Posté le 28 août 2014 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°88 : Need For Speed Rivals

J’aurai mis le temps à me lancer sur Need For Speed Rivals, par contre j’ai relativement expédié ce platine, plutôt plaisant à obtenir.

NFS et moi, c’est une histoire qui date de la première heure. Même si j’ai un peu tourné le dos à la licence dans sa période tuning et gros son hip hop, j’ai fait tous les épisodes depuis NFS Undercover (même s’il me manque toujours la motivation pour platiner Shift 2 Unleashed).

Je n’ai pas pris NFS Rivals à sa sortie car je n’avais pas encore la PS4 et que ça m’embêtait d’y jouer sur PS3 sachant que le jeu sortait sur les 2 consoles.

J’ai donc attendu que jblaster me prête son exemplaire et que je trouve le temps de m’y mettre sur PS4.

J’ai préparé vite fait mon approche en regardant les trophées. Hormis quelques-uns de spécifiques comme 3 qui imposent de réaliser des actions avec une Ford (ça tombe bien j’adore les mustangs), le reste tient plus de la progression dans le jeu. J’avais quand même bien en tête qu’il fallait 100 épreuves en or parmi un total de 136.

J’étais également au courant pour la connexion permanente et je déconnectais systématiquement la console avant de lancer le jeu, histoire de jouer au solo seul.

J’ai naturellement commencé du côté des flics. D’expérience de Hot Pursuit, je sais que les épreuves me conviennent mieux.

La prise en main est immédiate, la conduite agréable, j’ai vite trouvé mes marques. Je me suis fixé en objectif d’obtenir l’or dans toutes les épreuves de la carrière de flic, comme elles sont relativement simples et rapides à réaliser. Avec le système de speedlists variées, on fait assez vite le tour des différentes épreuves. J’ai utilisé la Ford mustang dès que je l’ai débloqué et je l’ai gardé un peu même après avoir débloqué les 3 trophées liés.

Une fois la première série de 20 speedlists terminée, je suis passé par la sélection en commençant par les plus difficiles pour remonter vers les plus faciles. Comme il y a non pas 60 mais 61 rangs et qu’il y a donc une speedlist de trop pour le trophée , j’en ai mis de côté une un peu chiante.

J’ai obtenu le rang 60 et toutes les épreuves en or assez rapidement, en 2 grosses sessions de jeu.

J’ai donc enchainé avec la carrière de pilote. Je savais que je n’aurai pas besoin de faire toutes les épreuves en or pour Maître de l’or, et effectivement j’ai eu le trophée avant même mon rang 20. J’ai malgré tout essayé de varier les plaisirs en jouant ensuite sur des épreuves que je n’avais pas encore fait.

Autant sur mes premières épreuves, avec la Shelby GT améliorée à fond, j’étais plutôt tranquille en courses, autant avec la Lamborghini Murciélago même améliorée à fond j’étais parfois juste pour finir en tête sur les épreuves difficiles. J’ai alors réalisé qu’en jouant avec une voiture de première catégorie, les adversaires avaient des voitures adaptées au niveau de notre voiture et que c’était finalement plus facile, à condition de passer régulièrement dans les ateliers de réparation pendant les épreuves, la voiture étant plus fragile.

Par la suite quand j’ai eu les moyens de l’améliorer, la Kœnigs s’est avérée très efficace.

Finalement en moins de 24h de jeu étalées sur 5 grosses sessions, j’avais tous les trophées sauf les 2 qui nécessitent de jouer avec un ami et pour cause, je n’étais pas abonné au PlayStation Plus.

Comme j’ai d’autres jeux pour lesquels je suis dans le même cas (Worms Battlegrounds et The Last Of Us Remastered que j’ai reçu récemment), j’ai fini par m’abonner (merci les cartes PSN gagnées pour ma participation active à We Are PlayStation).

Rendez-vous pris avec Bilbeaux, un membre de « wap », il nous a tout de même fallu plus de 45 minutes et plusieurs relances du jeu chacun pour enfin pouvoir nous retrouver dans le jeu. Le système de sessions publique, amis, privée etc est très mal fichu et nous ne nous voyions pas mutuellement en tant qu’ami dans le jeu.

Bref, s’il nous aura fallu 45min pour nous retrouver, moins de 5 minutes supplémentaires auront suffi pour obtenir Course amicale et Arrestation entre potes, ainsi que le platine :

Trophée de Platine : Gagner tous les trophées de Need for Speed™ Rivals. (25/08/2014)

NFS Rivals est un épisode plutôt plaisant, que j’ai préféré de loin à Most Wanted, même si le principe d’être tout le temps connecté et que le multi soit fait ainsi me déplaisent fortement.

Je me suis bien amusé, aussi bien en tant que flic que pilote, et c’est bien là l’essentiel, même si au final j’ai plié le jeu un peu rapidement à mon goût.

Je suis maintenant curieux de voir ce que EA va nous proposer par la suite.

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire