Posté le 14 septembre 2013 Par Dans Evènements

[Évènement] Essai Muscle Cars

On quitte un peu les jeux vidéo pour les voitures d’exception.

Il y a 2 semaines, j’ai consommé mon cadeau d’anniversaire (janvier), à savoir l’essai sur route de 2 voitures, une Shelby GT500 et une Ford Mustang rétro.

Je ne suis pas un grand fan de conduite, et si j’aime les jeux de voitures et le mustangs, je ne suis pas du genre à baver devant des voitures, aller à des salons ou pouvoir parler de ce qu’il y a sous le capot dans le détail. L’idée de me retrouver au volant de tels engins me stressait autant que cela m’enthousiasmait.

Au départ, je devais faire l’essai en juin, sauf que la vieille mustang était en panne, j’avais alors le choix :

  • Faire le temps total sur la Shelby
  • Remplacer la mustang par une Porsche Cayman S
  • Repousser la date

J’ai préféré repousser la date, car j’étais vraiment curieux de me retrouver au volant d’une telle voiture mythique.

Nous avions rendez-vous à 10h30, j’avais de l’avance et j’ai pu prendre quelques clichés :

Je me suis ensuite mis au volant de la bête… modèle de 69, un peu customisé tant au niveau du moteur que des accessoires comme le volant, plus petit que l’original. En fait ce n’était toujours pas le modèle habituel mais un modèle de prêt.

J’ai tout de suite été surpris par la position, le cul par terre les jambes allongées. Une boite automatique, une première pour moi. Pied droit sur le frein, contact.

Le vrombissement du moteur est terrible, la voiture tremblante, je suis déjà très impressionné. Je passe du mode parking au mode route, je lève le pied du frein, et c’est parti pour 15 minutes de découverte.

Je roule évidemment doucement en sortie de l’aérodrome car la route est étroite et endommagée. Le jeu dans la direction est très important, ce qui fait qu’il faut constamment corriger la direction pour rouler droit. Le compteur de vitesse est en miles, j’ai les yeux rivés dessus fréquemment pour rester dans les 55/60. Mais même à cette allure, les sensations sont extra, on se sent vraiment dans un autre monde. Je suis pas mal stressé et les bras me tirent un peu sur la fin du parcours, mais c’est un moment inoubliable. Les accompagnateurs surveillent la jauge d’essence, car sur ce modèle qui consomme 30 litres aux 100 km, le réservoir ne contient que 36 litres, une panne d’essence est donc vite arrivée.

Le second essai auquel j’ai droit est sur une Shelby GT500. Il s’agit d’un modèle composé d’un moteur V8 suralimenté par un compresseur qui développe 540 CV et d’une cylindrée de 5,4L.

Une fois installé derrière le volant, bien que l’ambiance soit sportive, je me sens plus dans une voiture ordinaire.

Le capot imposant et bombé impose de regarder loin devant ce qui est plutôt une bonne chose. La boite de vitesse est très courte. Malgré son allure de voiture de tous les jours juste un peu racée, il faut se méfier de son comportement sportif. D’ailleurs au stop, j’ai involontairement fait patiner les pneus.

Par contre sur route, je n’ai pas eu de grosses sensations. Il faut dire aussi que je n’ai pas osé appuyer sur l’accélérateur, simplement rétrogradé et ouvert les vitres pour mieux entendre rugir le moteur, mais rien de foufou de ma part.

C’est assurément une belle voiture avec un comportement sympa sur piste, mais cet essai m’a moins transporté que le premier avec le vieux modèle.

Si je n’aurai jamais de moi-même fait ce genre d’évènement, je ne regrette pas qu’on m’y ait poussé car les sensations sont inimaginables, et je regarderai les veilles mustangs avec encore plus d’admiration.

Si vous passez dans la région, voici les coordonnées pour les essais (il est possible d’en faire sur circuit, pour des mariages ou autre) : http://www.must-car.fr/

Mots-clés :

2 Réponses

  1. Au fait je ne t’ai pas parlé hier, j’ai essayé la voiture d’un pote une Honda Civic Type R! Un truc de malade, je te raconterais.

  2. Terrible !!!! J’adore ces 2 voitures !!!! Elles sont magnifiques ….sauf les 30 litres au 100 ^^

Laisser un commentaire