de difficulté facile et des bonus (visée auto, arme Barok 44 qui one shot etc), c’est un objectif très accessible. Plus jeune, à une époque où internet n’existait pas pour te montrer des vidéos, je pratiquais déjà le speedrun, sur Resident Evil 3 notamment. Bref, je sais le faire, mais je n’avais ni l’envie ni le temps de le faire. Sur le coup je n’ai pas pensé à faire également le glitch pour la précision à plus de 70%, je pensais que ça passerait sur ma seconde partie. Pour plus d’info sur le glitch et les trophées je vous invite à consulter le guide de THC qui est plutôt bien fait.

J’ai fait une petite session multi avec mes camarades et j’ai été très déçu. En effet, il n’y a plus de système de niveaux comme dans la beta, du coup nous sommes tombés dans des matchs totalement déséquilibrés et ça n’était vraiment pas amusant. Nous avons tout de même joué 5 parties pour le trophées Dans le bain.

Le lendemain j’ai attaqué ma seconde partie, en extrême. J’aurais pu là aussi utiliser le glitch, mais comme je devais compléter les collectibles (en suivant des vidéos cette fois, histoire de ne pas recommencer cinquante fois un chapitre) et quelques objectifs, autant jouer normalement. J’ai tout de même mis les chances de mon côté en réglant la visée automatique (j’avais eu les 50 tirs à la tête largement dans ma première partie) et en prenant l’arme qui oneshot même en extrême. Je ne sais pas si c’était une bonne idée, car je me suis un peu fait chier, même si certains combats restent assez tendus dans cette configuration (je dois être un peu nul aussi à la réflexion, en tous cas je ne dois pas utiliser la couverture correctement). Je n’ai pas cherché à faire les trophées spécifiques des armes pour ne pas plomber ma précision, et j’ai vite oublié les trophées à devoir traverser des zones furtivement, les ennemis vous repèrent trop facilement en extrême. Le fait d’avoir déjà la plupart des collectibles m’a permis d’aller assez vite, et mon acharnement sur le boss en normal m’aura bien entrainé, il ne m’a pas trop posé de difficulté. Par contre, même en ayant pris soin de ne tirer sur les ennemis sans gâcher de munitions, je ne suis remonté qu’à 62% de précision. J’ai donc décidé de faire le glitch pour ce trophée. J’aurai du lancer ma seconde partie en réinitialisant les statistiques mais j’avais peur que ça supprime les trésors et les cairns. C’est le cas pour les cairns d’ailleurs.

Je me suis ensuite attelé aux trophées restants avec la sélection de combats, bien pratique, mais alors qu’est-ce que ces trophées sont pénibles. Franchement il y a vraiment peu de chance de les réaliser naturellement en jouant (Saute-mouton et Foncer dans le tas notamment), certains sont même impossibles sans les munitions illimitées ou dans les difficultés élevés. C’est juste bon pour nous faire refaire en boucle quelques combats, et ça m’a bien gavé je dois l’avouer. Pour J’aime les armes, ne sachant pas où j’en étais, je suis passé par les bonus pour sélectionner une à une chaque arme et tirer une fois avec. J’ai ensuite rejoué un combat où il y a des bonbonnes de propane car les explosifs comptent pour ce trophées et c’est le seul que j’étais sur de ne pas avoir utilisé. Ramassé, lancé sur un ennemi, un coup de pistolet dedans, boom, trophée. Une bonne chose de faite.

Pour finir la liste il ne me restait plus qu’à faire les tutoriels du mode multijoueur (les autres trophées pour les réanimations et l’utilisation de complices se font en même temps), et le platine était à moi :

Platine Uncharted 4  Encore une dernière fois : Récupérer tous les trophées. (27/05/2016)

Platine Uncharted 4

Uncharted 4 A thief’s End a été bien au-delà de mes espérances, pour ce qui est de ma première partie découverte. On ne peut pas en dire autant du multijoueur et des objectifs de trophées un peu pénibles, bien que tous réalisables (La seule difficulté du jeu est sans doute le combat final en extrême, et encore en avec le ralenti ça doit devenir relativement plus facile).

J’ai maintenant assez peur de voir venir des listes de trophées DLC multijoueur façons Uncharted 3, car dans l’état actuel le multi me déçoit beaucoup, alors que je portais beaucoup d’espoir, ayant vraiment apprécié les nombreuses heures passées sur celui de The Last Of Us dont il s’inspire en partie.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

2 Réponses

  1. tu ne reviendra pas sur le multi pour le moment alors ?

Laisser un commentaire