Posté le 6 mars 2013 Par Dans 100%

Platine n°56 : Darksiders II

J’avais ce jeu depuis un moment dans un placard mais j’ai tardé à y jouer. C’est désormais chose faite.

J’avais eu la chance de gagner ce jeu lors d’un concours, et si j’avais l’intention d’y jouer un jour, je trainais pour m’y atteler. Je surveillais des promos sur le premier jeu que je n’avais pas, et j’ai d’autres jeux en attente, celui-ci n’était en haut de la liste.

Mais en suivant la communauté dédiée à la licence sur We Are PlayStation, j’ai réalisé en début

d’année qu’il y avait un pass online et des accès serveurs durant la partie solo, et la fermeture de THQ était plus qu’imminente.

Il ne m’en fallait guère plus pour me décider à le commencer, et surtout à le terminer rapidement avant une hypothétique fermeture des serveurs. Après coup, je pense qu’il n’y a pas de risque, le pass fait plus office de clé d’activation pour débloquerl’accès à une zone (le Tribularium), et le transfert d’armes avec un ami doit passer par les serveurs Sony.

Je l’ai lancé sans vraiment savoir à quoi m’attendre, et j’ai été agréablement surpris de découvrir un jeu lorgnant du côté d’un God Of War. Certes, Darksiders II est graphiquement bien moins joli, mais il a ce côté épique et un gameplay s’y rapprochant dans le principe (combat, plateforme,

énigmes). En plus de cela, une pointe de rpg se fait sa place avec des armes qu’on loot aléatoirement sur les ennemis et des quêtes secondaires qu’on obtient en parlant aux pnjs.

J’accroche tout de suite à l’ambiance, au gameplay, et dès ma première session j’ai l’impression d’avoir beaucoup avancé. En réalité, j’étais très loin de la fin. Le jeu est très long, sans pour autant lasser, car de nouvelles habilités viennent enrichir les possibilités.

Dans un souci de platiner le jeu, j’ai joué en difficile, le mode apocalyptique. Rien de bien méchant, si ce n’est qu’en combat la caméra montre ses lacunes et a tendance à montrer le personnage de face, rendant la gestion des actions plutôt délicates. Il m’est donc arrivé de perdre bêtement quelques combats parce que je me battais à l’aveugle.

Concernant les énigmes, certaines sont plutôt corsées mais j’aime ça et je n’ai jamais été bloqué. A un certain moment, le jeu surprend en nous prenant à contre-pied et en proposant des phases de jeu et une ambiance bien différente. C’est curieux, mais agréable.

Arrivé vers la fin (on ne peut pas l’ignorer tellement cela apparait comme évident au travers des dialogues avec les pnjs), je me suis attaqué aux quêtes secondaires que j’avais gardé pour augmenter mon niveau (à partir du niveau 20 les combats ne rapportent plus d’xp) jusqu’au maximum (niveau 22 lors de la première partie).

Je ne vous cache pas que pour éviter de perdre trop de temps, j’ai consulté un guide à ce moment-là pour finir de récolter les collectibles. J’avais bien scruté partout durant ma partie, si bien qu’il m’en manquait peu (1 à 5 selon le type).

Une vidéo montrait 1 à 1 les emplacements de tous les objets confondus, mais comme j’en avais déjà la plupart, c’était long et pénible à regarder. Je n’allais que là où j’avais un doute (j’ai une bonne mémoire visuelle). Une fois fait le tour de la vidéo, il me manquait toujours 1 page du livre de la mort, et quelques autres objets mais qui se trouvaient dans un tombeau accessible après avoir trouvé toutes les pages du livre de la mort.

J’ai trouvé une seconde vidéo ne montrant que les emplacements des pages du livre de la mort et, dans le doute, je retournais à la plupart des emplacements, au cas où, même si je savais y avoir déjà été. A l’issue de la vidéo, il me manquait toujours ma page… Comme j’avais parfois un bug d’affichage après avoir été dans le menu xmb sans mettre le jeu en pause, j’ai pensé à un bug. Et puis, j’ai eu un doute sur une page. Je savais

que j’avais explosé l’entrée du passage, mais je ne me visualisais pas ramasser la page. Dans le doute, j’y suis retourné, c’était bien là. Vavache, tu es un con.

Je suis ensuite allé voir le boss final, et à peine 4minutes plus tard (cinématique comprise) j’en

parlais sur We Are PlayStation. Autant le jeu tout du long est épique et prenant, certains boss coriaces, autant le boss final est ridicule. Il faut dire que je m’étais enfin décidé à m’intéresser aux armes possédées et que je m’étais confectionné un marteau avec vol de vie, certes lent, mais qui

faisait très mal.

La fin est également plutôt décevante, d’autant qu’elle laisse présager une suite qu’on n’aura sans doute jamais. Dommage.

Il me restait ensuite à lancer une nouvelle partie + (en facile, histoire de ne pas trainer) pour atteindre le niveau 30 jusqu’alors bloqué, et parcourir les 101 vagues d’un donjon appelé Tribularium (le fameux donjon qu’on débloque grâce au pass online). Bien stuffé (je portais tout ce que je pouvais avec du bonus d’expérience, peu importe les autres stats), et connaissant les niveaux, j’ai mis peu de temps à refaire les missions secondaires du premier monde ainsi que la quête principale. C’est en entrant dans la cité des anges, Lumenex, que j’ai atteint le niveau 30.

Durant cette progression j’ai pu créer quelques armes possédées dont 2 faux, mais surtout des griffes. Approximativement les mêmes bonus que mon marteau, mais c’est une arme rapide donc plus efficace.

Je me suis rendu assez confiant au Tribuliarum et j’ai enchainé les vagues d’ennemis en matraquant . Pas du besoin d’une potion de soin (au pire, si je perdais de la vie, un coup de griffe et je remontais de 25%) ni de magie (pas le temps de lancer des sorts, inutile).

Moins d’une heure plus tard, Killington était vaincu et mon platine tombait :

La totale : Débloquez tous les éléments du jeu. (03/03/2013)

J’ai vraiment aimé jouer à Darksiders II, je ne m’attendais pas à un jeu si long et si riche. Certes, il n’est pas très beau et contient pas mal de bugs, mais l’univers, la musique et l’ambiance m’ont transporté.

Je suis à présent curieux de découvrir le premier jeu (qui se déroule en parallèle), mais je regrette la situation de THQ et de la licence. Une telle licence reprise par un studio comme Santa Monica (God Of War) pourrait donner un putain de bon jeu.

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

5 Réponses

  1. Félicitations encore un autre platine :).

    Je ne sais pas si tu as pu essayer Dante’s Inferno, je l’ai adoré également et l’histoire est vraiment génial. Les cinématiques sont tout bonnement superbes.

    Je sais que tu as pas mal de jeux à terminer, mais si jamais tu as l’occasion d’y jouer (il ne doit plus être très cher), fonces !

    • J’avais essayé la démo et je n’avais pas du tout accroché au gameplay. Je sortait de God Of War et j’avais gouté à Castlevania Lords Of Shadows, je pensais effectivement que Dante’s Inferno allait ma plaire, mais j’ai vraiment été refroidit par la démo.
      En plus je crois savoir qu’il y a des DLC à trophées. Peut-être que je l’essaierai plus tard.

      • Effectivement il y a deux DLCs : un qui se termine en 1 heure et demie (deux trophées) et l’autre qui prend beaucoup plus de temps et qui est assez balèze.

        En fait c’est du online car tu dois te connecter et jouer à des missions crées par d’autres membres et celles créées par EA. Tu dois faire 25 missions (sous forme de vague) solo EA et 15 missions EA en coopération (deux joueurs). Il y a 10 trophées de mémoire pour ce second DLC. Je galère pas mal pour les missions solo, j’ai du en faire la moitié mais certaines sont difficiles car tu as des handicaps et des objectifs (tuez uniquement tel monstre et pas les autres, ne pas se faire toucher, etc…)

  2. bien joué vavache, on en a fini tous les 2 avec ce jeu. je le trouve pas si laid que celà. après certes il y a quelques bugs mais à l’époque THQ avait déjà le couteau sous la gorge car tous leurs gros titres avaient du retard.
    Bonne expérience tout de même. dommage que la saga ne connaisse sûrement jamais de fin. Mais bon on ne sait jamais.
    @++ chakalito alias MikePSP

Laisser un commentaire