CCP

Posté le 26 août 2016 Par Dans Evènements

[Évènement] Gamescom 2016 : CCP – Eve Valkyrie, Eve Gunjack & Project Arena

Je reste dans ma lancée sur mon retour d’expérience « VR » à la Gamescom pour vous parler cette fois de jeux développés par le studio CCP.

A la base j’avais accepté ce rendez-vous pour Project Arena sur HTC Vive dont je vous parlerais plus bas, mais en arrivant au stand presse les gens de chez CCP m’ont proposé de tester également 2 jeux de shoot sur PlayStation VR, tous deux inspirés de l’univers de Eve: Online. Je remercie au passage CCP pour leur accueil.

Je vous faisais part de mes réactions à chaud dans cette vidéo :

Eve: Gunjack (PSVR)

Eve Gunjack

Eve Gunjack est un jeu de tir dans lequel vous maniez la tourelle de défense d’une base spatiale pour la protéger d’attaques ennemis. Les vaisseaux ennemis apparaissent par vagues et à des endroits et avec des trajectoires précises, comme un shoot’em up classique ou pour imager encore mieux ce Eve Gunjack, comme un Space Invaders moderne à 360°. Enfin l’image est finalement peut-être trop réductrice, car Eve Gunjack est bien plus musclé et vif. Les ennemis vont vite et si vous en manquez de trop vous pouvez rapidement perdre la partie. Si en revanche vous les détruisez bien comme il faut, votre arsenal ne cesse de croitre pour devenir assez imposant et dévastateur, de quoi faire face au boss de fin de niveau. A ma grande surprise, je me suis pris au jeu et surtout j’ai plutôt bien joué alors que ce n’est pas du tout mon style de jeu. Ce résultat vient je pense en grande partie du mode de visée qui se base sur le regard. Vous tirez là où vous regardez. En plus d’être intuitif, c’est extrêmement précis, je n’ai jamais eu besoin de refaire d’ajustement et je ne pense pas que le jeu offre une aide à la visée sans quoi j’aurais ressenti un décalage au moment de regarder une cible. Redoutablement efficace, ce gameplay s’est également montré très rapide, contrairement à tout ce que j’avais pu tester avec le PSVR jusqu’à présent. A noter que ce jeu est sorti initialement sur le Gear VR fin 2015 et qu’il est ou sera disponible sur les différents supports VR du marché.

Je ne pense pas que j’y passerais des semaines, mais très franchement si j’en viens à posséder le PlayStation VR et que j’ai l’occasion de jouer à Eve Gunjack, je le ferais certainement, car c’est un jeu qui défoule bien et qui donne un sentiment de puissance pas désagréable.

Eve: Valkyrie (PSVR)

Eve Valkyrie

Le temps de changer de borne, j’étais reparti pour une seconde expérience dans le même univers, à bord cette fois d’un vaisseau. Même univers, même style graphique, le studio aurait pu jouer la facilité au niveau du gameplay, mais il ont préféré proposer une tout autre expérience. Vous pilotez le vaisseau à l’aide des sticks de la manette, et vous pouvez tirer à la sulfateuse droit devant le vaisseau. Rien ne vous empêche dans le même temps de tourner la tête partout pour voir autour de vous, et vous pouvez verrouiller une cible en la regardant un certain temps pour lui lancer des missiles autoguidés. Je n’avais pas compris immédiatement le principe et il est plus difficile de suivre et éliminer les cibles que dans Eve Gunjack, mais après quelques minutes d’adaptation je m’amusais comme un petit fou. Là encore le jeu est très dynamique et pour la première fois j’ai ressenti un peu de malaise lors de trop grosses manœuvres. Rien de bien méchant mais je pense que sur de tels jeux il faudra prévoir des sessions pas trop longues et faire des pauses pour éviter d’être vraiment malade. mais c’est rassurant de voir que l’on aura de vrais jeux et pas seulement des démos gentillettes.

En voyant mon score final la personne de CCP qui m’accompagnait dans la découverte de leurs jeux m’a dit que je m’étais vraiment bien débrouillé. Ça fait toujours plaisir d’autant qu’encore une fois je ne suis pas un habitué de ce genre de jeu.

Déjà disponible sur Occulust Rift, Eve Valkyrie sera donc disponible en octobre sur PlayStation VR et HTC Vive, et fait partie selon moi avec Eve Gunjack des jeux à  ne pas ignorer dans vos intentions d’achat.

Project Arena (HTC Vive)

Project Arena

J’ai pu finir avec le jeu qui m’avait fait venir au stand, Project Arena. Il s’agit d’un jeu de combat de freesbee. En 1 contre 1, dans un couloir virtuel, vous devez lancer un disque qui peut rebondir sur les murs. Le but est de toucher l’adversaire pour marquer un point. L’adversaire dispose également d’un disque qu’il peut lui aussi vous lancer. Vous devez alors soit l’esquiver, soit le bloquer à l’aide d’un bouclier que vous générez sur l’avant bras si votre disque est sur vous. Votre bouclier ne peut absorber que 3 chocs avant de disparaitre, mais se recharge si vous touchez l’adversaire.

C’est la première fois que j’essayais le HTC Vive. Ce casque de réalité virtuelle est confortable, mais moins évident à mettre en place, surtout si on a des lunettes. Un coup de main à prendre, mais le système de sangles élastiques n’a pas le confort du PSVR rigide avec ses protections en mousse. J’ai également été un peu gêné par les longs câbles qui courent derrière la nuque et dans le dos, mais il faut dire que le jeu nous plonge dans un vrai environnement en 3D et que l’on peut se déplacer vers l’avant ou l’arrière physiquement, pour avancer ou reculer dans le jeu. Dans un sens, c’est assez flippant et je me suis senti au début comme dans le film Le Cobbaye et j’ai pris conscience qu’en jouant avec un casque en Réalité Virtuelle on est vraiment dans un autre monde, coupé du vrai monde.

Le HTC Vive est accompagné de 2 manettes dont la prise en main est plutôt bonne, avec une gâchette et des boutons sur le dessus qui simulent un écran virtuel, très pratique pour naviguer dans les menus.

Dans Project Arena nos mains sont représentées virtuellement ainsi que les manettes. En appuyant sur la gâchette, on peut basculer très rapidement le bouclier d’un bras à l’autre. J’ai beaucoup joué avec ça pour être mobile et réactif lors de mon match contre un autre joueur débutant accrédité presse. En maintenant la gâchette enfoncé vous chargez le disque et en relâchant avec un mouvement du bras vous le lancez. J’ai fait la différence avec mon adversaire et les joueurs du match précédent, qui faisaient plutôt dans le lancer hasardeux ou le lancer façon tennis, en adoptant des techniques plus proches du lancer de freesbee. Cela permet des angles et rebonds intéressants qui ont surpris plus d’une fois l’adversaire. Je l’ai explosé sur la première manche. Sur la seconde j’ai voulu essayer d’autres trucs, et en lançant trop rapidement mon disque je me retrouvais sans bouclier la plupart du temps, j’ai perdu. Je me suis ressaisi pour la dernière manche et j’ai emporté la victoire sur un disque gagnant (nous étions à égalité à la fin du temps). La personne du studio qui m’avait installé sur le jeu m’a parlé de ma technique de lancer, j’ai alors expliqué mon expérience au freesbee et il a voulu savoir mon ressenti du fait que le bouclier est sur l’avant bras. Il avait peur que le fait de lancer comme je le faisais, comme si je tenais le disque dans les mains, serait gêné par la position du disque en mode bouclier. Mais comme on vois le disque se charger dans le creux de la main, la sensation est au contraire plutôt bonne.

Une très bonne expérience pour ma part que ce Project Arena, mais me vient une question : qui va acheter le matériel nécessaire pour y jouer chez lui ? D’autant que si c’est fun à 2 joueurs humains, je doute que ça le soit longtemps contre l’IA. Alors, Achat du matériel en double ? Beaucoup trop onéreux. Et pour jouer où ? ça prend de la place mine de rien. Je doute aussi que ce soit prenant à y jouer des heures tous les jours, à moins que cela devienne une véritable épreuve d’Esport.

Du coup, à moins de voir fleurir des bars ou salles équipés avec des tarifs CE, est-ce que ce genre de produits et d’expérience à réellement de l’avenir ? Nous verrons bien, mais seuls les particuliers très fortunés pourront se permettre un tel investissement, n’importe quel joueur lambda le trouvera complètement déraisonnable.

 

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

Laisser un commentaire