Posté le 24 décembre 2013 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°77 : Rayman Legends

Si Johnny Halliday était là, il me dirait : « Tu te rends compte, si tu avais commencé à jouer 1 mois plus tôt, tu l’aurais platiné depuis 1 mois » et il n’aurait pas tout à fait tort, même si ça aurait même été sans doute encore plus rapide.

Mais bon, c’est fait, et le plus important dans l’histoire, c’est que j’en ai enfin fini avec ces défis de merde !

Tout a commencé avec l’annonce de la sortie du jeu sur PlayStation 3 mais aussi sur PlayStation Vita. J’ai longtemps hésité, car si j’avais apprécié Rayman Origins sur la PSVita, ça m’ennuyait de devoir payer plus cher un jeu PSVita qu’un jeu PS3 qui en plus pourrait se jouer plus facilement à plusieurs (même si cela m’arrive rarement).

Un bon de réduction et un planning à jour de mes jeux sur la console portable m’ont finalement décidé à le prendre sur PSVita, mais du coup cela faisait déjà 1 mois qu’il était sorti. Et ce détail aura son importance par la suite.

J’ai attaqué le solo de manière assez intense et avec la même méthode que pour Origins, à savoir compléter les objectifs de petizètres et de lums sur un niveau avant de passer au suivant. Mais avec l’habitude du précédent jeu, et un système de checkpoint trop fréquent en cas de mort, réaliser ces objectifs en une fois est finalement assez simple, et il a été assez rare sur l’ensemble des niveaux de devoir recommencer, sauf lorsqu’il m’arrivait de manquer une cage ou sur les premiers niveaux de Murfy, où je n’avais pas compris que l’on pouvait « rosir » les lums et les bumpers en les touchant afin de récolter plus de lums.

Finalement, j’ai enchainé les niveaux en quelques jours seulement. Même si les tout derniers niveaux « 8-bit » avec leurs graphismes et animations déjantées m’auront demandé quelques essais de plus, je n’ai vraiment pas rencontré de difficulté à compléter l’ensemble des niveaux de Legends et ceux d’Origins remasterisés. S’en est même presque décevant ce manque de challenge.

J’ai ensuite regardé les trophées dans le détail et j’ai eu à refaire quelques niveaux pour des actions spécifiques, comme glisser 30 mètres sur une hache ou tuer tous les dragons au lance-pierre.

Je suis donc arrivé à la même situation que beaucoup d’autres joueurs : devoir ramasser 1 million de lums et atteindre le niveau 11 de génialitude, avec sur PSVita en « bonus » le fait de devoir gagner une coupe de diamant sur un défi.

A ce moment-là, tous ces objectifs restaient très abstraits pour moi, je ne me rendais pas compte de l’ampleur de la tâche.

J’ai donc commencé à m’intéresser aux défis, qui sont au nombre de 4 : 2 hebdomadaires, et 2 quotidiens, et pour chacune de ces fréquences, un défi normal et un défi casse-cou, plus difficile.

Au début, j’essayais de faire au mieux, j’obtenais en général des coupes d’argent, parfois de l’or, quelques fois simplement du bronze.

En creusant le sujet, j’ai rapidement compris qu’obtenir une coupe de diamant n’allait pas être simple, puisqu’il faut pour cela se classer dans le 1er % des scores mondiaux. A l’époque, il y avait environ 1000 participants à chaque défi, parfois 1500, ce qui signifie qu’il fallait se classer dans le TOP 10/15 pour espérer avoir une coupe de diamant.

Il a donc fallu que je consacre un peu plus de temps chaque jour afin d’améliorer les techniques de sauts et de déplacements pour atteindre plus facilement l’or. J’ai même trouvé certaines épreuves sur lesquelles j’étais suffisamment à l’aise pour tenter le diamant. Je dis tenter, car en y passant bien 3 heures par jour, il m’arrivait de me casser le nez au pied du mur, par exemple 11ème sur 10000 et quelques, autrement dit à rien du diamant.

A force de persévérer, j’ai fini par décrocher une coupe de diamant, à la suite de quoi je m’imposais de viser l’or autant que possible. En effet, après un rapide calcul, on comprend qu’avec de l’or il faut tout de même bien 3 mois de défis quotidiens, tandis qu’avec de l’argent on double tout simplement ce temps déjà faramineux.

Le souci avec ce système de %, c’est que l’on est tributaire du nombre et des performances des autres participants, plus que de ses propres performances. Du coup, avec le temps, et un nombre de participants toujours décroissant, la coupe de diamant devenait de moins en moins accessible, exigent parfois le TOP 5 du classement mondial ! De même que l’or, bien que maitrisant mieux les épreuves, devenait également plus difficile à obtenir sans devoir y passer des heures.

Le jeu devrait plutôt proposer des coupes en fonction de palier de distances ou de temps selon les épreuves, ainsi en réalisant un bon score on serait récompensé en conséquence, peu importe le nombre de participants et leurs résultats à eux…

Évidemment dans ces conditions, j’ai eu vite fait de pester après le jeu et surtout après ce système complètement débile et des objectifs bien trop élevés pour le commun des joueurs. Parce que oui j’ai oublié de le dire, mais tous les jours, on retrouve dans le TOP 10 des joueurs qui ont déjà le platine mais qui continuent de jouer, pour le plaisir j’imagine, même si je conçois mal continuer d’y prendre du plaisir au-delà de 4 mois à devoir faire encore et toujours les mêmes épreuves. Ils ne se rendent peut-être pas comptent qu’ils privent d’autres joueurs de précieux points.

Malgré tout j’ai tenu bon et il ne s’est pas passé un jour sans que je fasse les défis. Le 26 novembre, un patch apportait enfin les niveaux dits « envahis » dans le solo. Il s’agit de niveaux spéciaux de type contre-la-montre, présents sur les autres versions du jeu. Je les attendais non sans une certaine impatience car les terminer dans les meilleurs conditions octroie 448 points supplémentaires, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on en gagne péniblement 20 par jour. De toute façon j’étais obligé de les faire puisque leur implantation nous retirait les points des coupes de diamant attribuées en complétant complètement un monde du solo.

Certains niveaux envahis ne sont pas évident, mais avec l’entrainement sur les défis, les 28 niveaux ne m’ont pas résisté plus d’une petite soirée.

J’en arrivais donc à 5000 points environ, autrement dit « plus que » 1000 points à gagner. Motivé, j’ai même tenté quelques coupes de diamant supplémentaires. Je devenais de plus en plus à l’aise sur les épreuves suivantes :

  • lums à récupérer avec Murfy
  • distance avec Murfy
  • distance dans les landes aux esprits frappés
  • distance dans le puits sans fond
  • rapidité dans le puits sans fond

En décembre, le jeu est passé à 14.99€ avec les offres de noël, et nous avons bien ressenti les ventes sur les défis puisqu’il y avait à nouveau pas mal de participants, jusqu’à 3000 sur les défis hebdomadaires. Qui plus est des « newbies », pas aussi à l’aise que nous, si bien que j’ai réussi à obtenir 9 coupes de diamants supplémentaires et en général l’or en 1 ou 2 essais seulement !

Cela m’a permis d’accélérer le rythme sur la fin et d’en obtenir le niveau 11 de génialitude, enfin :

Légende vivante : Gagner tous les trophées du jeu ! (23/12/2013)

En me basant sur le classement global, je dois être le 89ème ou 90ème a avoir obtenu ce satané platine dans le monde sur PlayStation Vita. En ayant attaqué le jeu 1 mois après sa sortie, c’est plutôt pas mal.

Je n’ai pas parlé de l’obtention du million de lums, mais ça n’est vraiment pas un objectif difficile. En terminant le solo à 100%, j’avais environ 500 000 lums (j’imagine que ceux qui font tous les niveaux 2 fois en auront beaucoup plus). En récupérant les lums de la « ferme tous les jours », plus ceux gagnés sur les défis pendant 3 mois, j’ai terminé avec presque 2 millions. De plus un bug au moment de gagner un niveau de génialitude permet d’en gagner en théorie à l’infini. Histoire de faire chier les premiers du classement qui continuent de faire les défis, j’ai boosté mon nombre de lums à plus de 7 millions histoire de passer 1er au classement global, gnark gnark !

Finalement, Rayman Legends est plutôt bon au début, même si on se rend compte qu’une partie du contenu n’est qu’un redit d’Origins, et le principe des défis n’est pas mauvais en soit mais le fait que les défis soient toujours plus ou moins les mêmes, et que les trophées imposent des passer des semaines pour ne pas dire des mois, cela gâche vraiment l’expérience de jeu. C’est finalement aussi soulant qu’un mauvais multi qui nous oblige par ses trophées à y jouer pendant des heures : ça ne motive pas ceux qui n’aiment pas, bien au contraire, et ça ne changera rien pour ceux qui quoiqu’il arrivent y joueront encore et encore même après l’obtention des trophées.

Donc mesdames et messieurs d’Ubisoft si vous me lisez, gardez en tête que vous avez dégouté pas mal de joueur sur Rayman Legends, et que cela pourrait bien nuire aux ventes d’un prochain épisode, pensez-y.

Les trophées ne doivent pas être un moyen de forcer les gens à peupler un mode en ligne…

En ce qui me concerne, qu’on ne me parle plus de ce jeu !

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , ,

11 Réponses

  1. Bien joué. J’ai hâte d’en finir également !

  2. Bravo !
    Moi aussi j’ai hâte de le finir ! Au moins sur PS3 je n’ai pas besoin de gagner une coupe de diamant ^^’

  3. Ben moi ras la casquette, je t’ai vu passé quelques fois dans le top 10 avec des scores de malades…. me manque plus que le niveau 11 mais surtout le diamant ou je galère, j’échoue trop souvent à la barre juste au dessous, du coup or or or or…… mais je persiste, car c’est un très bon jeu ;p

    • Il ne faut pas baisser les bras, en ce moment il y a pas mal de joueur, c’est le bon moment pour tenter le diamant, mais ça implique d’y consacrer du temps, au moins une fois.

      Il faut déjà que tu saches sur quel type d’épreuve(s) tu es à l’aise et améliorer avec le temps tes réflexes et apprendre à passer des obstacles qui te bloquent.

      Je m’arrachais les cheveux au début pour avoir un diamant et à la fin j’en avais pas mal, c’est vraiment l’entrainement et le perfectionnement qui fini par payer, bon courage !

  4. ben, voila, j’en suis déjà a quelques unes de diamants, en effet ca viens pas mal, on progresse lentement mais ca monte ^^

    hier 8 ème sur 1100 ;p

    bref, le platine arrive vite je pense now ^^

    • Bon courage, mais il faut garder en tête qu’un diamant permet de gagner 2 jours sur de l’or, donc il faut bien peser l’intérêt et le temps passé pour obtenir l’un ou l’autre.

  5. Et bien j’ai platiner le jeu sur ma vita avec quelques bonnes places dans le top 10. Du coup, je me suis lancé sur la version bobox, plus que le dernier niveau de génialitude et c’est le 1kG. Plus simple car pas de coupe diamant, meme si ce soir je suis placé 9ème mondial (et forcement, défi de la semaine oblige, je passe encore en diamant ;p)

    Bref, c’est du long, mais c’est du très booooooon ^^

    • Tu as bien du courage, personnellement j’ai tout sauf envie de le refaire sur une autre console, même si la coupe de diamant n’est pas indispensable, elle est plus que recommandée pour ne pas y passer des mois.

  6. effectivement, les premieres heures etaient un regal mais la ca commence a me lasser d’une force
    les niveaux avec murphy sont aussi bien relou a la longue
    les defis comme tu l’explique sont particulierement retors et debiles pour le trophee
    je vais le finir mais je fais une croix sur le platine alors qu’origins a ete du debut a la fin un sans faute
    et puis certains chronos sont particulierement difficiles alors que d’autres tres simples (difficulte mal dosee)

    En tout cas chapeau bas pour le platine

    • Tu joues sur PSVita ou une autre console? Sur Vita, t’as le soucis d’avoir au moins un défi en diamant, mais sur les autres consoles c’est surtout la patience qui joue, tu peux te contenter de l’or ou moins.

      • oui sur vita car pas cher (11 euros sur psn)
        j’aurai du le faire sur ps3 alors car les platines sur defis c’est trop chaud pour moi (pour l’instant un seul en or et je suis a 2 secondes du top 10 ……………)

        je te remercie pour l’info, je tenterai un de ces 4 sur ps3

Laisser un commentaire